San Sebastian - Zarautz, 21 kms

Irùn - San Sebastian , 26kmsRécit/album précédent :
Irùn - San Sebastian , 26kms
Zarautz- Deba, 26 kmsRécit/album suivant :
Zarautz- Deba, 26 kms
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Leblogdenini.jimdo.com/
Petit déjeuner copieux à l’auberge. La journée commence par une forte grimpette, mais cela en vaut la peine. On longe la côte sur les hauteurs, belle promenade dans le pays basque. Françoise nous prend en photo devant le premier « bar aqua », au dessus du mur, il est gravé : Santiago 795 kms. On est presque arrivés !
Aujourd’hui, nous aurons beaucoup de chemins formés de très grosses pierres, avec des descentes infernales. Aie ! Mon pied !
Nous arrivons vers 14 h à Zarautz, mais nous mettrons beaucoup de temps pour trouver notre auberge. Nous demandons notre chemin de nombreuses fois. A chaque fois, nous comprenons le début des explications puis, le débit se fait plus rapide et nous ne saisissons plus rien. Nous laissons les personnes s’exprimer, puis quand elle semble avoir fini, nous les remercions d’un gentil gracias et allons plus loin où nous recommençons la manœuvre.
Enfin arrivés à l’auberge, nous retrouvons Françoise qui est en train de se faire enregistrer. Ce sera toujours comme cela, elle aura toujours un brin d’avance sur nous. A notre arrivée, la plupart du temps, elle aura déjà pris sa douche, fait sa lessive et pourra nous indiquer où se trouve l’office de tourisme, où on peut manger le soir etc. En fait, en arrivant à notre ville étape on se disait toujours : bon, il faut trouver Françoise ! Elle avait une vigueur extraordinaire, semblait ne jamais être fatiguée. Pendant que nous nous reposions, c’était encore elle qui, bien souvent, faisait l’accueil des autres pèlerins. Infatigable, je vous dis !
Nous sortons nous promener dans Zarautz. Il y a un joli paséo maritime, chez nous on dirait promenade des anglais. Il y a des centaines d’enfants dans les rues, de nombreux orchestres, des serpentins partout. Est-ce une fête locale ? Nous ne le saurons pas. En tous cas, dans notre auberge, il y a une centaine de petits monstres qui ont fait le bazar jusqu’à fort tard ! On se serait cru dans un poulailler ! Mony
Pour le départ ce matin, le guide parle d’une volée de marche. C’est une bonne volée !
Nous avons fait un grand détour pour traverser une ria, cela laisse l’impression de ne pas avancer, c’est trompeur.
Le chemin est souvent défoncé et formé de grosses pierres, très casse-pattes ! Nous espérons que les pieds vont tenir.
Pour trouver l’auberge, c’est un vrai jeu de piste vu la barrière de la langue.JC

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

monyAuteur : Postée le 08 juillet 2009 par mony
Vu 375 fois
Irùn - San Sebastian , 26kmsRécit/album précédent :
Irùn - San Sebastian , 26kms
Zarautz- Deba, 26 kmsRécit/album suivant :
Zarautz- Deba, 26 kms
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
79 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations