Tombouctou, la mystérieuse

Mali, aux confins du désertUn récit/album du carnet de voyage :
Mali, aux confins du désert
Mes balades en Pays DogonRécit/album précédent :
Mes balades en Pays Dogon
Bamako, la ville du grand fleuveRécit/album suivant :
Bamako, la ville du grand fleuve
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Tombouctou, ville de poussière et de sable, à l'atmosphère étrange, encore un lieu mythique dont on se dit qu'on a bien fait d'y aller quand il en était encore temps.
La "ville exquise, pure, délicieuse, illustre, cité bénie..." au charme étrange, ainsi que la décrivait un auteur arabe du 16ème siècle, n'existe plus que dans l'imaginaire ou le souvenir des voyageurs célèbres ou inconnus qui ont eu la chance d'y accéder.
Aujourd'hui, hélas, les 4x4 ont remplacé les dromadaires et le bruit des armes automatiques et des rafales des kalachnikovs ont rompu le calme de cette cité silencieuse jusque là assoupie dans les sables, au mystère indéfinissable, désormais tombée pour un temps indéfini, sous le joug d'un obscurantisme aveugle.

perline9Auteur : Postée le 22 May 2012 par perline9
Vu 313 fois - 2 recommandations
Mali, aux confins du désertUn récit/album du carnet de voyage :
Mali, aux confins du désert
Mes balades en Pays DogonRécit/album précédent :
Mes balades en Pays Dogon
Bamako, la ville du grand fleuveRécit/album suivant :
Bamako, la ville du grand fleuve
Commentaires
rdut
rdut le 01 July 2012 à 06:56

Bonjour,
une chance extraordinaire que tu as eu de voir tout ça! Aujourd'hui, le patrimoine culturel est en cours de destruction et L'Unesco s'en alarme: http://whc.unesco.org/fr/actualites/901/...
Merci pour ce beau carnet

perline9
perline9 le 11 July 2012 à 10:15

Merci Rdut de m'avoir signalé ce site.
Je suis tout à fait consternée et très triste de voir ce qui se passe à Tombouctou et au Mali en général, où je suis souvent allée et où j'ai gardé des attaches. Chaque reportage qu'il nous est donné de voir actuellement, m'attriste un peu plus pour ce beau pays qui était jusqu'à il y a peu, un havre de tranquillité.

Jacques L. le 16 March 2015 à 09:24

yorel3233
pour moi c est une grande tristesse que de plus aller a TOMBOUCTOU ville d histoires
de respect entre les hommes et des fous ont tout massacré quand les hommes
deviendront ils sage et respectueu de leur voisins

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
22 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations