Voyage en Italie

Carnet de voyage à la Cote Amalfitaine

Céramique de Ravello
Ravello Sorrento Sorrento

Quelques lignes de notre trop court séjour sur la Côte Amalfitaine et à Rome. De Nice à Rome nous avons pris l’avion, ensuite le train de Rome à Naples et le Circumvésuviana (train qui longe le golfe) jusqu’à Sorrente. Bus, train et nos pieds ont été les moyens de locomotion.
Comme c’était notre deuxième voyage à Rome, nous avons consacré pratiquement la journée à la visite du Vatican (Musées du Vatican, Chapelle Sixtine, Chambres de Raphaël et la Basilique St Pierre (trop de monde pour monter sur la coupole) ainsi qu’un petit tour sur la place St Pierre (réservation de la visite guidée faite avant le départ par internet). Nous avons regagné à pieds notre hôtel en passant par le Château St Angelo, le quartier Trastevere, au Panthéon, un petit détour à la fontaine de Trévi, ainsi qu’au Quirinal. Le soir, nos pas nous ont guidés du côté de la Rome Antique.
Après 3 heures de train, nous débarquons à Sorrente et nous posons la valise pour quatre jours à la pension Elios. Une petite balade dans la ville pour nous repérer s’impose.
Déjà le troisième jour comme le soleil est au rendez vous, nous en profitons pour prendre le bateau direction Capri. Située à 30 minutes de Sorrente et surnommée la perle du golfe, elle a la forme d’une femme enceinte étendue sur la mer. C’est aussi un piège à touristes si l’on ne fait pas attention. Nous avons grimpé jusqu’à la villa Jovis (ancienne résidence de Tibère) où le panorama est sublime sur la péninsule de Sorrente, loin du flot des touristes, ensuite direction l’Arc naturel qui est la partie restante d’une grande grotte qui s’enfonçait dans la montagne. Balade dans les ruelles de Capri avant de prendre le bateau de retour. Mon avis sur la grotte bleue est plutôt négatif.
Aujourd’hui le temps est incertain, nous visitons Pompéi. La pluie nous a épargné mais nous n’avons pas pris le risque de monter jusqu’au Vésuve. Ce sera pour une autre fois… Le site est immense et les vestiges enfouis sont encore très nombreux. Pompéi présente les caractéristiques typiques des cités antiques (forum, thermes, théâtres, arènes…). Lors de l’éruption du Vésuve en 79 la cité a été recouverte de pierres ponces, de cendres, de scories....
Une sacrée journée en bus pour faire la Côte Amalfitaine. Classée au patrimoine de l’Unesco depuis 1987, c’est tout au long de la route des petits villages accrochés à la falaise surplombant la mer. Par endroit, des paysages de cartes postales. Nous en avons visité deux. Ravello, perché dans la montagne, au milieu des terrasses de citronniers, des jardins suspendus, des ruelles charmantes puis Amalfi (la plus connue et la plus touristique), une ville du bord de mer et nous avons aperçu Positano, village greffé sur les rochers en arc de cercle et surplombant la mer.
J’aime les vieilles pierres alors visite d’Herculanum. Contrairement à Pompéi, Herculanum fut englouti par une épaisse coulée du lave qui en séchant forma une carapace de protection sur les édifices protégeant l’ensemble. Le site est bien plus petit que Pompéi et situé dans une cuvette au-dessous de la ville actuelle.
Cette dernière journée visite de Sorrente, de ses monuments, de ses points de vue, balade dans les étroites ruelles commerçantes.
On refait le parcours en sens inverse. Nous avons encore quelques heures de libre pour se promener dans Rome. On prend donc le métro (pour gagner du temps) direction la piazza della bocca della verita, les temples du forum Boarium, le circo massimo. Ensuite un petit tour à de la place di Spagna et de l’escalier de la Trinité des monts, de la place del popolo et c’est au pas de course que nous regagnons la gare pour nous rendre à l’aéroport de Fiumicino ........

Durée : 8 jours ( du 06/05/2010 au 14/05/2010)
Zone : Cote Amalfitaine (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
Babouche
Carnet de voyage créé par Babouche
Le 04 July 2010

Vu 404 fois
1

Aperçu de Ravello

Perchée au-dessus de la mer, à quelques kilomètres d'Amalfi, au milieu des terrasses de citronniers, se situe le village de Ravello

Céramique de Ravello
Ravello
Ravello
Ravello
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage à la Cote Amalfitaine proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra