Préparation, premières méditations

To East Hitch-HikingUn récit/album du carnet de voyage :
To East Hitch-Hiking
Récit/album précédent :
To East Hitch-Hiking
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Une bonne préparation est déjà un voyage en soit. J'expérimente toutes sortes de situations, affin de mieux me connaître, et être sûre de pouvoir supporter le voyage dans les conditions prévues.

Évidemment, tout ce qui semble prévisible n'est que probable car la vie est faite ainsi, que d'un calcul de probabilités. Alors voilà, je vie en ce moment dans une caravane, confort réduit à celui d'un camping familiale. J'y suis très bien. Je travail au Bar-restaurant tous les jours et anime quelques activités pour les ados. C'est pas un travail stressant, mais la fatigue s'accroît au fil des semaines. C'est une première expérience, le rythme de vie quotidienne à besoin de se réglé un minimum pour tenir le coup. Équilibrer ses semaines ; sport, relaxation, lecture et réflexion, détente ; tout un programme à élaborer afin de rester souriant et en bonne forme physique.

Le camping est situé en pleine Chartreuse, au milieux des roches et des forêts qui ont hébergées depuis des siècles les moines chartreux, dont la liqueur d'élixir de longévité fait sourire beaucoup de visage, surtout après quelques verres.

Moi je ne bois pas. Enfin, je ne bois plus. Après quelques années d'excès, je me conditionne pour ne ressentir plus aucun manque de quelque produit que ce soit. Je diminue petit à petit la cigarette. A partir du moment où je souhaite me rapprocher de la nature, de la vérité, je comprends qu'il est nécessaire de ne plus consommer de la même manière. C'est important pour moi de faire les choses étapes par étapes et d'apprendre par mes propres erreurs. Je remets en question mon mode de vie sans rien regretter. Je choisis mon prochain itinéraire philosophique et rencontre de nouveaux états d'âme, remarque que de vieilles questions trouvent leurs réponses avec logique et évidence. J'avance. Et même si je ne suis pas forcément dans la "tendance" je vois bien que je suis dans la bonne direction.

Bon, il faut qu'on parle de quelque chose d'important, il me semble. Voilà déjà plus de quelques heures qu'il pleut sur la Chartreuse. Les montagnes se sont cachées sous un épais voile grisâtre et il tombe des seaux d'eau fraîche de ce ciel orageux. Le tonnerre gronde et quelque flash d'éclairs donnent une profondeur relative à ce spectacle inquiétant. Imaginons maintenant que l'on ne soit pas à l'abri et au chaud derrière l'écran d'ordinateur mais en voyage, en autostop ou justement, à tendre le pouce espérant que quelqu'un passe et nous prenne. La situation est terriblement désagréable. Comment se préparer à ces conditions apparemment insupportables ?

Premièrement, la protection contre la pluie, l'humidité et le froid est, à priori, notre priorité. Le matériel nécessaire est évident, un maximum de couches chauffantes (tee-shirt manche longue, sous-pull anti-transpirant, polaire et imperméable) pour le haut du corps ; les pieds au sec (chaussette, sac plastique si possible, chaussures adaptées) c'est un facteur de bonne santé et d'hygiène ; et pour finir, tenir ses jambes au chaud (collant épais, pantalon imperméable) permet de supporter le froid et la fatigue plus longtemps, de s'assoir sur une roche ou un mur sur le côté d'une route.

Imaginons maintenant que personne ne passe sur cette route, ou pire, que l'on se retrouve en pleine tempête de neige ! On a déjà vue tomber un mètre de neige en moins de deux heures, au mois de mars. Alors en Roumanie au mois d'Octobre... Il existe aujourd'hui des allume-feu légers et efficaces par tout temps. En avoir un est INDISPENSABLE. Si la pluie mouille, c'est vérifié, elle pénètre partout, même très bien protégé, un pied dans une flaque au moment où l'on remarque une ouverture à la cheville et... On connait tous la suite, ça nous dérangeait pas quand nous étions enfants, mais là, perdu en pleine nature (ou presque) c'est pas la même. Alors voilà, le feu ça réchauffe, ça revitalise et ça sèche ! Il suffit de s'enfoncer un peu dans un bois pour découvrir que les arbres protègent le sol. On y trouve souvent du petit bois quasi sec et toutes sortes de combustibles rapides (mousse, champignons d'arbre, écorces, fougères, feuilles, etc.) Les précautions à prendre pour allumer un feu en pleine tempête sont moindre, c'est à dire qu'avec intelligence, on se place plutôt en lisière, sous l'abri naturel le plus au sec en regardant juste que rien ne partira en flammes au-dessus du foyer. Autour, il suffit humidifié la zone en direction de la forêt si elle s'avère sèche mais le reste étant sous les cordes de pluie, il n'y a pas de risque. Attention toutes fois, si le feu est un ami, il est facilement incontrôlable. En cas de chaussette mouillée, il suffira de les pendre à une branche et d'en profiter pour se sécher les pieds. Si On à pas eu le temps de réagir, de se couvrir et que l'on est complétement prit par l'humidité, il est garantie que se dévêtir et se changer intégralement reste la meilleur solution.

Dans tout les cas, il ne faudra pas hésiter à frapper aux portes proches s'il en est. Il y a de grandes chances d'être accueillit et protégé le temps de reprendre au moins son souffle. On est jamais à l'abri de très bonnes rencontres lorsque tout semble être pénible !
La pluie est bonne pour qui connait son impact sur la nature. D'ailleurs, si l'eau est recueillie, elle peut devenir thé, café, boissons énergétiques qui relancent le pas sur la route, ou diner consistant chaud avant de repartir sous les flots.

En ce qui concerne la neige, je n'ai pas encore réfléchis à comment construire un abri de fortune ou un iglou, j'ai hâte d'apprendre sur le tas ! A suivre...

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Chartreuse, massifs rocheux et forêts sombres
  • Peace'n Treking
  • Mt-Blanc
  • Mt-Blanc
  • Yourte
  • Montagne
  • Détente
DawPyAuteur : Postée le 12 July 2011 par DawPy
Vu 24 fois
To East Hitch-HikingUn récit/album du carnet de voyage :
To East Hitch-Hiking
Récit/album précédent :
To East Hitch-Hiking
Commentaires
Maloo74 le 12 July 2011 à 09:59

Eh ben t'en fait des efforts pour ce long voyage que tu prépares.
En tout cas je te souhaite bon courage !!!
Profite au maximum de ces expériences et envoie nous beaucoup de cartes postales !!!
Tu vas nous manquer ça c'est sur...

Pleins de gros bisous !!!
Je t'aime frangin.

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
17 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations