Akagira National Parc

Le Rwanda par la routeUn récit/album du carnet de voyage :
Le Rwanda par la route
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Réveil de bonne heure. Nous voulons bien partir du Guest House vers 5 h du mat pour être dans le parc autour de l'heure d'ouverture.
Après un petit déjeuner assez copieux, vu que dans le parc il n’y aura aucune possibilité de se restaurer, nous nous mettons en route. On a préparé deux places improvisée dans le coffre car à l’entrée du parc il y aura le guide qui nous accompagnera et pour l’instant il n’y a plus de siège disponible dans notre voiture.
Nous arrivons comme prévu peu après 6 heures dans le parc national et payons nos devoirs; une petite promenade pour reconnaitre les endroits (arrêts sanitaires le long du chemin sont limités et il n’est pas permis de se servir de la nature pour ne pas faire peur aux animaux.
Tout d’abord on fait le tour des lacs, un circuit d’une dizaine de kilomètres. Cela nous habitue un peu au terrain et on rencontre des troupeaux de girafes.
Aussi il y a pas mal d’impalas qui sont assez nombreux dans le parc et des zèbres.
On retourne au point de départ et revisite les sanitaires –profiter quand on peut- pour partir pour un grand tour qui nous prendra tout à travers du parc, direction nord par un parcours assez sinueux de 120 km qui va durer jusqu’à 4 heures de l’après-midi. Tout le monde essaie de photographier les animaux, mais notre guide Penny nous surveille bien et fait attention qu’on ne sort pas de la voiture quand c’est dangereux ou nocive.
Vers la fin du tour on visite encore une batisse ou les rangers trouveront du logis dans le futur, car évidemment pour l’instant c’est un travail en construction ou les bénefices des visiteurs sont bien nécessaires pour pouvoir continuer.
En résumé un parc qui tient des promesses pour le développement du tourisme en Rwanda, qui vaut absolument la peine d’une visite maintenant que le tourisme est encore limité.
En preuve: pendant toute la journée que nous passons ici, on ne voit qu’une seule fois des autres visiteurs.
Après avoir quitté le domaine du Parc Akagira on retrouve notre Lodge en roulant sur des routes bien meilleures; on rencontre encore un troupeau de boeufs qui bloquent le passage pour quelques instants mais cela ajoute encore un bon souvenir.
On dépose la guide qui est repris par un parent au bifurque vers le parc, cela nous évite la nécessité de retourner vers l’entrée et lui donne son pourboire bien déservé, car elle n’est pas payé par les autorités du parc.
On dine de nouveau dans le Guest House et comme nous sommes tous bien fatigué on se couche de bonne heure. Sachant que l’électricité est arrêté dans la nuit, je garde la lampe de poche à porté de main.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • À l'entrée du parc
  • Akagira National Parc Poste d'entrée
  • Akagira poste d'entrée
  • Nid d'oiseau
  • Les dames par ici
  • Pour les sieurs c'est l'autre côté
  • Les zèbres
  • Plusieurs zèbres
  • Des oiseaux en abondance
  • Un singe se montre
  • Singe dans l'arbre
  • Les fourmis bouffent tout
  • Girafe en vue
  • Paysage Akagira
Nico van der BijlAuteur : Postée le 27 avril 2007 par Nico van der Bijl
Vu 92 fois
Le Rwanda par la routeUn récit/album du carnet de voyage :
Le Rwanda par la route
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
33 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations