En direction de Ravadasjärvi

Lemmenjoki,chez les chercheurs d'orUn récit/album du carnet de voyage :
Lemmenjoki,chez les chercheurs d'or
Au refuge de Morgamojan KultalaRécit/album précédent :
Au refuge de Morgamojan Kultala
De Ravadasjärvi à RavadaskongäsRécit/album suivant :
De Ravadasjärvi à Ravadaskongäs
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Ce matin,après une nuit plutôt difficile,mais un petit déjeuner tranquille dans notre chalet rien que pour nous,nous quittons les lieux après un peu de ménage,et nous prenons la piste.On ne sait encore si nous ferons l'étape complète de 15 kilomêtres ou si nous nous arrêterons à mi-chemin pour planter la tente.Il y a un peu de soleil,mais la piste est difficile,pentue et caillouteuse.De plus il souffle un vent glacé sur la taïga.Mon chrono pendu à ma veste marque 6 degrés 2.Nous arrivons au point culminant:425 mêtres et nous faisons halte pour nous habiller plus chaudement.Au loin,nous apercevons les chantiers des orpailleurs professionnels avec leurs grues,pelleteuses,trémies,etc... sur plusieurs kilomêtres.Il ont détruit la piste,déboisé le plateau, dévié le cours de la rivière qu'il nous faut traverser plusieurs fois en jetant de grosses pierres dans le courant.Chaque année,cette compagnie d'orpaillage dont les membres habitent de rudimentaires cabanes dissémineés aux environs,extrait 8 tonnes d'or,mais détruit irrémédiablement l'environnement.Nous sommes effondrés devant un tel spectacle.Nos voisins d'hier soir nous ont rattrapés,puis distancés.Mais bien vite,nous les rattrapons à notre tour car ils se sont trompés de chemin.Sur la bonne piste cette fois,nous marchons un bout ensemble et prenons notre repas en même temps.Le temps est toujours aussi froid et en plus il tombe une pluie glacée mêlée de neige fondue,aussi décidons-nous de rejoindre la prochaine "tupa" à 8 kilomêtres.Nous ne nous sentons vraiment pas de passer la nuit sous la tente,même si celle-ci est plantée au milieu de gigantesques champs de myrtilles.Enfin,vers 17 heures ,nous arrivons au refuge aménagé au bord du fleuve Lemmenjoki et nous prenons possession d'une chambrée.Un bon feu nous fait du bien et nous préparons un repas hypercalorique:blé en salade,riz au lard,café-aquavit..on en avait bien besoin.La chambrée voisine est déjà occupée par un couple finlandais,peu sympas en apparence,ou alors ils ont dû se quereller car ils ont l'air de bouder,pour ne pas dire autre chose.Vers 20 heures arrive un couple de jeunes,qui vont cohabiter avec les voisins.Après souper, autour du feu de camp,nous avons bien discuté avec euxriginaires des Flandres,ils avaient commencé leur séjour en Finlande par une longue randonnée en canoé au départ d'Oravi,en Carélie.A 22 heures,tout le monde au lit...Minuit 5 ,le temps est très clair,je me lève pour aller faire quelques photos.Fantastique!

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Les professionnels de l'or
  • Causette au coin du feu
  • Repas sur la piste
  • Passage à gué
  • Minuit cinq.
jean baptiste laurenchetAuteur : Postée le 23 mars 2007 par jean baptiste laurenchet
Vu 40 fois
Lemmenjoki,chez les chercheurs d'orUn récit/album du carnet de voyage :
Lemmenjoki,chez les chercheurs d'or
Au refuge de Morgamojan KultalaRécit/album précédent :
Au refuge de Morgamojan Kultala
De Ravadasjärvi à RavadaskongäsRécit/album suivant :
De Ravadasjärvi à Ravadaskongäs
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
89 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations