Islam et Alternatives

To East Hitch-HikingUn récit/album du carnet de voyage :
To East Hitch-Hiking
KapadokyaRécit/album précédent :
Kapadokya
Récit/album suivant :
Suspenssion
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

J'ai passé la semaine à Istanbul et je m'y sens vraiment bien. Chaque partie de la cité est une exploration. Je marche tellement que je ne regarde plus où je vais vraiment et ça me vaut quelques demi-tour genre au bout d'une rue de plus de 200 mètres dont l'unique spécialité est l'outillage et la plomberie... Dingue !

En revenant à Istanbul j'ai rencontré Youri, un français qui voyage librement, un peu comme moi. Il repartait le lendemain pour le centre de la Turquie mais notre soirée "philosophie religieuse" autour d'un Naguile me laissera une trace dans mes réfléxions.
Youri fait ses cinq prières par jour "et ça ne l'empêche pas d'être là".
J'en ai un peu appris sur l'Islam et ses "lois" en Turquie. Même si je m'interroge encore sur l'efficacité de l'interdit dans la compréhenssion du monde, je comprends mieux et réalise une certaine beauté dans l'Islam qu'il n'y à pas dans les deux autres livres : l'acceptation et le lien avec ces derniers. L'Islam est la dernière des trois religions monothéistes à être écrite, aujourd'hui la plus pratiquée dans le monde avec le Christianisme. Ce dernier culpabilise l'être humain là où l'Islam parle de la vie comme un jeu dont nous avons à choisir d'élever son esprit ou non mais quelque soit notre choix, la vie est un claquement de doigts. Seulement le "ic" c'est que Dieu, s'il regarde tous les êtres, il voit les traces dans l'obscurité de nos âmes... Et l'important c'est après.
Youri conclut notre discussion. "Il ne faut pas trop en parler. Vis tes expériences. Et de toute manière ça ne sert à rien de se faire trop de soucis, la vie est une pièce de théâtre alors jouons notre rôle."
Nous restons un moment silencieux en observant des touristes italiens s'embrasser, d'autres asiatiques mangeaient et un grand monsieur américain payait sa note. Mon compagnon tire sur le charbon, recrache un large nuage de fumée qui se décompose dans tout le café-restaurant où nous sommes. Un établıssement chic et sympathique dont le sol est vitré à cinq mètres au-dessus d'anciennes fondations.
"Ça sent la guerre." Malgrè tous ses bons conseils et sa philosophie, il m'aura répété cette phrase toute la soirée...
J'éspère le recroiser.

Après 2 jours à l'Orient Hotel et 1 nuit au Best Island Hotel ; où deux architectes de passage ici, un autre voyageur californien et moi-même nous nous sommes retrouvés car plus accueillant et moins cher ; je quitte les auberges pour des hôtes du site Couchsurfing. Yes ! Une colocation, quatre ou cinq ou... bref, première soirée excellente ! Duruck et Dilan ont le sourire. Ils rentrent de Berlin où ils ont passé une semaine. Ça leur est possible car leurs parents sont "fonctionnaires", l'un dans l'armée, l'autre dans l'enseignement, ce qui leur donne droit à un Green Passeport. Ce dernier contrairement au passeport bleu que la plupart des Turques ont, permet tout simplement de ne pas avoir à remplir un dossier et payer pour pouvoir sortir du pays !
Alexander, un autre colocataire, lui attend de pouvoir travailler et gagner sa vie suffisament pour s'offrir quelques voyages.
Ils sont tous plus ou moins "artistes". Je passe un peu de temps avec Alex sur un logiciel photo qu'il maîtrise bien. Je pourrai vous montrer le résultat peut-être dans quelques jours.
Discussion avec Duruck à propos des Kurdes et des Turques qui se font la guerre... ou plutôt une guerre médiatique finalement car des Kurdes y'en a autant que de Turques et personne fait la dif' alors pas de problème, pas de solution ; pas de solution, pas de problème...
Ils n'ont pas internet, quelques factures en retard, ce qui n'empêche de m'offrir un petit déj' et me donner toutes les couvertures qu'ils trouvent pour que je puisse dormir comme un prince. Ce que je fais volontier. Ce matin je me lève en forme du coup alors voilà le résultat. Cette après midi, visite d'une galerie d'art alternatif et ce soir concert, je suis à ma place pour le week-end !

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

DawPyAuteur : Postée le 19 novembre 2011 par DawPy
Vu 50 fois - 1 recommandation
To East Hitch-HikingUn récit/album du carnet de voyage :
To East Hitch-Hiking
KapadokyaRécit/album précédent :
Kapadokya
Récit/album suivant :
Suspenssion
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
38 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations