Suite 2 du 15 août 2007

Retouvailles familialesUn récit/album du carnet de voyage :
Retouvailles familiales
Suite du 15 août 2007Récit/album précédent :
Suite du 15 août 2007
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

La fatigue commence à se faire sentir mais il fait bon rester au calme après cette journée. Anne se rend compte qu’elle a oublié ses créoles chez Parfait, va falloir lui téléphoner. Il est prévu qu’il vienne mercredi prochain. Tout s’arrange. 20.00 h. Anne va se coucher. De mon côté, je vais m’installer dans la cour sur un fauteuil du salon. C’est très agréable avec une petite brise. La musique des bars voisins se mélange au bruit de la circulation. Les jeunes ados sont de piquet pour le téléphone. Ce soir le ciel est couvert mais la pluie n’est pas au rendez-vous. Je constate qu’il y a moins de coups de klaxons que le jour. Adzoga sort se promener. Ses enfants sont au lit. Le téléphone sonne, peut-être un copain des garçons ? Il me reste quelques bonbons forts, des Fishermans. Je les casse en deux pour qu’il m’en reste plus. Cette grande porte en face de moi me fout le blouse. Je me lève et sort m’asseoir en dehors de la cour sur un petit banc le long du mur d’enceinte. C’est un espace terre-plein réservé au commerçants, puis le trottoir, la petite allée pour les mobylettes et enfin la route principale. Les gens roulent raisonnablement. Des groupes s’interpellent avec des hauts rires et de grands gestes. Juste à côté, la famille au complet est sur le pied de guerre. La maman assise derrière son comptoir distribue à manger aux clients : de la pâte, poisson, légumes, sauce. L’assiette pleine ils prennent place à une table et se restaurent. Comme boisson un grand bol d’eau. Une des filles surveille le feu de bois sous un fourneau en taule ondulée rond de ~ 35 cm de diamètre et 50 cm de haut. Dessus chauffe une casserole. Il fait trop sombre pour que je puisse identifier le contenu. La petite sœur n’arrête pas de laver la vaisselle, plutôt de rincer à l’eau dans différentes bassines à même le sol. Le papa juste à côté tient un étalage de poissons fumés, de citrons verts, de fruits, ect… Le tout est couvert d’un toit de taules ondulées soutenues par des petits arbres ou des branches taillées fixées au mur de leur maison. Ils s’éclairent avec des lampes à pétrole malgré qu’ils soient équipés de l’électricité, c’est plus économique. Il faut avoir l’habitude et faire confiance pour voir ce que l’on mange. Les clients payent en partant. Il y a aussi ceux qui viennent chercher la nourriture pour emporter.
Je suis un peu triste que la journée se soie terminée comme çà pour Anne, mais bah ! Demain est un autre jour. Il est 21.30 h. et je reçois la visite de Yves. Il parle trop et je soupçonne un verre de trop. Je finis par lui faire comprendre que je suis fatigué et que je vais me coucher. Il s’en va.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Parfait le frère de Anne
WaltiHAuteur : Postée le 14 août 2007 par WaltiH
Vu 14 fois
Retouvailles familialesUn récit/album du carnet de voyage :
Retouvailles familiales
Suite du 15 août 2007Récit/album précédent :
Suite du 15 août 2007
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
50 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations