Le dèsert se vit et ne se raconte pas!

Le maroc avec deux enfantsUn récit/album du carnet de voyage :
Le maroc avec deux enfants
Récit/album précédent :
Rebelote
Récit/album suivant :
Tout larguer pour une vie meilleure
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

On décide de repartir vers le désert. On prend la route le 16. La route qui relie Taliouine et M’hamid est d’une beauté exceptionnelle. Si vous êtes dans la région ne la louper pas.
On arrive à M’hamid 16 au soir. C’est un petit village qui clôt la route. Après ce village tout est splendeur calme et volupté.
M’hamid El Ghizlane est un petit village où la plus part des maisons sont en terre cuite ; Les gens qui y résident sont pour la plus part issus de familles de nomades qui se sont sédentarisés.
C’est un village où il fait bon vivre, les gens sont simples et le mode de vie de la plupart est rudimentaire.
De ce village commence les expéditions en 4x4 direction les dunes de sables et les randonnées.
J’ai été fasciné par les gens, leur humanité, leur simplicité et leur grand cœur. J’ai été accueilli dans le village comme une des leurs.
Je ne raconterais pas le mois que j’ai passé là-bas, parce que c’est une expérience qui ne peut se raconter. Quelqu’un a déjà dit avant moi : « le désert se vit et ne se raconte pas ».
Je dirais juste que je suis restée avec mes filles un mois dans un campement en plein désert. Où on a vécu avec des nomades au rythme » du temps qui s’égrène lentement. Avec un minimum de confort matérielle et un maximum de plénitude et de découverte.
Je suis tombé en extase devant le désert et ses gens, et mes filles n’ont jamais été aussi épanouies et heureuses.
Alors si vous voulez connaître la fin de mon récit, n’hésitez pas à aller faire un tour à M’hamid, là où il fait bon vivre !
PS : tous les gens que j’ai cités seront contents de vous accueillir et de vous faire découvrir leurs régions. Si le cœur vous en dit, contactez moi, je vous donnerais les coordonnées volontiers.
PS : un merci spéciale à la grande famille Laghfiri et Lhadri ; El mehjoub, Mouloud, Ali, ….et petit dédicace au café hôtel Les Dunes d’Or.

nezhaAuteur : Postée le 17 octobre 2007 par nezha
Vu 111 fois
Le maroc avec deux enfantsUn récit/album du carnet de voyage :
Le maroc avec deux enfants
Récit/album précédent :
Rebelote
Récit/album suivant :
Tout larguer pour une vie meilleure
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
113 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations