La Grotte de la Sainte-Baume

Promenons-nous...Un récit/album du carnet de voyage :
Promenons-nous...
La glacière de la Sainte-BaumeRécit/album précédent :
La glacière de la Sainte-Baume
Le sémaphore de La CiotatRécit/album suivant :
Le sémaphore de La Ciotat
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Sainte-Baume: le monastère
Sainte-Baume: le monastère
Nous sommes restés sur notre faim lors de notre dernière balade jusqu’à l’ancienne glacière, l’envie de marcher sur cette crête est trop forte…

Aussi, depuis Géménos, nous prenons la D2, qui va nous mener après de nombreux virages vers le col de l’Espigoulier- vue exceptionnelle sur Marseille-, puis au Plan d’Aups et enfin à l’hôtellerie, point de départ de la balade. Rien que l’accès par cette route de montagne est un bonheur !

A l’hôtellerie, nous partons par le GR9, le chemin du canapé qui mène en 45 mn à la grotte de Sainte-Marie-Madeleine, haut lieu de pèlerinage. De l’hôtellerie, la vue du monastère dominant la forêt, accroché à la falaise est impressionnante. Le chemin traverse une forêt-relique, protégée, sombre et humide, et par ce chemin aménagé de marches en pierres, nous atteignons le carrefour de l’oratoire. Le monastère nous domine alors, adossé à la paroi rocheuse, et qui connaît le site des Météores en Grèce retrouvera un peu de cette sensation aérienne, où ces monastères semblent comme suspendus. Une volée de 150 marches nous amène à l’entrée de la grotte, immense, où il y a messe lorsque nous arrivons, comme tous les matins.

Retour au carrefour de l’oratoire pour emprunter le chemin qui mène au col de Saint-Pilon, 980 m, en passant devant la chapelle des Parisiens, puis la montée est progressive sur un sentier rocailleux. Bien évidemment, personne ne s’appelle Pilon ! Celui-ci est un socle qui servait à supporter une statue de Sainte Marie-Madeleine, comme un pilon supporte un pirate et deux un poulet.

Sainte-Baume: la chapelle du Saint-Pilon
Sainte-Baume: la chapelle du Saint-Pilon
Enfin, nous sommes sur la crête, d’où la vue à 360° est exceptionnelle, et nous apercevons le massif des Ecrins tout enneigé, la côte depuis Marseille jusqu’aux îles d’Hyères, le massif de la Sainte-Victoire et la grande plaine de Saint-Maximin !

Le GR 98 que nous prenons à droite par un chemin rocailleux (beaucoup de cailloux et de rochers dans le coin !) nous mène à la chapelle du Saint-Pilon, 996m, puis vers le pas de la Cabre, d’où un sentier assez vertigineux permet de redescendre en longeant le bas de l’à-pic de la Sainte-Baume vers le monastère.

La balade n’est pas difficile, le site de la grotte à flanc de falaise est empreint de spiritualité, la ligne de crête offre des vues exceptionnelles…

La retour de la grotte au parking peut s’effectuer, pour changer, par le chemin des rois, jalonné d’oratoires, ainsi appelé parce qu’emprunté par de nombreux rois et papes, venus en pèlerinage au cours des siècles.

Quatre petites heures, tranquillement pour cette balade…

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

rdutAuteur : Postée le 31 January 2012 par rdut
Vu 455 fois
Promenons-nous...Un récit/album du carnet de voyage :
Promenons-nous...
La glacière de la Sainte-BaumeRécit/album précédent :
La glacière de la Sainte-Baume
Le sémaphore de La CiotatRécit/album suivant :
Le sémaphore de La Ciotat
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
30 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations