Namche Bazar

Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
En remontant la Dudh KosiRécit/album précédent :
En remontant la Dudh Kosi
Acclimatation à KhumjungRécit/album suivant :
Acclimatation à Khumjung
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

30 octobre
Départ frisquet de Bengkar. Nous sommes assez vite à Monjo, porte du Sagarmatha National Park et check point. Nous traversons une nouvelle fois la Dudh Kosi avant d'attaquer les 700m de dénivelée qui nous séparent de Namche. Grosse grimpette au soleil, et à un détour de chemin une terrasse est aménagée pour se reposer, avec la première vue sur l'Everest !

Bonne suée dans le côte, le poids du sac associé à l'altitude (on passe les 3000m) ne me facilite pas la grimpette. On va d'ailleurs manquer un peu de souffle pendant près de 10 jours que nous passerons au-dessus de 3500m. Après un check point et un mauvais escalier, nous arrivons à Namche, centre commercial du Khumbu (et non pas capitale, contrairement à ce qu'on lit généralement). Foué, Olivier et Méju nous attendent à l'entrée du marché, et partent en quête d'un hôtel dès notre arrivée.

Après le repas de midi on part se balader dans Namche, c'est vraiment un grand centre commercial, à 3440m d'altitude. Magasins de matos de montagne, cyber cafés, german backeries, hôtels, restaurants, bars, magasins de souvenirs, etc. Après avoir ingurgité gâteaux au chocolat et vrai café, Seb et Max sont envoyés négocier une caisse de bière au marché, il paraît qu'il faut beaucoup boire pour bien s'acclimater !

Namche occupe une sorte de cirque en pleine pente, le cœur de ce cirque abrite un marché permanent tenu par des tibétains. Ceux-ci arrivent à pieds chargés de gadgets en plastique et de contrefaçons chinoises, du Tibet tout proche par le Nangpa La, un col à 5800m. La tresse rouge melée à leurs cheveux trahit leur origine Khampa (originaire de la province du Kham), ce qui explique la sale réputation que leur donnent les sherpas. Nomades, brigands, voleurs de poules, mangeurs de petits enfants, les Khampas sont un peu considérés comme les gitans chez nous.

On croise par hasard Yves, un haut-doubiste que certains d'entre nous connaissent. Il passe un coup à notre hôtel le soir pour étudier l'éventualité de marcher quelques jours avec nous. A priori il pourra nous accompagner jusqu'à Gokyo, mais il a son avion deux jours avant nous. Demain se fait une petite balade du côté de Khumjung pour s'acclimater.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 15 December 2009 par Pierrot
Vu 586 fois - 1 recommandation
Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
En remontant la Dudh KosiRécit/album précédent :
En remontant la Dudh Kosi
Acclimatation à KhumjungRécit/album suivant :
Acclimatation à Khumjung
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
36 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations