Tour de Suisse a vélo

Carnet de voyage en Suisse

Moi

Cette expédition ça faisait un moment que je voulais la réaliser. Je l avais prévu en 6 jours mais seulement 5 on suffit pour faire les 1220km de ce tours de Suisse. La météo n a vraiment pas été avec moi cette semaine, vent, pluie, neige et froid on eu raison de ma tente qui c est écroulé sur moi au bout du 2 ème jours. Pour plus de détail, lisez la suite.

Durée : 1 jours ( du 24/09/2007 au 24/09/2007)
Zone : Suisse (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
Sam
Carnet de voyage créé par Sam
Le 29 septembre 2007

Vu 559 fois
1

Lausanne-Sion 110km

Lundi 24 septembre 2007, 6h30 du matin. Je me lève en pleine forme et motivé a 200 pour cent par ce que je vais faire ses 5 prochain jour. J’ai encore 2 ou 3 petites choses à acheter pour compléter tous mon matériel et voilà, c est partis plus question de revenir en arrière, peu importe la météo et la casse du matériel. Ce premier jour c est très bien passé, Etant habituer a ce trajet je sais a quoi m attendre et presque aucune difficulté n est prévoir a part Martigny, Sion ou le vent est souvent très fort et de face et comme c est un long bout droit, c est assez éprouvent. J arrive donc a Sion vers 14h30 après 4h de route, j’ y plante ma tente et mange un peu avant d aller rendre visite a mes grand parent qui habite un peu plus haut direction Nendaz. La soirée ce passe très bien mais les prévision météo sont assez inquiétante, de la neige a 1800m et moi qui doit passer le col du nufenen demain qui culmine a 2478m.

Moi
Voir le récit avec photos et commentaires

Sion-Lugano 220km

Mardi 25 septembre 2007, 6h30 du matin. La nuit c est très bien passé mais déjà les première gouttes de pluie commence a tomber. Les premier 40 Km ce passe plutôt bien mais malgré mon équipement la pluie commence a s infiltrer dans mes chaussures. Après Brig, ça devient vraiment dur, la pluie tombe comme si on me versait des sauts d eau sur le visage et le vent commence à être violent, il fait 6 degré. Arriver a Nax je décide d aller boire quelque chose de chaud et tenté de me sécher un peu. Arriver a Munster le brouillard c est mis de la partis se qui m empêche de voir a tant les rail du petit train de montagne qui passe dans le coin et c est la chute a 40 kmh, le genou et le coude ouvert je m empresse de gagner le village d’ Urlichen au pied du Nufenen. Après mettre soigner et vérifier que mon vélo n avait pas trop de casse je commence l ascension du col du Nufenen sous une pluie battante avec en plus des pourcentage élever des le début. Après quelque Km de monté une voiture qui m avais dépassé il y a quelque minute redressant vers moi pour me prévenir que le sommet du col étais sous la neige, mais après tous se que j ai déjà rouler aujourd’ hui je n ai vraiment pas envie de redescendre pour passer le col du Simplon qui lui n’est pas encore enneiger, alors je continue. L’arriver au sommet est très pénible, il fais -2 degré et il y a presque 10 cm de neige. Enfin au chaud dans le resto qui se trouve au sommet, je tente de me réchauffer un peu mais rien ne va, je suis trempé et j ai froid. La décente fut le pire moment de la journée, j ai crus que mes mains et mes pieds allaient geler sur place mais 8h30 après mon départ j arrive enfin au camping de Lugano. Il pleut des cordes et il fait 5 degré. (La nuit va être longue).

Voir le récit avec photos et commentaires

Lugano, Davos, Zurich 340km

Mercredi 26 septembre 2007, La nuit fut mouvementé vers 3h du matin ma tente c est écroulé sur moi a cause du poids de l eau qui stagnait sur le toit qui n étais pas assez tendus ( je ne ferais plus jamais cette erreur).
Trempé et gelé( il fait 5 degré) je part du camping a 7h15 pour me rendre en direction de Bellinzona puis Mesocco ou a ma grande surprise la neige a déjà recouvert les routes. Arriver dans le petit village de San Bernardino au pied du col qui porte le même nom, j essaye de négocier mon passage par le tunnel car le col est fermer depuis hier soir, mais le responsable ne veut rien savoir, je bloquerais toute la circulation parce que les routes son trop étroite pour dépasser. Il me propose ensuite d attendre le bus qui passe toute les 2h mais c’est hors de question alors je décide de passer par le col mais avant une petite pause s'impose.
Après avoir bu un thé j entame la monté du San Bernardino sous les aboiement du responsable du tunnel. La monté n’ est pas très compliqué mais mon sac a dos pèse encore 20 kg et la neige sur la route me fais un peu patinée mais bon j’ arrive quand même en haut et commence immédiatement la décente( il fais -6 degrés). Arriver a Thusis je part direction Davos qui es sous la neige mais comme je commence a être habituer ça ne me dérange plus. Davos est une ville magnifique surtout sous la neige mais j ai trop froid pour prendre des photos.
Je repart directement en direction de Landquart et en suite le lac de Walensee ou j’avais prévu de passé la nuit mais ne trouvant aucun hôtel je suis partis vers Zurich ou je suis arriver a 20h30. Comme ma tente est inutilisable je m empresse de trouver une auberge de jeunesse mais arriver sur place on me dis quelle est complète. Après avoir fais 17 hôtel dans Zurich et même les 4,5 étoiles, (tous étais complet) je décide de dormir en gare de Zurich. J ai mangé un truc dans un resto et je suis allé passé la nuit sur le quai 18, je suis toujours trempé et j ai froid mais tellement fatiguer que je tombe comme une masse sus le banc.

Voir le récit avec photos et commentaires

Zurich- Delémont 200km

Jeudi 27 septembre 2007, 4h30, Les premiers voyageurs qui prennent le train me réveille et ne voulant pas gêné je me met immédiatement en route, direction Bale, il pleut toujours et j ai si froid que j avance très vite. Le jour se lève vers 7h00 mais le soleil n est toujours pas au rdv. Aujourd hui aucune difficulté, c’est tous plat et quand j arrive a Bale je fais une petite pause et repars tous de suite direction Delémont qui est a 35km. Arriver sur place j avais prévu de dormir au camping mais comme ma tente est cassé et que j ai vraiment besoin de me réchauffer je monte a Pleigne qui a 12km ou habite ma grand-mère et mon père. Après avoir fais le tour du village pour saluer tous mes amis je m écroule a nouveau mais cette fois sur un lit. Demain toute mes affaires seront sèche et je vais pouvoir repartir dans de bonne condition parce que la météo a annoncé une accalmie pour la matinée.

Voir le récit avec photos et commentaires

Délemont - Lausanne 200km

Vendredi 28 septembre, La matinée ce passe bien, j ai reçu un appel de ma tente qui m invite a aller dîner chez elle alors je par seulement a 10h pour arriver 1h plus tard chez elle a Perrfitte. Je part de là a 14h et il me reste encore 180km avant d arriver a Lausanne que j’ai quitté il y a 5 jours. Malgré le mauvais temps que j ai eu toute la semaine, ce tours de Suisse ma été très bénéfique, je connais a présent mes limites et je sais que en tenant ce rythme j’aurais pu aller plus loin. C est d ailleurs ce que j envisage pour l’année prochaine, l’idée met venu le soir que j’ai passée a Zurich. Une traverser de l’Europe qui se ferrais de Lisbonne au Portugal jusque qu au Cap Nord en norvège. Endroit mythique ou Mike Horn a débuté sont tours du cercle polaire en solitaire, et qui c’est peut être que le virus de l’aventure et t en moi.
P.S si la traverser de l’Europe intéresse quelque un ou si vous avez des conseils a me donner, n’hésité pas a m’écrire je me ferrais une joie de lire vos message. A bientôt

Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage en Suisse proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra