03. Découverte des wadis

02. Grande Mosquée du Sultan QabousRécit/album précédent :
02. Grande Mosquée du Sultan Qabous
04. En route vers le désertRécit/album suivant :
04. En route vers le désert
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

18 octobre 2012
8h. Nous croisons les doigts pour que cette Mosquée soit ouverte ce matin.
Ouf! Elle l'est et à cette heure matinale, nous sommes les deux seuls touristes.
Pas d'autres commentaires que fabuleux, incroyable. Profusion de marbre, cristaux, mosaïques, tapis persan.
De plus, tous les abords sont d'une propreté inouïe ; les pelouses taillées, les parterres fleuris nettoyés, les arbres sculptés.
Nous reprenons la route vers Quriyat pour un bref arrêt photo de ce village de pêcheurs.
En milieu de matinée, le café omanais nous est servi accompagné de dattes.
On a l'impression d'avoir en bouche du caramel fondant! Miam!
Le café, lui, nous a surpris agréablement, en fait il est aromatisé à la cardamone.
Notre guide, ravi que cela nous plaise, nous en ressert volontiers.
Ce matin, comme hier d'ailleurs, son discours est:" If ou are happy, I'm happy".
Ce n'est pas ce qu'on aurait imaginé ici chez "les Arabes".
Que ce soit accueil, hospitalité et propreté nous avons ici des leçons à prendre!
Nous quittons Fins et sa White Beach en direction de Sinkhole.
C'est un puits naturel très curieux de forme ronde. Il est alimenté aussi bien par l'eau de la mer toute proche que par l'eau des montagnes.
Entre montagnes, mer bleu azur et désert, nous atteignons les wadis.
C'est un mot arabe qui exprime à la fois le cours d'eau et sa vallée verte creusée par les fortes pluies sur la montagne.
Ici, notre chauffeur fait preuve d'une grande maîtrise de son véhicule !
Inoubliables, ces endroits inaccessibles par où nous sommes passés.
Alors que nous nous arrêtons pour prendre une photo,quelques jeunes Omanais nous "invitent" à partager leur pique-nique. Nous disons donc hospitalité. Nous les remercions mais notre lunch box est prévue.
Wadi Shab et Wadi Tiwi. En arabe wadi exprime a la fois le lit de la rivière et la vallée verte creusée par de fortes pluie sur la montagne.
Supplément au programme, Qalhat. La ville fut complètement détruite par un tremblement de terre. Seul le mausolée de Bibi Maryam a été restauré. L'endroit est devenu un lieu de pèlerinage.
Sur sera notre prochaine étape. Cette fois, ce sont les beignets qui nous sont offerts accompagnés du café à la cardamone.
Après 40 km, nous atteignons Ras El Habb. Rendez-vous à 20h30 pour l'observation des tortues vertes. Tout le processus depuis la ponte jusqu'au retour à la mer nous a été "offert".

christtianAuteur : Postée le 25 octobre 2012 par christtian
Vu 72 fois - 1 recommandation
02. Grande Mosquée du Sultan QabousRécit/album précédent :
02. Grande Mosquée du Sultan Qabous
04. En route vers le désertRécit/album suivant :
04. En route vers le désert
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
26 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations