Trek autour des Annapurnas

Carnet de voyage au Népal

Equipe

Namaste !!!...
Pour ceux qui ne sont jamais allés en Inde ou au Népal, c'est ce que l'on dit pour dire bonjour, mais en réalité cela signifie : "Que vos qualités soit bénies et protégées par les dieux".
Nous sommes partis à 2, juste après les attentats du World Trade Center, avec en poche rien que le billet d'avion Paris - New-Delhi.
J'espère que les "initiés" y retrouveront des souvenirs, des émotions en commun, et que les "néophites" y trouveront l'envie du voyage et peut être des conseils, en tout cas des infos...

Durée : 30 jours ( du 03/10/2001 au 01/11/2001)
Zone : Népal (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
Jean Marie
Carnet de voyage créé par Jean Marie
Le 09 mars 2007

Vu 1626 fois
1 2 3 >

New Delhi

Après 6 heures de train et 9 heures de vol, nous voilà à Delhi airport, où nous allons passer la nuit…
Le lendemain, (après une vraie/fausse prise d’otage) on se rend compte qu’il n’y a pas de place dans le train pour Gorakhpur avant le 8 octobre. On décide donc de visiter l’inde en prenant un chemin différent.
Direction Jaipur, 5 heures de route en voiture (où l’on découvre la conduite à l’indienne !…). Sur le chemin, on aperçoit des singes, des chameaux tractant des charrettes et en arrivant à Jaipur : des éléphants.
Vu l’état de fatigue, la visite attendra le lendemain…

Chameaux
Voir le récit avec photos et commentaires

Jaipur

Avant de commencer la visite d’un palais de Marajah, on a le droit au charmeur de serpents… Puis on prend l’éléphant pour accéder au palais. Celui ci, abandonné où les nombreuses pièces et les couloirs qui forment un vrai labyrinthe ainsi que les paysages me font penser à l’ambiance d’Indiana Jones ou de Tomb Raider…
Suivent ensuite, le mausolée des fameux Marajah (aux multiples concubines et enfants !), puis une fabrique de tapis…
La nourriture indienne est excellente et particulièrement adaptée à nos goûts d’occidentaux.

Paysage du Rajasthan
Palais du Maharajah
Mausolées
Serpent
Voir le récit avec photos et commentaires

Jaipur - Agra

Sur la route entre Jaipur et Agra, on visite un "monkey temple", puis on s'arrête à Fatehpur Sikri.
C'est un immense palais construit au alentour de 1580 par un roi monothéiste. Après la visite de la partie "habitation" du palais, on entre sur l'esplanade des mosquée après avoir revêtu un morceau de tissus qui cache nos jambes !…
Nous reprenons la route et traversons un village étrange … c'est un … bordel !… Il n'y a que des filles (maquillées) qui se prostituent !
Enfin, après quelques photos avec un ours (banal, non ?) on arrive à l'hôtel à Agra.

Mosquée de Fatehpur Sikri
Fatepur Sikri
Ours
Voir le récit avec photos et commentaires

Agra - Nautanwa

Après la visite du fameux Taj Mahal, puis du Red Fort, on est invité chez un ami de notre "guide" pour manger un plat indien "peu épicé" (pas pour nous !).
Le soir, alors que l'on attend notre train pour Bénarès, on remarque que l'on est l'attraction du moment ! Dans le train, ce sont des couchettes dans les wagons (à peu près) climatisés, si bien qu'après 10h de train, on se rend compte que l'on a manqué l'arrêt ! La gare, dans laquelle on s'arrête pour récupérer un train direction Gorakhpur, est une petite gare "de campagne" où les touristes n'ont pas l'air de s'arrêter souvent… Du coup, on se retrouve vite entourés de 30 personnes en train de nous observer, de nous poser des questions… Nous sommes des bêtes curieuses !
Enfin, après 2 heures de train, on arrive à Gorakhpur, où l'on apprends que les bombardements américains sur l'Afghanistan ont commencés dans la nuit.
Après avoir réservé un billet de train pour le retour (prévu le 1 novembre), on prend le bus direction Sunauli (frontière indo-népalaise) et après 4 heures, on passe enfin au Népal !

Taj Mahal
Red Fort
Voir le récit avec photos et commentaires

Welcome in Nepal !!

Notre entrée au Népal se par Sunauli à la frontière indienne, ville sans interet qui, après 5 jours passés dans le tohu-bohu indien, acroit notre envie de montagnes et de calme.
Aujourd'hui, direction Pokhara, un périple d'environ 280km qui nous prendra 10 heures dans un bus aux dimensions népalaises (petit !). Pour passer le temps, on regarde le paysage qui change le long de la route devenue sinueuse (ça permet d'oublier l'inconfort). On a quitté les plaines du terail pour les collines et les plateaux verdoyants. A certains endroits, la route a été emportée par les glissements de terrain dus à la mousson. Dans les villages, les gens sont souriants, les familles ont l'air unies et heureuses.
En fin de journée, on arrive enfin à Pokhara, et nous subissons la seule "agression" dont nous ayons été victimes sur le sol népalais : l'attaque des "rabatteurs" d'hotels. Le jeu est simple : réussir à convaincre un touriste fraichement arrivé de le suivre dans son hotel (qui est mieux que les autres), et pour cela, ils se pressent aux vitres ouvertes du bus et hurlent (oui, c'est bien le mot approprié !)…
Après une journée comme celle là, la nuit se fait réparatrice.

Voir le récit avec photos et commentaires

Pokhara

Après quelques jours passés au nord de l'Inde, Pokhara est un havre de pays, le calme après la tempête… Pas de rickshaw, pas de coups de klaxon intempestif, et dans le quartier de Lake side, le piéton est roi, et les voitures (quasi) inexistantes. Pokhara est à environ 800m d'altitude, au bord du lac Fewa, avec un panorama magnifique sur la chaine des Annapurnas.
La conjoncture actuelle (attentas aux US) fait de l'année 2001 un grand millésime : 50 à 60% de touristes en moins… Chance inestimable pour nous, drame économique pour eux !
Nous avons "booké" un trek autour des Annapurnas avec un guide, Bishnu, que l'on doit retrouver le lendemain.
Voilà l'objectif du voyage… La marche va enfin pouvoir commencer !!!

Vue aérienne de la ville de Pokhara
Voir le récit avec photos et commentaires

Trek - Jour 1

Pokhara (800m) – Besisahar (760m) – Bhulbhuley (840m) : 3h30
Tout d'abord 5 heures de bus jusqu'à Besisahar, avec un bus toujours trop petit, on finit donc le voyage sur le roof ! Là, la route s'arrête : le chemin commence.
On longe la Marsyandi river, que l'on va suivre pendant plus de la moitié du trek. De grandes passerelles permettent de la traverser, et au bout de la 2ème se trouve le village de Bhulbhuley.
On n'aura marché que 3h30, mais la nuit tombe vite ici, et cela ne sert à rien de commencer trop fort ! Bishnu, notre guide est sympa, il marche vite, mais on suit…
Le lodge est sympatique et la rivière qui gronde en bas ne nous empèche pas de faire la connaissance d'autres trekkeurs (Nancy l'Anglaise, Anat et Iris les Israëliennes et Raju guide Népalais).

Toit bus aller
Paserelle
Voir le récit avec photos et commentaires

Trek - Jour 2

Bhulbhuley (840m) – Bahundanda (1310m) – Syangey (1100m) : 5h
Peu après le départ, on croise les ânes qui redescendent après avoir livré leurs marchandises plus haut. Le paysage est magnifique : des flancs de montagnes verts avec la rivière en contrebas, les cultures de riz en terrasse, des cascades qui rivalisent de beauté…
Le long du chemin, on déguste les oranges vertes d'ici et des goyaves achetées à un groupe de porteurs. Ces fameux porteurs qui empruntent le même chemin cahotique que nous en tong avec leur charge sur le dos. Ils portent de tout : bois, essence, poutres de charpente, tôles ondulées, boissons et nourriture pour les lodges, …
Après Bahundanda, le chemin redescent vers Syangey, la marche se fait plus facile. Le lodge est super sympa avec sa terrasse et sa vue sur la cascade. La douche à l'eau froide est la bienvenue après une journée à suer…
Je fais la rencontre d'une sangsue qui a décidé de gouter à mon sang. Je la brûle avec un briquet, et elle abandonne ma cheville pour se dandiner par terre. Le sel que Bishnu lui verse dessu la tue en l'assèchant doucement. Que d'aventures !…

Chame
Anes
Voir le récit avec photos et commentaires

Trek - Jour 3

Syangey (1100m) – Chamjey (1430m) – Tal (1700m) : 5h
Le réveil est difficile, pourtant on ne se couche pas tard ! La journée commence très fort, le "moteur" n'a pas encore eu le temps de chauffer qu'il faut déjà attaquer une montée abrupte
Mais le paysage fait oublier la fatigue, et il y a une plante locale qui guérit tous les maux… Marie-Jeanne, quand tu nous tiens ! Elle pousse toute seule, on en trouve tout le long du chemin.
La pluie nous rejoint un peu avant Tal, alors on décide de s'y arrêter lorsque l'on y arrive. On est à 1700m et avec le temps qui se couvre, un bon "milik tea" nous fait le plus grand bien. Ici, on a droit à la douche chaude, enfin, le sceau d'eau chaude : le bonheur après 3 jours d'eau froide.
Dans la soirée, alors que Bishnu, notre guide préféré, nous chante les chansons locales, on entend de la musique au loin. Il nous emmène donc, avec Nama l'israëlienne et son copain, voir les "mothers communities" : ce sont les femmes d'un village qui se réunissent pour chanter et danser de manière à récolter de l'argent pour leur village. C'est très couleurs locales…

Ganja
Les mères du village au Népal
Voir le récit avec photos et commentaires

Trek - Jour 4

Tal (1700m) – Temang (2270m) – Latamarang (2400m) – Chame (2670m) : 7h
Au fur et à mesure que l'on monte, la végétation change : on quitte la "jungle" et les rizières en terrasses pour passer aux sapins. Cela ressemble au Jura ou aux Alpes.
A Temang, on trouve les premiers moulins à prière, qu'il faut contourner par la gauche, respect avant tout… Peu après, la route se sépare en deux, il y a l'option facile, et l'option panoramique, plus sportive. On choisit le sport, mais arrivé en haut (après un long effort), les nuages gachent le panorama.
Je prends en photo un gamin qui joue. Plus on monte, plus les visages changent : en bas dans la plaine, c'est le type indien, ensuite, on voit l'influence mongole et tibétaine.
Le chemin est ensuite pratiquement plat jusqu'à Chamey. On se retrouve autour du feu avec toujours les mêmes : Nancy, Anat, Iris et Raju. Ce soir c'est échange linguistique, Raju nous apprends des mots en népalais et nous des mots en français.

Moulins
Moulin à prière
Moulins à prière en ligne
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage au Népal proposés par les Visoterriens.

1 2 3 >
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra