Voyage

Un récit/album du carnet de voyage :
Taïwan 2013
Récit/album précédent :
Taïwan 2013
Récit/album suivant :
Arrivée Taipei
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

19/01 soir : Repas avec Antonin et deux de ses amis au bar "dont je ne me souviens plus du nom". Burger au bleu très bon, super choix Mention spéciale à Leatitia qui m'a expliquée sa passion pour les vieux meubles et comment elle avait fait ses dernières trouvailles et comment (c'est le plus important) elle les avait ramenés chez elle.

20/01 matin : Paris pour moi d'habitude (en général hein, il y a aussi de très beaux endroits): C'est moche et ça pue. Bon le métro, ça pue tout le temps, mais Paris c'est vraiment sympa sous la neige (quand elle est encore blanche). Surtout le dimanche matin, quand personne ne roule encore)

20/01 midi : Avion parti avec au moins une heure de retard, J'ai pu voir comment on déneige un avion. A mettre sur ma commande pour le prochain noël : Pistolet à eau comme ceux des types qui lavent les avions couvert de neige.
Dans l'avion, c'est le duel de celui qui fera le plus de bruits entre bébé lee² et pouic pouic la girafe en plastique, habilement interprétée par maman lee². Je ne sais pas encore qui sera le gagnant de ce duel acharné, mais lee² ne se laisse pas démonter par les arguments de sa rivale, Pouic. Le repas à bord est pas mal, un dernier cassoulet, c'était parfait pour agrémenter le voyage. Bon, j'ai pris le poulet sauce haricot noir, mais j'ai bien vu quelques sournois choisir le cassoulet juste pour emmerder lee²

Dans l'avion après pas mal d'heures (pour l'instant bébé lee² gagne largement la partie même avec son petit break d'une heure, pouic étant fatiguée.) : Après avoir passé le film Rebelle (Oui j'avais pas d'écran individuel, mais les écouteurs perso), ils passent maintenant, dans un avion avec une dizaine d'enfants, un film sur une sorte de mafia Chinoise(comprendre : des méchants) ou ... la mafia gagne. Des femmes meurent étouffées dans des caves juste avant que la police n'arrive, les trafiquants s'enfuient avec leur drogue en tuant des témoins. Et les inspecteurs fouillent la scène du crime en goutant (!) la substance présente sur la cuvette des chiottes de la pièce inspectée.
Nouvelle importante, les blagues relou du genre "je te tape l'épaule du coté ou je ne suis pas et c tro maran lol" marche aussi entre asiatiques, je devrais pas être dépaysé et pourrais pratiquer mon registre favori. Vais-je instaurer le "nan-rien" à Taïwan ? Ma voisine à pas été très causante puisqu'elle a dormi pendant tout le voyage.
Super lever de soleil sur une mer de nuage, je sais pas trop si j'aurais une seconde occasion comme celle-ci dans ma vie, enjoy, mais sans photo, le reflet fait tout foirer, avec ou sans flash.

Arrivée Shanghai : Les Chinois à Shanghai ne savent pas parler, ils crient tout le temps. Bon, pas Sophi, mais c'est parce qu'elle a vécue au Royaume-Uni, au téléphone elle crie aussi. Restau chinois avant de reprendre le vol, et j'ai même pu apprendre un truc super utile "Ou on trouve à manger ?".
40 pingouins (Dont 3 européens environ) sont en train d'attendre les 4 guichets disponibles, tandis que les deux guichets réservés aux première classe se tapent la discute en attendant que quelqu'un arrive, devant le tapis rouge. Eh ouais, en première classe, on est pas un boulard de classe éco, on a un tapis rouge et des hôtesses canon, namého. Wifi non bloqué ! Facebook/gmail/skype bloqués ! OKAY TANT PIS cété COULE. le brouillard est assez lourd, on peut croire que les avions apparaissent au milieu des pistes.
A rajouter dans mon p'tit bouquin de parler chinois : "Votre wifi pue du cul" et "Ou puis-je changer de vêtements (parce que les toilettes sont tous occupés ou en nettoyage)"
Pas le droit aux photos dans l'aéroport non plus :/

Avion Shanghai/Taipei : Avion familial, autant d'enfants que d'adultes et peu de personnes non-asiatiques. Voyage plutôt rapide et Taipei bien moins couvert qu'en Chine, sous le soleil !

Point culture (*humhum*) sur internet :
(p'tit comic) : Cette semaine dans les inventions extraordinaires du professeur extra, l'internet !
Accessible n'importe ou dans le monde*, avec une simple connexion**, l'internet se révélera particulièrement utile*** !
("Oué!", "TROP MIMI LE CHATON", "Je trouve votre travail remarquable, un grand merci pour ce que vous faites !(vous y avez cru ?)", "mc srx chrhc mf chod pr sx ou + a marseye")
* Sous réserve d'être en démocratie, sinon, ya quelques parties non accessibles, mais apparemment elles seraient pas importantes, comme l'information ou le droit de communication.
** Si on est très riche, on doit pouvoir payer sa connexion partout dans le monde je pense.
*** Si on exclut les sites les plus visités comme facebook, youtube ou encore youporn(et les autres du même genre.)(J'ai testé pour vous, au milieu d'un groupe de Chinois, si cela avait marché, je me serais fait huer!)
Profitez en dès aujourd'hui ou dès que votre (putain d') opérateur voudra bien vous accorder la ligne !
Quentin témoigne : "Avec l'internet mobile, moi aussi, je perd mon temps facilement et sans modération !"

Quentin H.Auteur : Postée le 06 février 2013 par Quentin H.
Vu 17 fois
Un récit/album du carnet de voyage :
Taïwan 2013
Récit/album précédent :
Taïwan 2013
Récit/album suivant :
Arrivée Taipei
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
31 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations