Markina Xemein - Gernika

De Déba à Markina Xemein, 23 kmsRécit/album précédent :
De Déba à Markina Xemein, 23 kms
De Gernika à LezamaRécit/album suivant :
De Gernika à Lezama
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Http://www.actu-monyclaire.com
Le responsable de l’albergue était fort sympathique, il nous a donné beaucoup de conseils. Il a beaucoup insisté sur le fait qu’il fallait éviter les chemins ce matin à cause des pluies de ces derniers jours.
Avant de partir, nous prenons un café en compagnie de Maurice et de Françoise. Ils démarrent très rapidement et nous ne les suivons pas. Nous prenons toujours beaucoup de précautions avec notre machine et la faisons chauffer très doucement. Bientôt, Maurice laisse Françoise prendre ses distances, elle va décidément très vite.
Les hommes papotent et me laissent, à tort, le soin de la navigation. Au moment où je commence à avoir des incertitudes, un chauffeur nous fait signe que nous nous sommes trompés, il faut faire demi-tour. Du coup, les mecs s’intéressent un peu plus à l’itinéraire !
La pluie est toujours présente. La balade dans la forêt, sur les hauteurs, est très jolie mais les chemins sont glissants. On se « cradotte » copieusement mais personne ne tombe. Nous prenons la route chaque fois que c’est possible.
Pour déjeuner, nous avons la chance de trouver un arrêt de car avec banc. Nous sommes rattrapés par un jeune couple dans un état lamentable, beaucoup plus crotté que nous… Ils ont dû choisir le balisage officiel. Voici ce que notre guide en disait : le balisage incite à partir à gauche, ne pas en tenir compte à moins d’être un adepte de la baignade ! « L’Arroyo » peut être très profond après la pluie…
La pluie nous escorte jusqu’à Gernika. Pour trouver un hébergement et gagner du temps, nous nous adressons à un policier. C’est un jeune et il est fort embêté, car, ici, il n’y a rien. Après avoir beaucoup tourné, nous débusquons une pension. C’est assez cher et un peu craignos.
Pour dîner, nous descendons manger une paella. Je regrette très vite. Nous ne serons servis qu’à 20h30, dans un bruit infernal. Moi, je veux mon lit ! Mony
Cette nuit, il y avait quelques ronfleurs et ronfleuses.
Maurice nous a adoptés. Il a fait bien des kms depuis la Suisse et souvent tout seul.
Le Camino est boueux et délicat par endroit. Pour l’instant, nous sommes toujours passés.
Ce soir, simple toilette car, effectivement, la douche est suspecte !
JC

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Pause après avoir rencontré des chemins bien boueux !
monyAuteur : Postée le 05 August 2009 par mony
Vu 405 fois
De Déba à Markina Xemein, 23 kmsRécit/album précédent :
De Déba à Markina Xemein, 23 kms
De Gernika à LezamaRécit/album suivant :
De Gernika à Lezama
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
31 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations