Visite du Cambodge

Vietnam et Cambodge du 6 au 26 avril 2006Un récit/album du carnet de voyage :
Vietnam et Cambodge du 6 au 26 avril 2006
Visite du site d'AngkorRécit/album précédent :
Visite du site d'Angkor
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Le 20, nous partons, toujours en touk-touk avec notre chauffeur vers le village flottant de Chong Kneas. Le village compte 800 « maisons » et 5000 âmes. La route n’est pas très facile pour lui, toute en trous et en bosses, mais elle traverse de jolis petits villages, puis longe la rivière (pratiquement à sec !) pour arriver à l’embarcadère. Nous embarquons dans un bateau à moteur qui a parfois quelques soucis… Mais il suffit que le pilote plonge dans le moteur et tout va très bien !
Nos amis, qui sont déjà venus, ont pensé à apporter des vêtements que nous allons distribuer chez les habitants du village flottant. Nous ne suivons pas les bateaux des touristes mais nous approchons des « habitations » et les villageois sont heureux ! Certains viennent à notre rencontre. C’est visiblement très pauvre… Mais les gens sont souriants, surpris peut-être que nous ne venions pas seulement en touristes… Nous passons une journée fabuleuse avec un repas au retour dans un petit restau qui nous sert des crevettes super, dans un cadre génial… Nous faisons même une petite sieste dans des hamacs !
Nous rentrons ensuite tranquillement en faisant juste une halte à la pagode du coin.
Le 21, rendez-vous est pris à 6h devant l’hôtel pour aller rejoindre l’embarcadère d’où nous devons prendre le bateau pour Battambang. Un minibus arrive et nous prenons notre place.
Largement… Nous ne pensions pas que nous devrions nous arrêter devant 3 autres hôtels pour prendre des passagers ! Ce fut épique en réalité ! Au premier arrêt, un couple se joint à nous… La jeune femme, Taïwanaise, monte à l’avant. Jusque là pas de problème… mais à l’hôtel suivant, la jeune Taïwanaise est obligée de descendre pour laisser la place à un homme de plus fort gabarit … Elle finit le voyage sur les genoux de son copain, se cognant le crâne à chaque trou… Et la stupeur s’est peinte sur le visage du dernier passager quand nous nous arrêtons devant son hôtel. Il attendait, décontracté, que le bus vienne le prendre et nous avons vu sa tête changer de couleur quand il a compris que sa place était dans ce minibus déjà surchargé !!! Puis il a pris le parti d’en rire, d’autant plus que nous étions nous-mêmes tous écroulés de rire !!!
Nous ne savons pas encore que ce n’est qu’un aperçu de ce qui va nous arriver dans la journée ! Nous sommes à l’embarcadère à 7h30 … De jeunes cambodgiens sont là pour récupérer nos bagages et les emporter vers les bateaux mais nous avons intérêt à les suivre de l’œil pour que les bagages aillent dans le bon bateau ! Bref, le transfert se fait sans trop de mal et nous nous installons sur le pont. Le départ est folklorique aussi et le « chauffeur » du bateau situé à côté du nôtre a été aspergé par l’eau boueuse propulsée par l’hélice ! Mais nous pouvons partir !
Le voyage est sympa… Le paysage est beau, calme… Nous revoyons, au loin, les maisons vues hier, les filets de pêche… L’eau n’est pas au plus haut (nous sommes en fin de saison sèche) et de temps en temps l’hélice tombe en panne, coincée dans les herbes…
Et puis…. Après le lac, il y a la rivière mais… le lit est complètement sec !!! Alors, nous débarquons et finissons le reste de la route dans un « pick-up », entassés à 19 derrière, plus les bagages de tous !!!
Dans le lit de la rivière à sec, ce qui vous laisse deviner les trous énormes … Au début, c’est plutôt la rigolade, l’aventure est là !... Et ceux qui sont assis sur le rebord, se retrouvent vite en position fœtale au fond du « pick-up », lassés d’être fouettés par les branches… Terrible ! 1h1/2 comme ça ! Ouf, nous arrivons à Battambang, un peu cassés mais ça va, on respire ! Il est 13h30.
Notre hôtel n’est pas vraiment dans le centre ville mais nous trouvons des motos taxis pour nous y emmener !
Nous sommes maintenant le 22 et nous partons tôt le matin jusqu’à la rivière, à moto pour plus de facilité. Nous voyons des petits coins sympas, un défilé de mariage , un atelier de tissage… et à 13h nous partons pour Sysophon, ville proche de la frontière avec la Thaïlande. A éviter absolument !
Le 23, nous partons à 6h pour la frontière. La route est mauvaise, sans revêtement, mais nous arrivons à 7h30. Quand nous traversons avec nos valises, nous nous imaginons à la place des réfugiés… Cela fait une drôle d’impression… Les cambodgiens passent avec des charrettes en bois qui sont inspectés de près par les policiers : cherchent-ils des clandestins, des choses interdites ? Je ne me sens pas très à l’aise, contente d’être française et en règle … Nous trouvons alors un minibus qui nous emmène sans problème (et sans climatisation !) jusqu’à Bangkok où nous nous dispersons. Nous reprenons contact avec la civilisation dans une ville que nous aimons bien, Courses, dentiste, massages des pieds qui font toujours autant de bien, marchés… jusqu’à notre retour en France, le 26 à 0h25 !

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Touk-touk, dans la campagne cambodgienne
junguilinAuteur : Postée le 08 February 2007 par junguilin
Vu 240 fois
Vietnam et Cambodge du 6 au 26 avril 2006Un récit/album du carnet de voyage :
Vietnam et Cambodge du 6 au 26 avril 2006
Visite du site d'AngkorRécit/album précédent :
Visite du site d'Angkor
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
16 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations