Le "Yovo" artiste

Retouvailles familialesUn récit/album du carnet de voyage :
Retouvailles familiales
Un jour normalRécit/album précédent :
Un jour normal
Le marché aux souvenirsRécit/album suivant :
Le marché aux souvenirs
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

06.00 h. nouvelle journée. Anne a très mal dormi, elle avait mal au cœur.Du coup j’ai été dérangé aussi. Le coq sera mort avant notre départ. Déjeuner en musique, des œufs brouillés avec tomates et oignons. Un triquet de pain accompagne le tout. 07.15 h. je concrétise une idée qui m’est venue subitement. Je m’installe au dehors de la maison sur le trottoir pour commencer un dessin de l’église catholique qui se trouve juste en face. Les gens qui passent n’osent pas s’approcher. Deux ados me lancent un « bonjour Yovo », Yovo c’est le Blanc en langage Mina parlé à Lomé. Je réponds « bonjour, çà va ? » et ils continuent leur route, harnachés de pièces de rechange pour vélos. 09.00 h. Joséphine arrive. Anne lui remet de l’argent pour qu’elle nous achète du gari et des scoolboys, petits poissons séchés, à rapporter en Suisse. Anne et moi sortons après le départ de sa sœur. Nous nous rendons au bureau à quelques maisons de chez nous. Nous allons établir une lettre par ordinateur pour Yves concernant les comptes dont nous avons discuté hier soir. Le responsable est entrain de donner un cour d’informatique à une jeune fille et un garçon. Nous lui remettons notre brouillon. Faudra revenir vers midi. Retour à la maison. Tout çà m’a tellement f a t i g u é que je vais faire une sieste. 12.00h. Nous avons la visite du demi-frère(même père mais autre mère) de Anne. Bla, bla, bla…. Et il repart non sans avoir reçu quelques sous. Anne va voir si notre document est prêt. Elle trouve porte fermée. Encore un rendez-vous africain !!! C’est les vacances, faut rester cool. 15.45 h. nous sommes de retour de Lomé après avoir traversé le marché de Be-Kpota où Anne a pu acheter de l’anis en grain. En ville nous avons fait un saut à la banque mais l’argent n’est toujours pas disponible. Puis un crochet par la poste pour envoyer les cartes. Nous avons envie maintenant d’un bon café. Nous lui trouvons un drôle de goùt. La casserole en fonte à infecté l’eau. Il nous en faut une autre. Via au marché de Akodesewa en taxi-moto. Finalement nous revenons avec un gros poisson frai, une cassette de gospel, 2 tubes de pommade et une casserole en alu. Cette fois l’eau est neutre. 20.00 h. approche, nous sommes installés dans la cour. Il fait bon. Anne est fatiguée et va se coucher un moment. Je savoure calmement une orange.Adzoga vient dire bonne nuit avec Keli son enfant. Paf !!! Coupure générale de courant. Nous allumons une bougie. La rue est magnifique avec toutes les lampes à pétrole mises en service pour l’occasion par les marchants. Après 35 min. les lumières sont rétablies. Nous allons à la terrasse du bar où nous buvons un sprite et un tonic. 21.30 h. c’est lheure de notre fatigue. Bonne nuit

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Coupure de courant
WaltiHAuteur : Postée le 04 septembre 2007 par WaltiH
Vu 59 fois
Retouvailles familialesUn récit/album du carnet de voyage :
Retouvailles familiales
Un jour normalRécit/album précédent :
Un jour normal
Le marché aux souvenirsRécit/album suivant :
Le marché aux souvenirs
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
69 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations