En remontant la Dudh Kosi

Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
Arrivée dans le KhumbuRécit/album précédent :
Arrivée dans le Khumbu
Namche BazarRécit/album suivant :
Namche Bazar
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

28 octobre
Départ tranquille de Kharikhola, après avoir causé avec une française venue là pour une ONG (Amitié Kharikhola). Le porteur de Vins, malgré son jeune âge et son petit gabarit, semble avoir la patate ! Après un premier col, on attaque une longue, très longue traversée pour rejoindre l'autre versant d'une petite vallée. On mange dans un restau à porteurs ("un routier" comme dirait Seb), uniquement du Dhal Bath (riz et lentilles) ou des "noodles soup" au menu. Ça ne doit pas être une étape à touristes vu la tête que font les gens en nous voyant manger là !

Encore un petit coup de montée après le repas, puis la descente commence avec une belle vue sur les montagnes et les villages que nous traverseront le lendemain. A l'entrée de Surkhe, je croise le porteur de Vins qui s'en retourne, il va rentrer de nuit ! On s'offre quelques bières "Everest" pour se remettre de cette très grosse étape.

29 octobre
A priori une petite étape aujourd'hui. Bonne montée facile jusqu'à Chaurikharka, où il y a de beaux chörtens et murs de mane. Ce sera notre dernière marche seuls, car à Chheplung on rejoint le chemin venant de l'aérodrome de Lukla, et donc la foule ! Nombreux "troupeaux" (ils marchent souvent groupés-serrés) de touristes, très peu portent de gros sacs. On croise aussi les premières caravanes de yacks, avant il n'y avait que des ânes. A midi on constate 50 Rps d'augmentation dur la bouffe.

L'après-midi les sentiers restent noirs de monde : trekkers, yacks, porteurs. Énormément de chörtens et mani walls, et première apparitions proches de hautes montagnes enneigées. On double et surtout croise de très nombreux trekkers avec ou sans sacs, peu de gens nous doublent mais on a déjà une semaine d'entraînement, eux viennent juste d'atterrir à près de 3000m, ils ont des raisons d'en baver !

Des occidentaux sur-équipés, des japonais emmitouflés de casquettes, lunettes, foulards, pantalons, gants voire moufles, masques sur le nez (il fait dans les 25°C...), un occidental blasé juché sur un bourrin, un autre avec deux boitiers reflex et des objectifs de la valeur du budget annuel du Mali, , etc. On est à Disneyland !

On trouve un lodge sympa à Bengkar, on y est les seuls touristes. Belle vue sur le Tamserku (6618m) mais les nuages vont une fois de plus nous priver de coucher de soleil. Les conditions d'hébergement sont à la hauteur du prix, un vrai bonheur d'avoir des matelas de plus de 5cm d'épais ! Max nous plume au poker en attendant le repas, on comprend pourquoi il porte une casquette "Poker star"... Pendant le repas un français et son guide débarquent. Ils sont crevés, et pour cause : ils arrivent de Pangboche, ça fait 2 étapes en une ! C'est un passionné de photo qui voyage depuis plusieurs mois, il ne sait pas quand il rentre au pays. Il compte partir au Pakistan, en Afghanistan et en Chine. Rien que ça !

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 15 December 2009 par Pierrot
Vu 183 fois
Sur la route de SagarmathaUn récit/album du carnet de voyage :
Sur la route de Sagarmatha
Arrivée dans le KhumbuRécit/album précédent :
Arrivée dans le Khumbu
Namche BazarRécit/album suivant :
Namche Bazar
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
18 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations