Pékin : Longitude 116°E

on the world againUn récit/album du carnet de voyage :
on the world again
Oulan Bator : Longitude 106°ERécit/album précédent :
Oulan Bator : Longitude 106°E
Hanoi : Longitude 105°ERécit/album suivant :
Hanoi : Longitude 105°E
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Passer des immenses steppes mongoles de ce pays,qui est l'un des moins densément peuplé au monde,à la Chine et à Beijing,qui est elle,l'une des villes les plus densément peuplée avec plus de 20 millions d'habitants,est un énorme contraste que j'ai beaucoup de mal à supporter...
Autant j'ai regretté de ne pas plus m'attarder en Mongolie autant je suis presque content de fuir cette ville de dingues...
Au vue de la complexité pour obtenir un visa chinois,je pensais déjà que le passage de la frontière allait être encore toute une histoire..
Étonnamment non!! mais il faut bien que les chinois se distinguent quand même un peu du reste du monde..
Alors s'il m'a fallu plus de 3 heures pour entrer en Chine,ce n'est pas par excès de zèle des douaniers mais c'est qu'ici la largeur des rails est spécifique au pays!!
Il faut donc désolidariser chaque wagon,les rehausser avec des vérins hydroliques pour en extraire les essieux et les remplacer par d'autres adaptés aux normes chinoises...
Longue et fastidieuse opération que l'on suit depuis l'intérieur du train!!

A peine débarqué à la gare de Beijing je suis littéralement noyé dans une véritable marée humaine qui se déverse des innombrables trains arrivants de tout le pays..
Ce sont des milliers de chinois qui se bousculent et te piétinent sans ménagement aucun..
De toutes les foules dans lesquelles j'ai pu me trouver lors de concerts,festivals ou manifestations en tout genre,jamais je n'ai ressenti une telle oppression physique au milieu d'autant de personnes compactées au mètre carré..
Rajouté à cela une chaleur et une pollution record rendant l'atmosphère irrespirable et je suffoque complètement!!
Alors je prends sur moi pour aller quand même voir la place Tian'anmen,la cité interdite,le palais d'été et quelques vieux quartiers typiques de hutong et je file d'ici...
Pensant trouver un peu moins d'agitation vers le sud en faisant une halte à x´iam pour aller voir la fameuse armée enterrée de terre cuite,je suis encore pris dans ce tourbillon de la population,elle aussi en congés,qui en profite donc pour voyager..
Mais pensez-vous que les chinois soient un peu plus détendus en vacances?!
Pas le moins du monde!!
Le temps c'est de l'argent,et visiblement ils ne veulent perdre ni l'un ni l'autre et courent frénétiquement après les 2!!
C'est encore une gigantesque fourmilière humaine qui grouille de toute part et dans tous les sens..
C'est un véritable enfer qui me rend agoraphobe!!
Pour compléter le tableau il faut savoir que les chinois sont sales,très sales..
Ils crachent de gros mollards partout;dans la rue,les magasins,les restos,le train..
D'ailleurs après plus de 7800 km parcourus sur les rails depuis Moscou,les trains chinois sont bien aussi les plus sales et leurs toilettes rapidement inutilisables tellement ils les pourrissent vite et bien!!!
Est ce par paresse ou par pudeur? Une autre spécificité chinoise,celle de dormir tout habillé et c'est à peine s'ils quittent leurs chaussures..
Individuellement ils sont pourtant plutôt aimables et désolés de ne rien comprendre à ce que tu leurs demande sans pouvoir t'aider.
Mais dés qu'il y a du monde ça devient vite l'esprit de compétition et c'est chacun pour soi...
Le problème étant,qu'ici du monde,y en a partout!!

Après une énième nuit dans le train je fais escale à Shanghai.
Peut-être que je commence un peu à m'habituer à cette ambiance et à cette atmosphère pesantes mais je trouve Shanghai moins oppressante avec pourtant plus de 23 millions d'habitants.!!
Il y a ici une impressionnante skyline sur les berges de la rivière Huangpu qui traverse la ville du Nord au Sud.
C'est le quartier du Bund ou se presse évident tout le monde..
Le métro est ici tentaculaire...avec carrément des banques,restos,coiffeurs..dans les galeries.
Élément positif il est très moderne et très bien organisé pour s'y repérer sans trop de mal..
Heureusement car certaines stations-correspondances de plusieurs lignes ont jusqu'à 20 sorties différentes!!!
Et ils poussent même le vice à mettre des écrans vidéo défilants dans l'obscurité des tunnels,mais que personne ne regarde,à part moi je crois,chacun ayant les yeux et l'attention rivés sur son portable.

En partant pour la frontière sino-vietnamienne c'est encore le partage d'un compartiment de train qui me réconcilie un peu avec eux..
Je suis en compagnie de 3 jeunes étudiants à Shanghai rentrant dans leur famille pour leurs grandes vacances annuelles de 10 jours!!
J'ai un peu de gène et beaucoup de mal à leur faire comprendre que je suis moi sur la route pour un an...
Car tout jeunes étudiants qu'ils sont,ils ne parlent pas un mot d'anglais..
A quoi bon puisque la langue de l'avenir est le chinois je crois comprendre!!
Ils sont tout fou et le fait de voyager avec un étranger décuple visiblement leur excitation.
Rajouté à cela un alcool de riz dégueulasse mais efficace que je dois partager avec eux et la fête est à son comble..

Nanning est ma dernière ville chinoise parcourue.
La encore en lieu et place d'une petite ville frontière que j'imagine,je me retrouve encore dans une mégapole,sans charme aucun, de plus de 2 millions d'habitants toujours aussi pressés,stressés et stressants..
Et pour vraiment ne rien regretter à quitter ce pays,c'est sous des trombes d'eaux que je passe la frontière en transitant à pieds et d'un petit bus électrique à un autre pour enfin atteindre le Vietnam complètement trempé mais heureux d'y être enfin arrivé...
Je n'avais à priori pas trop l'intention de m'attarder en Chine.
Je confirme cette impression à posteriori même s'il ne s'agit que de mon humble opinion très hâtive et subjective.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

benjo13Auteur : Postée le 30 July 2014 par benjo13
Vu 84 fois
on the world againUn récit/album du carnet de voyage :
on the world again
Oulan Bator : Longitude 106°ERécit/album précédent :
Oulan Bator : Longitude 106°E
Hanoi : Longitude 105°ERécit/album suivant :
Hanoi : Longitude 105°E
Commentaires
rdut
rdut le 30 July 2014 à 06:03

Bonjour,
et merci pour ce magnifique aperçu de la Chine. Exactement comme je l'imaginais!
Bon courage pour la suite du périple et merci pour le partage.

Rémi V. le 11 August 2014 à 09:48

Comme toujours, le récit et les photos sont superbes, j'ai presque l'impression de ressentir la crasse chinoise!....Par contre les photos sont clean et magnifiques.
J'avais déjà pas très envie de connaître ce pays, tu m'en as définitivement convaincu!....
Le Vietnam devrait quant à lui t'enthousiasmer beaucoup plus
On pense bien à toi et bonne route

Marion M. le 14 September 2014 à 15:53

oulala mon pauvre petit! la prochaine fois je t embarque avec moi et tu vas voir comme c est cool la chine

Rémi V. le 15 September 2014 à 07:34

Comme quoi il y a aussi des inconditionnels pour ! Et c'est tout ausdi bien !.

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
17 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations