Sur la route de Kathmandu

Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
Récit/album précédent :
Sur la route de Sagarmatha
KathmanduRécit/album suivant :
Kathmandu
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Et voilà, on se retrouve tous les sept (Seb, Max, Foué, Vins, Méju, Olivier et moi) à l'aéroport St Exupéry à Lyon. Depuis plusieurs mois qu'on en parle, qu'on s'échange des mails, qu'on cherche les bons plans de vols pas chers, qu'on cherche les dernières infos sur internet, j'ai du mal à y croire. Mais c'est bien vrai, on vient tout juste d'enregistrer nos bagages. Hier soir on s'est presque tous retrouvés à la Brasserie Georges pour se faire une bouffe gargantuesque : choucroute et bière, histoire d'en profiter avant plusieurs semaines de riz, lentilles et thé !

Escale à Heathrow, recherche de nourriture (hmmm la bouffe anglaise...), certains cherchent vainement un endroit où il est autorisé de fumer, puis c'est l'attente, l'ennui, on en a pour 3h avant notre avion. Pour moi ce vol Londres - Delhi sera une nuit sans sommeil, je n'arrive toujours pas à dormir assis. Heureusement les programmes vidéos et audio sont copieux dans cet avion !

En atterrissant à Delhi c'est le premier choc pour la plupart, seul Max et moi connaissons déjà l'Inde, alors forcément, l'aéroport de Delhi comparé à Heathrow... On trouve un bus pour 50 Rps chacun, deuxième choc : aucun de nous n'a déjà vu un bus rouler à une telle allure, et en pleine ville ! Mais nous arrivons entiers dans le centre ville, et là commence la vraie Inde : c'est le bazar ! Il y a des gros travaux près de la gare, ce qui fait que je ne reconnais rien, tout le monde veut nous renseigner, se contredit, nous presse, nous pousse... Avec le décalage horaire et culturel, on est un poil hébétés. On finit non sans mal à retrouver l'hôtel que je connaissais, histoire de prendre une douche et faire une sieste avant le train ce soir. Le soir, notre train arrive avec 10minutes de retard et ne partira qu'une demi-heure plus tard. Rien à cirer, on est dedans, et dans la direction du Népal, c'est l'essentiel !

L'arrivée à Gorakhpur est comme il se doit bien en retard, et on crève de faim : il est 11h et on n'a rien avalé depuis la veille au soir. On trouve rapidement un bus pour la frontière et un boui-boui pour manger en attendant. La bouffe va occuper nos penser pendant 2 jours, car notre repas est écourté par le gars du bus qui nous annonce le départ imminent ! En fin de compte on va patienter 30mn dans ce bus à l'arrêt, mais au moins on a des sièges, ce qui n'est pas le cas de tous les passagers. 3h de trajet jusqu'au poste frontière de Sunauli.
Vu la beauté du patelin et les moustiques, on se décide à prendre le bus de nuit malgré sa vétusté. Était-ce une bonne idée ? 8 heures de tape-cul terrible, ponctué d'arrêts pour prendre des passagers qui vont voyager debout et de pauses pipi et bouffe. Bouffe une fois de plus écourtée, cette fois par ce c.. de chauffeur trop pressé. Le chauffeur est un authentique psychopathe, roulant à tombeau ouvert de nuit, sur des routes de montagne défoncées. Autant dire qu'on ne dort pas beaucoup. On arrive à Kathmandu à 3h du matin, heure idéale pour trouver taxi, hôtel et restos ouverts... Par contre ce sera une des rares fois qu'on verra les rues vides de monde !

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 12 December 2009 par Pierrot
Vu 156 fois
Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
Récit/album précédent :
Sur la route de Sagarmatha
KathmanduRécit/album suivant :
Kathmandu
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
25 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations