Chefchaouen

MarocUn récit/album du carnet de voyage :
Maroc
VolubilisRécit/album précédent :
Volubilis
MarrakechRécit/album suivant :
Marrakech
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Située à 50km au sud de Tétouan, hors des circuits touristiques habituels, Chaouen est la ville de la laine, de l'eau et… du kif à volonté.
Par trois fois, j'ai foulé les pavés de cette ville, ma préférée du Maroc pour son calme, son coté paisible, la beauté et l'authenticité de ses petites ruelles.
Fondée en 1471, cette petite ville de montagne, qui doit son nom aux pics qui la surplombent, est baignée dans une chaleur étouffante l'été...
La place principale, Uta el-Hammam, ombragée et pavée de galets, est dominée par les remparts rouges de la Kasbah et par la grande mosquée.
Les mois d'été, lors des grandes chaleurs, allez faire un tour dans les cellules de la Kasbah où règne une fraîcheur bienfaisante !
Depuis la tour de la Kasbah, on a une vue magnifique sur la médina dont le blanc devient éblouissant sous le soleil.
Contrairement à la place principale bordée de cafés et restaurants, la place el-Makhzen est bordée d'échoppes où l'on peut acheter de nombreux produits artisanaux.
Depuis ces deux places, de petites ruelles étroites montent dans la vieille médina.
Elles sont d'un blanc éblouissant au soleil avec les portes et le bas des murs peints de bleus allant du pastel au bleu profond.
Cette couleur ayant remplacé le vert musulman, a été introduite par la population juive dans les années 1930.
L'entrée des maisons est petite, avec souvent un genre de goulet qui fait penser à l'entrée d'une grotte.
Beaucoup de vieilles demeures ont été rénovées et transformées en petits hôtels sympathiques.
Plus on monte, moins la médina est soignée, moins "préparée" pour les touristes et elle devient plus vivante.
On croise les résidants devant leurs maisons, les enfants jouant dans les rues, les jeunes adossés aux murs...
D'en haut, on a une vue plongeante sur la ville et les alentours.
Que l'on soit en haut ou en bas, il y a toujours quelqu'un pour vous proposer d'acheter du kif ou de venir voir comment on prépare la plante !!
Hé oui, ici et comme dans une bonne partie du Rif, la culture du kif est tolérée par le Roi, mais la vente et le transport en sont interdits...
On croise néanmoins pas mal de camionnettes le soir sur la route entre Tanger et Ceuta !!
Le soir, rien de mieux que de s'asseoir à une terrasse sur le toit d'un café et d'admirer la Kasbah illuminée en buvant un thé à la menthe, accompagné d'une chicha.


A une vingtaine de kilomètres de Chaouen, en prenant la route vers Oued Lhaou, on peut accéder au "Pont de Dieu".
Cette arche de pierre naturelle qui surplombe la rivière de ses 100m est visible après 30mn de marche au bord et dans le lit de la rivière.
Au bout du chemin, des rifains ont installé un barbecue dans une ruine.
Après l'effort, le réconfort : nous avons dégusté des sardines grillées, du tajine aux œufs et à la tomate, accompagnés de l'éternel thé à la menthe !!

Jean MarieAuteur : Postée le 25 May 2008 par Jean Marie
Vu 3493 fois
MarocUn récit/album du carnet de voyage :
Maroc
VolubilisRécit/album précédent :
Volubilis
MarrakechRécit/album suivant :
Marrakech
Commentaires
Cocci le 19 October 2009 à 11:20

Bonjour

Merci pour tes magnifique photos de chefchaouen la bleu.

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
123 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations