Départ pour meknés

Le maroc avec deux enfantsUn récit/album du carnet de voyage :
Le maroc avec deux enfants
Journée à Sidi HrazemRécit/album précédent :
Journée à Sidi Hrazem
Virée au MausoléeRécit/album suivant :
Virée au Mausolée
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Départ précipité pour Mekhnès.
La raison, aucune mais les grandes villes, les filles elles n’aiment pas cela.
Hamid, notre nouvel ami se propose de nous emmener jusqu’à la gare, chose qu’on a acceptée volontiers. Le départ était prévu pour 12h50, on partira vers 14h sans aucune explication.
Juste pour information, le billet nous a coûté 18Dhs.
Une fois arrivées à destination on prend un taxi de la gare jusqu’à l’auberge de jeunesse ou on avait réservé le matin même, le prix : 55Dhs par lit dans une chambre de 4. L’endroit est tranquille avec beaucoup de charme. On y a rencontré un groupe de jeunes venus de partout en France avec leur moniteur et deux lyonnaises. L’équipe de l’auberge était très accueillante je citerai Adnan, Adil, son père et le trésorier.
Le temps de faire une sieste nous voilà entrain d’errer dans la médina, entre les souks et les petites ruelles.
Les gens de Mekhnès sont un peu distants mais très serviables.
On prend un thé sur la place de bab el mansour et on flâne dans le marché aux épices. L’air est chaud mais ça se rafraîchit en fin de journée.
Ici la nuit tombe plus vite, sur le chemin on se prend un poulet frite salade et on rentre illico le manger à l’auberge.
Les filles ont pris leur aise dans l’auberge et les voilà en pleine nuit qui courent autour de la fontaine en essayant d’attraper les chats. Vers 23h elles finissent par tomber KO et je rejoins l’équipe de l’auberge sur la terrasse pour boire un petit thé et discuter un peu.
Il y’a des gens avec qui le temps passent trop vite, c’était le cas ce soir là. On participant à leur discussion, j’ai vu des gens d’un autre Maroc, pas celui que je connaissais il y’a 10ans.
Des gens dont le pensée est libre qui sont loin des marocains obtus à l’esprit limité.
Quel bonheur de parler avec Adnan qui trouve que la vie pourrait être plus simple si les gens s’entraidaient et que plus on va à l’essentiel moins on se complique la vie !
Merci à toi pour cette soirée.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

  • Bab el Mansour
  • Ma tribu nomade
  • Auberge de jeunesse
  • Un peu de folklore
  • Folklore du Maroc
nezhaAuteur : Postée le 14 juillet 2007 par nezha
Vu 170 fois
Le maroc avec deux enfantsUn récit/album du carnet de voyage :
Le maroc avec deux enfants
Journée à Sidi HrazemRécit/album précédent :
Journée à Sidi Hrazem
Virée au MausoléeRécit/album suivant :
Virée au Mausolée
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
55 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations