Chemainus-Chemainus

Ouest canadienUn récit/album du carnet de voyage :
Ouest canadien
Port Alberni-ChemainusRécit/album précédent :
Port Alberni-Chemainus
Chemainus ChemainusRécit/album suivant :
Chemainus Chemainus
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Aujourd’hui nous décidons d’aller visiter Victoria.
Nous prenons le petit déjeuner en cours de route à côté d’un marché fermier comme dans la vallée de l’Okanagan. Ils ont des montagnes de citrouilles prêtes pour Halloween.
Nous sommes à environ 1 heure de route de Victoria mais la ville est très étendue. En fait il faut suivre Down Town pour accéder aux coins les plus touristiques.
Quand nous y arrivons le problème du parking se pose. Nous voyons une place avec un panneau indiquant que c’est limité à une heure et réservé aux clients du centre commercial voisin. En bons français que nous sommes nous nous y installons, mais au moment où nous partons à pied un bonhomme vient nous dire que nous ne pouvons pas laisser la bagnole si nous ne sommes pas clients. Bien sur il n’y a pas de sot métier mais ce ne doit pas être follichon de faire cela.
Nous reprenons donc la voiture et nous éloignons d’un bloc. Là nous trouvons un parking payant (3,75$ la journée) mais nous n’avons pas de monnaie. Jean-luc pénètre chez un commerçant pour lui demander de nous changer un billet. Comme c’est un imprimeur de tee shirts nous allons lui en commander et vu qu’il propose des motifs de « natives » c’est parfait.
Nous partons à pied vers le centre ville et tombons direct sur le musée. Comme les guides en disent beaucoup de bien, nous nous empressons d’y aller. Effectivement il y a des collections très fournies sur les natives. En plus de ça elles sont très bien mises en valeur, surtout une collection de masques dans une grande vitrine. Une bande audio conte l’histoire de chaque masque et au fur et à mesure de petites lampes éclairent un sujet alors que tout le reste est dans l’ombre. Bien sur j’ai du mal à capter toutes les légendes mais certains mots me servent de fil conducteur.
Nous visitons ensuite la partie couvrant la période de l’arrivée de l’homme blanc jusqu’à pratiquement aujourd’hui. Nous voyons des reconstitutions de fermes, de scieries, de mines d’or, de conserverie de poissons….Là aussi la mise en scène est très bien faite. A la ferme il y a même un coq empaillé qui pousse son cri ! Avant de sortir du musée nous décidons d’aller faire un tour pour voir les collections concernant les animaux. Nous rencontrons un énorme mammouth reconstitué et des lions de mer impressionnants. Par contre il n’y a pas de grizzli. Tant pis nous avons des photos de ceux de Prince George !
Nous allons ensuite nous balader dans le parc voisin où sont érigés des totems.
Comme il y a des travaux dans la rue qui borde le parc, nous ne pouvons prendre beaucoup de recul pour les photos et c’est bien dommage. De toutes les façons photographier un totem tient de la mission impossible : il est trop grand, il y a un contre jour ou alors il y a des câbles électriques dans le paysage. Dur, dur ! Du coup nous décidons de ne pas aller voir celui qui mesure 54m (en plus nous ne savons pas où il est).
Nous allons manger un sandwich vite fait puis retournons vers la voiture en traversant China Town.
Nous avons vu l’arche Ton Ji Men mais pas la rue la plus étroite de la ville ( Fan Tan Alley qui mesure environ 1 m de large).
Nous récupérons la voiture et décidons d’aller visiter les jardins Butchard. Etant donné que c’est assez loin du centre au bout d’une petite péninsule nous y arrivons vers 16h30 alors que le parc ferme à 17h. Heureusement pour nous, la nana de l’entrée nous explique que les voitures ne peuvent pas entrer après 17h mais qu’en fait cela ferme à 18h.
Ils ont intérêt à être beaux car à 20$ par personne ce n’est pas donné.
Dès que nous pénétrons dans les jardins c’est une véritable féerie, un festival de couleurs, une variété de plantes incroyable ! Nous commençons par la roseraie puis ensuite le jardin japonais et le jardin italien. Nous avons gardé pour la bonne bouche l’apothéose : Sunken Garden. Des couleurs qui claquent, un gazon d’un vert intense et en plus cela s’observe à partir d’un belvédère.
Pendant toute la visite nous tirons un nombre incalculable de photos. Par contre lorsque nous rejoignons la voiture les avis sont unanimes : c’est bon pour être dégoûté de cultiver son propre jardin !
Pour repartir Jean-Luc drive Claude à travers la péninsule sur une route sinueuse et toute pentue. On se croirait sur des montagnes russes ! Par contre nous y observons de belles maisons construites au calme.
Lorsque nous passons à Duncan nous faisons un arrêt dans un restaurant au bord de la quatre voies.
Nous prenons le menu chinois pour quatre et pour la première fois depuis le début du voyage nous calons devant l’excès de nourriture et les plats repartent à moitié pleins.
Dans le restaurant il y avait plusieurs tables de billard et un tournoi opposait un grand nombre de consommateurs. Les femmes jouaient autant que les hommes et me semble-t-il tenaient honorablement leur place.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

gila31Auteur : Postée le 08 juillet 2008 par gila31
Vu 102 fois
Ouest canadienUn récit/album du carnet de voyage :
Ouest canadien
Port Alberni-ChemainusRécit/album précédent :
Port Alberni-Chemainus
Chemainus ChemainusRécit/album suivant :
Chemainus Chemainus
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
12 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations