Randonnée de Aguerzaka à Amajgag

Maroc: la vallée des roses et MarrakechUn récit/album du carnet de voyage :
Maroc: la vallée des roses et Marrakech
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Après le petit déjeuner servi par Madi (pain berbère tartiné d'huile d'olive ou de vache qui rit, thé à la menthe, café, thé nature), la visite de la "cuisine" du gite, nous nous rendons à l'école du village pour faire un don de quelques dirhams à l'instituteur pour l'achat de cahiers et stylos.

Nous quittons Aguerzaka (1750m) sur la piste par laquelle nous sommes arrivés hier en direction du col.
Le soleil du matin fait place aux nuages, mais il fait bon.

Normalement les guides muletiers partent devant et nous les retrouvons au moment du pique-nique, et de même l'après-midi pour les retrouver au gite.
Comme nous ne sommes qu'un groupe de 2, et que Madi est le seul guide muletier, il nous propose de faire le chemin ensemble.
Nous acceptons volontier, et ne le regretterons pas: Madi répond de bonne grâce à toutes nos questions sur la végétation, les habitudes et la vie des habitants...... Il sait aussi se faire oublier quand nous avons envie d'être entre nous. C'était un compagnon très agréable.

Nous passons un premier col, et descendons vers une source et quelques maisons.
Nous sommes dans le désert, mais quand on y regarde de plus près, on découvre tout un tas de petites fleurs magnifiques.
Et l'armoise qui embaume dès qu'on la frole!

Nous faisons halte pour le pique-nique dans un enclos près de la source.
Madi nous sert le thé à la menthe que nous sirotons pendant qu'il nous prépare le repas: grosse salade de légumes, riz, maqueraux et sardines.

Nous reprenons ensuite notre marche sous un ciel de plus en plus menaçant.
Nous remontons vers un second col (point culminant du circuit à 2000m), et terminons par une descente dans un ravin de plus en plus encaissé qui nous mène vers la vallée de l'Ismekar et Amajgag (1770m).

Nous arrivons en même temps que la pluie.

Un groupe occupe la chambre voisine de la notre, ils devaient bivouaquer mais il pleut vraiment maintenant.

La douche est chauffée au feu de bois, et se prend bouillante ou glacée dans des douches qui ne ferment pas.

Ce soir, soupe de Madi et couscous préparé par la propriétaire du gite.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

petite106Auteur : Postée le 17 November 2009 par petite106
Vu 447 fois - 1 recommandation
Maroc: la vallée des roses et MarrakechUn récit/album du carnet de voyage :
Maroc: la vallée des roses et Marrakech
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
31 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations