Gestation

Sur la route des pamirsUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route des pamirs
Récit/album précédent :
Sur la route des pamirs
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

FIN 2006
FIRST LAP
.................................... IMAGINEZ ...................................
N 38°43'15.94 E 73°11'33.47

PAMIR HIGHWAY
"Highway", ce n'est pas parce que c'est une autoroute, mais parce que c'est.... haut !


Sur le plateau du Gorno-Badakhshan, les montagnes dominent la route de 1000/2000 mètres car la route elle-même est à 3000/4000 mètres d'altitude !
L’an passé, nous avons traversé une partie de l’Europe pour aller à Istambul et voir la Turquie. Nous pensions nous rendre au bout du monde mais nous nous sommes aperçus qu’à la porte de l’Asie, face à la mosquée bleue et au Bosphore, nous n’étions qu’au début d’un autre monde. Il nous fallait aller voir plus loin …

Les Tadjiks, les Ouzbeks, les Kirghiz, le Karakoum, Samarkand, le Pamir, autant de peuples et de lieux que nous tenions enfouis dans nos rêves et qu’ils fallaient maintenant rencontrer
TRAJET
Pour aller là-bas, il y a plusieurs itinéraires possibles. Celui que nous envisageons nous fera traverser bien sûr la France et l'Italie, puis ferry pour la Turquie, Géorgie ( pas possible de passer directement en Azerbaïdjan car il la frontière avec l’Arménie n’est pas ouverte ), ferry à nouveau pour traverser la mer Caspienne, Turkménistan, Ouzbékistan en passant par Boukhara et Samarkand, Tadjikistan, route M41 pour le Pamir puis retour en faisant une petite incursion au Kirghizstan pour revenir à Douchanbe et puis même itinéraire pour la route du retour avec une petite variante pour la traversée de la Turquie ( Cappadoce à l'allée, côte de la mer noire au retour).
Et pour que tout cela soit possible, il faut un certain nombre de visas, autorisations, invitations: début des démarches en mars: ce sera la seconde étape décisive du projet.
Il faut aussi négocier une absence de 2 mois avec nos patrons respectifs, il n’y a pas eu de problème avec celui de Nicole mais en ce qui concerne celui de Jean-Pierre, il lui a demandé de reposer la question si l'étape l’étape visas se conclue favorablement ! Nous espérons donc que cela vaut un accord de principe. Donc pour le moment, on avance...............
Cet itinéraire nous a fait suivre grande une partie de la route de la soie. Elle passait par Istanbul pour aboutir à Venise. Avant cela, elle passait soit par le nord de la mer caspienne et le Kazakhstan, soit par le sud et l’Iran. Et de Xiang en Chine elle traversait le pays Ouïgour et Kashgar pour arriver au Kirghizstan. Kashgar sera pour nous certainement une prochaine étape. Cette année, nous nous sommes contentés de frôler la frontière chinoise.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

jp44Auteur : Postée le 07 octobre 2007 par jp44
Vu 58 fois
Sur la route des pamirsUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route des pamirs
Récit/album précédent :
Sur la route des pamirs
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
74 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations