Japon 2015

Carnet de voyage à Tokyo

Statut d\'un garde de la garde impériale devant la Craft Gallery - Tokyo
Craft gallery - ancien quarteir général de la garde impériale - Tokyo Tableau des départ à Amsterdam un triangle de riz thon mayonnaise, une spécilité à emporter

J-5 semaines: création du carnet de voyage

Bon beh voilà, ça fait pas un an que j'ai mon CDI mais l'envie de voyager était présente depuis mon retour d'ERASMUS...
Je profite qu'une de mes amies d'enfance soit installée à Tokyo pour visiter ce pays. Pourtant ce n'était pas le pays n°1 que je voulais visiter...avant il y avait le Canada, la Russie, les States ou les pays d'Europe que je n'ai pas eu l'occasion de visiter. Mais je profite de l'opportunité
Pour mes premiers congés, je ne peux pas partir plus longtemps mais je pense que 12 jours au pays du soleil levant sont déja un très beau premier voyage!

Mon départ est dans un peu plus d'un mois mais j'ai tellement hâte d'y être que je commence déja mon carnet de voyage...

Pour moi voyager signifie rencontrer la population locale, apprendre les us et coutumes du pays, tester la nourriture et visiter les lieux symboliques du pays.

Ce carnet sera donc un moyen de montrer l'avancement de la préparation du voyage et ensuite de le partager avec ceux qui veulent.

Mathilde

Durée : 14 jours ( du 02/09/2015 au 15/09/2015)
Zone : Tokyo (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
Mathilde3117
Carnet de voyage créé par Mathilde3117
Le 27 juillet 2015

Vu 388 fois
< 1 2 3 >

Arrivée à Kyoto

Ce matin, je pars en même temps qu'Elodie. Elle pour le boulot (il en faut bien qui bosse!) et moi direction la gare de Tokyo. La direction de mon voyage est l'ancienne capitale japonaise Kyoto. Je sais qu'il faut que je sois en avance car les trains japonais partent pile à l'heure! Mon trajet se fait dans un shikansen (un train rapide mais il en existe plusieurs sortes, je ne vais pas rentrer dans les détails car je n'ai toujours pas compris!) et je n'ai rien eu à payer car mon Japan Rail pass me permet de voyager dans le japon avec ce train. Les trains sont spacieux (on peut déplier totalement les jambes et la tablette ne nous empêche pas de bouger.) Peu de temps après le départ, une annonce est faite dans le train, il y a un typhon qui arrive sur l'île principale. Il s'agit du N°18 (soit le 18ème de l'année). Je n'ai pas plus d'information à ce moment là. A mon arrivée à Kyoto, il fait plus chaud qu'à Tokyo mais le ciel est encore gris bien qu'il tirera vers le bleu en fin de journée! Il est 13h15 quand j'arrive, je décide donc d'aller chercher mon hôtel afin de poser mes affaires pour ensuite aller visiter. J'y arrive il est 14h30... Bien que ce soit une grande ville, je trouve qu'il y a moins d'indications à Kyoto qu'à Tokyo et en plus on hôtel n'étant pas dans l'hypercentre de la ville, je suppose que c'est encore moins bien indiqué! Mais j'ai trouvé et c'est l'essentiel. J'avais pris ma chambre sur Booking.com bien avant mon départ afin d'être sure de trouver quelque chose à un prix raisonnable (40€ la nuit pour une chambre pour une personne). La chambre n'est pas grande mais me suffira largement pour deux nuits! Il est 15h quand je suis prête à partir, j'avais décidé d'aller visiter le temple d'or cet après midi mais étant donné qu'il me faut une heure depuis l'hôtel pour y arriver et que ça ferme à 17h, je vais me balader dans le quartier de Gion, un des quartiers recommandés par le guide du routard! Je découvre un parc magnifique près d'un autre temple (lui fermait à 16h10 donc pas la possibilité de le visiter aujourd'hui aussi!). Après une balade dans ce parc, je décide de me rendre dans une petite maison où on explique la cérémonie du thé c'est à dire, comment doit se préparer et doit être bu le thé à la façon japonaise. C'est quelque chose à faire car chaque geste à une explication et est très précis.
Sur le chemin du retour, je m’arrête acheter à manger! Je n'ai mangé que japonais jusqu'à présent, il n'était pas question que cela s'arrête. J'ai trouvé à deux pas de l'hôtel un petit magasin qui vend des plats préparé à emporter. J'ai pris au pif... je suis tombée sur un truc au poisson et d'autres à la viande. Je pense que j'y retournerai demain soir pour gouter d'autres choses!

Kyoto - gion
Kyoto - quartier Gion
Kyoto - quartier Gion
Kyoto - quartier Gion
Voir le récit avec photos et commentaires

une journée pluvieuse...

Depuis le début de mon séjour, je n'ai pas beaucoup de chance côté météo mais j'espère qu'aujourd'hui sera la pire journée sur ce sujet. C'est simple, il n'a fait que pleuvoir, et pas qu'une pluie fine... dans ces conditions, impossible d'aller dans un parc ou voir un temple vu que la seule chose qui serait visible serait les parapluies...
En effet le parapluie est un élément indispensable à un Japonais. Des que la moindre goutte est annoncée, ils l'emporte avec eux! Si tu ne te promènes pas avec tu es un has-been...heureusement qu'elodie m'en prête un car pour moi le kway est plus pratique .
Nous décidons alors d'aller au marché aux poissons de Tokyo, le plus grand au monde. Il y a un nombre important d'étales de poissons qui donnait toutes plus envie les une que les autres et voir les poissonniers travaillés les énormes morceaux de poissons était vraiment impressionnant. On a pu goûter quelques trucs dont une sauce épicée coréen (qui m'a plus rendu malade qu'autre chose) ou encore l'omelette japonaise qui est sucrée (j'ai fait l'effort de la goûter bien que je n'aime toujours pas la texture et le goût des oeufs...). Nous avons décidé de manger sur place des sushis faits devant nous dans un petit resto. On a pris sushis au thon, saumon, maquereau et crevette. Et finalement j'ai préféré celui au maquereau...
Après cette petite escapade culinaire, nous décidons d'aller à Ginza, le quartier où se trouve le building Sony et tous les magasins de luxe. Malheureusement pour nous le building Sony est fermé jusqu'à demain... nous nous baladons dans mes rues mais la pluie rend vraiment désagréable ce moment... Elodie ayant une envie de shopping à des tarifs plus abordables nous nous rendons à nouveau dans le quartier de Harajuku. La mode japonaise est encore un mystère pour moi. Autant certaines filles s'habillent très bien (que ce soit classe ou décontracté), autant certaines s'habillent comme des sacs à patate (veuillez m'excuser de l'expression mais certaine c'est à se demander si elles font exprès de mettre des habits trois fois trop grands pour elles, avec des assortiment de couleur très bizarre... et enfin il y a celle qui s'habille comme dans les mangas... que je ne classerai dans aucune des deux catégories. Un autre phénomène particulièrement étrange est les chaussures...Elles font exprès de prendre deux pointures au dessus de leur pointure réelle...vive les ampoules!
Ce soir au repas c'est guydon. C'est le fast good japonnais qui assemblé de la viande et du riz le tout pour moins de 500¥! C'était très bon!

étale de poissons
étale de poisson
wasabi frais
un building parmis tant d'autres à Ginza
Voir le récit avec photos et commentaires

Un petit tour au quartier des geeks

Après mangé nous sommes allées au quartier des geeks. En fait ce quartier regroupe le plus grand centre commercial en électronique (pc, tv, audio, tel portable,..) mais aussi tous les magasins de figurines de manga (et salles de jeux qui vont avec!). Il y a des illuminations partout dues aux écrans placé sur la plupart des murs de immeubles. C'est à vois car c'est l'image des japonais que l'on se fait : toujours à la pointe des dernières technologies mais aussi fan des personnages de manga et de jeux vidéos.
La différence des deux quartiers visités dans la journée montres les deux facettes de Tokyo : un côté traditionnel et de un autre ultra moderne!

le magasin de l'électronique
immeubles illuminés par les publicités
magasin de figurines
Voir le récit avec photos et commentaires

Asakusa

Aujourd'hui il pleut (et je pense que ca ne va pas beaucoup changer d'ici la fin de mon séjour...). Nous décidons tout de même d'aller dans le temple d'asakusa à Tokyo. C'est l'un des plus connu et surtout des plus touristiques. Ce qui est dommage c'est que la plupart du temps les gens vont dans le temple mais ne se ballade pas autour où l'on peut trouver des jolis petits autels.
Dans le temple, je profite qu'il y ait moins de monde à un endroit pour faire un Omikuji. C'est un rituel japonais pour savoir comment va être l'année en cours. Pas de chance pour moi, je suis tombée sur un "bad luck". Dans ce cas il faut déchirer la feuille, et être gentil et modeste (comme si je ne l'étais pas...^^). Et au contraire si on tombe sur un "good luck", on peut être arrogant et méchant et il faut nouer la feuille sur une sorte de portant dans le temple...
Nous avons mangé dans le quartier, c'était des crevettes frites avec du riz et une soupe miso, très bon mais comme toujours le plat est trop copieux pour moi!

Asakusa
Asakusa
japonaise de dos!
japonaise de face
Voir le récit avec photos et commentaires

Que mange t'on? Que boit t'on?

C'est vrai on connait bien en France les sushi et les maki mais les japonais ne mangent pas que cela. Je mettrais plutôt des photos dans cet article de ce que je mange et je bois car parfois je ne sais même pas ce que je mange

une bière japonaise (++)
une bière (++)
riz au curry (miam!)
Gyoza - riz - soupe miso (super bon)
Voir le récit avec photos et commentaires

Un weekend à Nikko

Pas de nouvelles depuis deux jours! Est ce qu'elle va bien ? Oui oui, tout va bien, j'ai juste passé deux supers jours à Nikko, une petite ville au Nord de Tokyo qui est connu pour l'un de ses temples qui est patrimoine mondial de l'UNESCO.
Pour y arriver, il nous a fallu d'abord prendre pendant 40 min un métro, puis prendre un train pour 2h de trajet; Le train étant à 8h20, je vous laisse imaginer l'heure du réveil! A la gare de Tokyo, nous avons retrouvé Satoko, une collègue et amie de ma ptite dodie, et un de ses amis Shibata. Nous avons fait le trajet ensemble et un autre collègue d'Elodie, Benoit, et un de ses amis nous rejoignent plus tard et directement à Nikko. Une fois arrivés sur place, et pour éviter de voir passer le temps, nous avons décidé d'aller visité le fameux temple de Nikko. L'image la plus connu est celle des 3 singes (rien vu, rien dit, rien entendu!), mais même si contente de l'avoir vu ce n'est pas ce qui m'a le plus marqué! J'ai vraiment adoré les couleurs des différents temples, tout est juste beau (c'est même difficile de décrire, voir les photos ci dessous ). La visite n'a pas duré longtemps mais j'ai quand même appris la cérémonie du lavage de main avant d'aller prier (ou faire un vœu) et bien sur la chance de rencontrer des gens qui se demande d'où on vient, pourquoi on est ici et nous demande de faire des photos (petite pensée pour toi Sophie!)
En quittant le temple, on a pu observer une leçon de Kendo, ce sont les cris qui nous ont alertés. C'est vraiment impressionnant le bruit que font les bâtons qui s'entrechoquent!
Nous sommes ensuite redescendu du temple pour retrouver les deux retardataires, puis nous avons fait les courses pour le repas du soir.
Le magasin (qui n'était pas un kombini) est pas différent de ceux en France. La première chose que l'on voit sont les plats tout prêt (bento), puis rayons viandes et poissons. Ce qui m'a le plus marqué est le rayon fruits et légumes que j'ai trouvé extrêmement cher et les quantités sont toutes petites! Il est très clair qu'aller toute seule dans ce type de magasin me parait impossible car il n'y a aucune aide visuelle pour savoir ce que l'on mange... Il faut savoir aussi que les japonais mettent des sachets de billes contre l'humidité dans tous les emballages!
Après ce moment course et un resto, nous avons pris un bus pour rejoindre une petite station balnéaire en haut d'une montagne et au bord d'un lac. C'est à cet endroit que se trouve une maison appartenant à l'ambassade de France (il y a également une maison appartenant à l'ambassade de Belgique). C'est une maison traditionnelle japonaise avec des tatamis partout, les chaussons à l'entrée,...la seule chose qui manquait était des futons bien que les lits soient très typés japonais. La différence de température s'est vite fait ressentir...contrairement à Tokyo ou il fait très chaud et humide, ici le climat est froid et humide (on dit que le climat ressemble à celui en écosse!).
Une fois la visite de la maison faite, nous partons direction un Onsen (un quoi??!). L'onsen est un bain public traditionnel japonais. Ils sont situés au niveau de source d'eau chaude avec une quantité importante de souffre. La tradition japonaise veut que l'on soit totalement nu, et pas de serviette pour se rendre dans le bain! Avant de pouvoir entrer dans l'eau chaude, il y a toute une toilette a faire: cheveux et corps. (Petite précision, les hommes et femmes sont séparés ). C'est un moment de détente parfait que les japonais aiment faire seul, en famille ou entre amis!
La soirée qui a suivi cette journée,était marquée par un traditionnel barbecue entre amis (les garçons qui gèrent ça!). Mais ce que j'ai le plus apprécié est l'apéritif car j'ai découvert les gâteaux apéro de là-bas. Entre les chips aux algues, des soufflés de riz sauce soja ou au poivre! C'était super bon!

Ce dimanche, après une nuit super agréable (les bain plus le silence du coin), nous sommes allés visiter le temple de cette ville balnéaire. De l’extérieur, il paraissait très petit et en fait il était immense! Il y avait des "autels" pour tout type de vœux (amour, santé, etc). Mais la plus belle pièce (que je n'est pas pu prendre en photo hélas) était une sculpture de Shiva dans un tronc d'arbre!
Après cette visite nous avons pris la direction de Tokyo! Ca a été un weekend superbe, j'en repars avec des souvenirs pleins la tête!

Nikko
un ponnt de Nikko connu (pris depuis le taxi pour aller au temple...)
Nikko
une japonaise en tenue traditionelle
Voir le récit avec photos et commentaires

un après midi à Harajuku

Cet après midi, vu qu'il y avait eu des gros orages en début d'après midi et que ça menaçait de recommencer, nous avons décidé (plutôt que d'aller dans un parc) d'aller dans le quartier de Harajuku, qui n'est autre que le quartier où les gens s'habille en Cosplay le dimanche. Pas de personne déguisées aujourd'hui mais le tour des boutique qui vendent ce type d'habit (j'avoue j'ai bien rigolé!). Je pense particulièrement à la coque de portable la plus kitch possible... qui fonctionne comme une boule à neige! Oui oui des paillettes entre deux coques qui bougent en fonction du sens de la coque (et donc du téléphone!). Nous sommes aussi rentrées dans la boutique Line (un facebook japonais, qui s'étend aujourd'hui sur une grande partie de l'Asie). Dans cette boutique tout est à l'effigie des mascottes de Line.
Nous avons ensuite rencontré l'un des premiers robots qui parle construit par Soft bank. Puis nous sommes retournées à Shibuya (j'ai la vidéo où je traverse le carrefour) et nous sommes allées dans le 109 qui n'est autre qu'un immense centre commerciale de 9 étages de boutiques de fringues féminine avec tous les style. Je retiendrai particulièrement les masques (collagènes ou placenta) Barbie! Puis nous avons fait une séance photomaton typique du Japon.
Ce soir nous avons acheté de quoi manger à l'appartement et j'ai gouté ma première bière japonaise!

De ce que j'ai appris aujourd'hui:
Le rez de chaussé en France est l'étage 1 au Japon
L'année n'est pas toujours 2015 sur les documents mais est 27 qui correspond au nombre d'années de règne de l'actuel empereur.

photomaton japonais
photomaton japonais
magasin line
magasin line
Voir le récit avec photos et commentaires

Musée National d'Art moderne de Tokyo

Aujourd'hui (vendredi 4 septembre) j'ai bien récupéré du voyage et je ne suis absolument pas gênée par le décalage horaire. Ce matin, je suis allée dans le quartier du palais impérial. Première étapes les transport en commun de Tokyo seule! La ligne JR Yamanote ca va je maitrise, mais ensuite je devais prendre le métro...premier problème prendre un ticket! J'ai fait au plus simple j'ai pris la carte rechargeable (suica pass, 500 Yen soit environ 3,50€) qu'utilise tous les japonais et qui est rechargeable. Le problème n'est pas tant acheté un ticket mais savoir la valeur du ticket que l'on doit prendre en fonction de là où l'on souhaite aller. L'avantage du pass est que tu mets une somme dessus et comme tu le pass à l'entrée et à la sortie du métro, ton solde diminue au fur et à mesure. Et dans le cas où tu n'as pas assez de sous sur la carte tu peux acheter l'appoint avant de sortir...
Une fois tout cela compris et mis en application, je me suis donc rendu dans le quartier du palais impérial mais pas pour visiter les jardins (car fermés le vendredi et déconseillés par Elodie...). Je suis allée au Musée National d'art moderne de Tokyo où, mis à part quelques exceptions, toutes les œuvres exposées sont d'artiste japonais. Ce musée est divisé en deux. D'un coté le MOMAT (musée en lui même, avec des œuvres allant du début du XXème siècle jusqu’à aujourd'hui http://www.momat.go.jp/ge/fr_museum/) et de l'autre la Crafts Gallery (qui regroupe des arts nippons du travail de la céramique, bois et soie). Ce dernier est dans l'ancien quartier général de la garde impériale.
Le Momat:
Ce qui m'a le plus surpris ce sont les représentation bibliques d'après un peintre (dont j'ai oublié le nom), l'influence que Picasso ou Klee ont pu avoir sur la peinture nippone et les tableaux ayant pour sujet la 1ère et 2nde guerre mondiale. Un étage étaient consacrés à ces derniers et les peinture étaient très réalistes. Il y avait également un peu de calligraphie.
Crafts gallery
Une petite extension au musée qui présente des travaux de céramique, de bois et de soie dans la plupart des cas. Ce qui était le plus sympa c'est en sortant de l'expo! Voir des dessins d'enfants représentant ce qui les avait le plus marqué dans l'exposition!

Après ces deux visites, il y avait un troisième musée autour celui des sciences, mais vu la foule qui était déjà dedans et celle qui attendais dehors, j'y suis pas allée...

Craft gallery - ancien quarteir général de la garde impériale - Tokyo
Statut d'un garde de la garde impériale devant la Craft Gallery - Tokyo
Musée National d'Art moderne - Tokyo
Panneaux de circulation pour aller aux musées
Voir le récit avec photos et commentaires

1ere journée à tokyo

Bien que je sois complètement déboussolée par les horaires et après avoir dormi une grande partie de l'après midi (jusqu'à 17h30/18h). Une fois élodie rentrée du travail nous avons décidé d'aller à Shibuya, un des quartier les plus vivants de Tokyo le soir. Nous avons pu voir la statut du chien Hatchi (histoire vraie japonaise), traverser le fameux carrefour avec toute la foule (je voudrais y retourner pour prendre des photos vu de dessus car c'est impressionnant ! ), et nous sommes allées mangées dans un restaurant de sushi High-tech tablette pour commander et les plats qui arrivent via des rails! Le thé vert est à volonté dans ces restaurants (contrairement à l'eau!). Après le repas nous nous sommes baladées dans le quartier! Tous ces écrans, cette foule, c'est vraiment un dépaysement total! Elodie à tenu à m'amener dans une salle de jeux d'arcades...et pour être honnête je ne peux pas d'écrire ce que j'ai vu, certaines personnes après leur journée de travail doivent passer des heures dans ce lieu au vu de leur niveau de jeu!
Une première sortie dans Tokyo qui me donne encore plus envie de découvrir la culture japonaise !
Le seul point noir de la journée est le temps...il fait très lourd et il pleut. En espérant trouver du soleil pour pouvoir aller dans les parcs!

restaurant sushi
restaurant sushi
restaurant sushi
ma ptite dodie
Voir le récit avec photos et commentaires

Arrivée à Tokyo

Je viens d'arriver à Tokyo ou plutôt à l'appartement de mon amie. J'ai atterri à 7h30 heure locale (soit 1h30 du matin en France). Je suis complétement décalquée car bien qu'ils nous aient donné à manger régulièrement durant le vol, et que les lumière étaient éteinte une grande partie du vol, je n'ai réussi à dormir que deux heure... la faute due à une mauvaise position et donc un torticolis et peut être un peu aussi à mon voisin qui a jugé bon de laisser la lumière qui m'allait directement dans les yeux durant tous le trajet (je précise c’était celle qui était télécommandée depuis son siège et il avait l'air d'avoir peur de l'avion...). Arrivée à Narita, il a fallu passé tous les contrôles (douane et contrebande, puis j'ai pu récupérer mon Japan Rail pass, prendre le train qui relie l'aéroport à la gare centrale de Tokyo et un autres qui m'a emmener jusque dans le quartier d'Elodie. Du peu que j'ai pu voir ça parait immense et tellement différent de l'Europe. Ce qui m'a le plus marqué est la gentillesse des gens qui ont toujours le sourire et sont prêts à vous aider. Autre point est l'utilisation des masque (je savais qu'ils en utilisaient mais j'imaginais pas à ce point!). Je suis arrivée à 11h30 (Heure Japon) chez Elodie, et depuis j'essaie d'écrire cet article mais je m'endors très vite... (il est 15h30 HJ actuellement). J'ai tout de même déja vu la miss qui a mangé avec moi ce midi!

Tableau des départ à Amsterdam
Boeing 747 entre AMS et Tokyo
panneau quand on arrive à Tokyo
moi à mon arrivée chez Elodie --> oui j'ai une sale tête mais fatigue oblige
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage à Tokyo proposés par les Visoterriens.

< 1 2 3 >
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra