De Déba à Markina Xemein, 23 kms

Zarautz- Deba, 26 kmsRécit/album précédent :
Zarautz- Deba, 26 kms
Markina Xemein - GernikaRécit/album suivant :
Markina Xemein - Gernika
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Http://www.actu-monyclaire.com
Départ dès que JC est réveillé. En partant, je choisis un bâton parmi tous ceux qu’une responsable a déposé là, pour ceux qui en auraient besoin. Nous recommençons à rencontrer des chemins bien gadouilleux et il me sera utile.
Nous trouvons un bar ouvert, un exploit à cette heure en Espagne ! Cette fois-ci, nous obtenons bien un café solo, notre accent s’améliorerait-il ?
Après un arrêt technique, nous sommes rattrapés par Maurice, notre Suisse. Cela fait plus de deux mois qu’il est parti de chez lui et il a envie de parler. Nous marchons toute la journée avec lui, les kms défilent vite. Nous quittons la côte, nous nous enfonçons à l’intérieur des terres, nous allons en direction de Bilbao, prévu pour dimanche.
Le poncho sera mis souvent à contribution. Vers midi, il fait beau et nous trouvons des chaises sèches : talus empierré. Pour nous, ce sera sardines, pains, chips. Pour Maurice, saucisson et oignons, chacun ses préférences !
Vers l’arrivée, superbe descente caillouteuse. La pèlerine est fatiguée mais elle est encadrée par les deux mecs, un devant, un derrière, elle ne tombe même pas !
Il est trop tôt pour l’ouverture de l’albergue alors nous allons prendre un café tandis que Maurice s’offre « une bonne bière », son péché mignon. Plus tard, nous retrouvons Françoise. Chacun s’installe, l’endroit nous paraît immense et luxueux par rapport à hier. Nous retrouvons pas mal de connaissance, avec, entre autre, notre pépé. Mony
L'albergue était vraiment très petite. Nous n’avons qu’une envie, sortir d’ici. Je fais même mon sac à l’extérieur !
Nous cheminons avec Maurice, il est très bavard.
A Markina, nous visitons une église qui a la particularité d’avoir été construite autour de trois roches en équilibre.
Pour le repas du soir, c’est toujours la même chose impossible de se faire servir avant 8h, 8h30. Par dépit, nous achetons des gâteaux et encore une barquette de 500g de fraises. Pas très équilibré mais délicieux.
Ps le café est à un euro trente cinq, l’Espagne n’est pas moins chère que la France.
JC

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

monyAuteur : Postée le 05 août 2009 par mony
Vu 295 fois
Zarautz- Deba, 26 kmsRécit/album précédent :
Zarautz- Deba, 26 kms
Markina Xemein - GernikaRécit/album suivant :
Markina Xemein - Gernika
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
90 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations