D’une plaine, l’autre km 1296

Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Ou plutôt la même, puisque la hongroise Puszta a laissé sa place à celle du nord de la Serbie, dans la région de la Voïvodine, la Pannonie romaine, plate, riche et fertile, dont rien ne vient troubler aucun des kilomètres qui la parcourent, sauf le massif de la Fruśka Gora, planté en son centre sur la rive droite du Danube comme un Ayers Rock dans son désert, une montagne sacrée couverte de forêts et qui servit de refuge aux moines orthodoxes poursuivis par les turcs au XVe siècle, et qui y fondèrent maints monastères, dont 16 encore actifs.

Pendant ce temps, le Danube se méandre et se ramasse sur lui-même entre Serbie et Croatie, comme les spirales bandées d’un ressort prêt à le propulser, un peu après Belgrade, entre les Carpates et les Balkans, entre les Portes de fer, comme si déjà il préparait sa sortie de Serbie.

rdutAuteur : Postée le 05 mai 2013 par rdut
Vu 4 fois
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
34 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations