Merzouga

Le maroc avec deux enfantsUn récit/album du carnet de voyage :
Le maroc avec deux enfants
Aoufoust; le paradis sur terreRécit/album précédent :
Aoufoust; le paradis sur terre
En bonnes compagniesRécit/album suivant :
En bonnes compagnies
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Le réveil n’était pas mieux que celui de la veille.
Ce jour était sous le signe du départ, les campeurs ont quitté Tissirt pour aller à Rissani quant à nous trois, on est parti à Merzouga, avec Hassan qui a proposé gentiment de nous y conduire.
Sur le chemin on s’est arrêté à Moulay Ali Echrrif, l’endroit où sont enterré les aïeuls du roi du Maroc. L’arrivée à Merzouga était somptueuse. Des ergs et des dunes à perte de vue. On s’est installé à l’auberge « le petit prince » qui propose une nuit en bivouac avec dîner, petit déjeuner et aller retour en chameau à 400Dhs.
Le départ pour les dunes était prévu pour 17h. En attendant on nous a offert un thé et j’ai fait la connaissance de trois types qui étaient venus profiter des bains de sables proposés à Merzouga. Ces bains de sables sont (dit on) un remède pour tous les maux liés aux os.
Parmi ces trois hommes l’un d’eux était d’Erfoud .Il nous a proposé de nous héberger chez lui à notre retour de merzouga et m’a donné son numéro de téléphone pour que je puisse le joindre.
Entre temps, on s’est fait inviter deux fois à déjeuner, des invitations qu’on ne pouvait évidemment pas refuser surtout à la vue des plats proposés.
17h10, les chameaux n’attendaient plus que nous. Un groupe de 4 jeunes espagnols nous a rejoint et nous voilà embarqués dans une expédition de deux heures à dos de chameaux, arpentant les dunes.
Les filles étaient ravies et moi exténuée, parce qu’à trois sur un chameau, c’est le supplice.
A l’arrivée, une tempête de sable s’est déclenchée et on s’est retrouvé 10min dans le désert
A batailler contre les rafales de vents et de sables. Heureusement que le campement fût installé et nous nous retrouvâmes illico dans une tente d’un autre temps à se faire servir un grand verre de thé.
Après le dîner on alla vite se coucher tellement le trajet et l’arrivée furent éprouvant

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • a dos de chameau
  • Lever de soleil en plein désert
  • Sous la tente
  • Coucher de soleil
  • Tempête de sable
  • Tempête de sable
nezhaAuteur : Postée le 14 juillet 2007 par nezha
Vu 130 fois
Le maroc avec deux enfantsUn récit/album du carnet de voyage :
Le maroc avec deux enfants
Aoufoust; le paradis sur terreRécit/album précédent :
Aoufoust; le paradis sur terre
En bonnes compagniesRécit/album suivant :
En bonnes compagnies
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
33 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations