Jiri, au bout de la route

Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
KathmanduRécit/album précédent :
Kathmandu
Début du trekRécit/album suivant :
Début du trek
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Grand moment de solitude au City Bus Stand, car nous ne trouvons pas le "Super Express Bus" pour Jiri. Finalement, c'est simplement parce qu'il n'était pas arrivé, mais cette demi-heure à demander et courir partout nous a un peu flippés. Aussi pourri que nos précédents bus, il a cette particularité qui fait tout son charme : il manque la moitié du pare-brise, celle côté chauffeur ! Ce qui explique que celui-ci soit particulièrement couvert : doudoune, cagoule et lunettes.

Le début du trajet se fait dans la poussière et la pollution de Kathmandu, puis l'air devient plus respirable à mesure qu'on s'en éloigne, traversant petits bourgs et rizières, toujours à un rythme que châssis et carrosserie ne devraient techniquement pas supporter. Seb se fait engueuler par le contrôleur pendant une pause car il voulait photographier le pare-brise (ça donnerait une mauvaise image du pays !).

Nouvelle pause vers 10h car on a crevé un pneu, ça nous laisse un peu le temps d'admirer le paysage. On reprend la montée, avant de plonger sur une autre vallée, le saute-montagne va durer toute la journée. Au bout d'un moment, supportant sans doute mal la conduite sportive du pilote, la voisine de Seb lui vomit sur les pieds, éclaboussant copieusement au passage les sacs qui se trouvaient là. S'ensuit un petit accrochage avec un camion lors d'une énième manœuvre de croisement, avant d'arriver à un check point à 2km de Jiri. Ça laisse le temps aux aux rabatteurs des lodges d'investir le bus, l'assaut s'intensifie en traversant le village ("des mouettes derrière un bateau !"). Les prix, très élevés, fondent à une vitesse spectaculaire, on est passé de 1000 Rps (10€) à gratis (contre promesse de manger au lodge) en moins de 10 minutes !

Une fois les sacs posés, on part se balader au temple qui domine Jiri, que deux papys nous font visiter. L'un d'eux aime particulièrement se faire prendre en photo, il se costume même pour l'occasion ! Retour au lodge, on réalise aux rires bêtes du bonhomme qu'il a un peu picolé et que c'est en fait sa sœur qui tient la boutique. Comme elle n'est pas anglophone, on aura droit à quelques erreurs dans les menus. En ce qui concerne la suite des évènements, on décide de modifier un peu les étapes prévues, ça doit pouvoir passer question dénivelée.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 13 December 2009 par Pierrot
Vu 146 fois
Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
KathmanduRécit/album précédent :
Kathmandu
Début du trekRécit/album suivant :
Début du trek
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
19 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations