Nimaling, belle mais froide plaine

Intersaison au LadakhUn récit/album du carnet de voyage :
Intersaison au Ladakh
Alpage de TachuntseRécit/album précédent :
Alpage de Tachuntse
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Beaucoup de vent ce matin. Le thermometre n'affichait que 0'C dans la tente, et pourtant j'ai passe une nuit glaciale, surtout lorsqu'il a fallu se lever en pleine nuit pour aller pisser ! Le Kang Yatze fait plusieurs apparitions en chemin, avec ou sans nuages selon le vent. Le vent et froid me font apprecier le collant que j'ai eu la bonne idee de garder...
La pente se radoucit, nous approchons de Nimaling, qui finit par nous apparaitre : une grande plaine verdoyanteperchee a 4700m d'altitude, au milieu de laquelle coule la Markha.
Je m'empresse de visiter les quelques cabanes de bergers, mais elles sont ouvertes a tous les vents et pleines de fumier ou de dechets... Je serai mieux dans ma tente !Je demande a Ali si je peux cuisiner sous son parachute pour m'abriter du vent et de la neige, et je me retrouve a partager leur repas !
Litteralement, Nimaling signifie "lieu ou l'on voit toute la course du soleil". La topographie du site permet aisement de le comprendre, mais vu la meteo, on n'est pas prets de le verifier. Qu'a cela ne tienne, je monte avec Kiki (la hollandaise qui voyage avec Mickael) en direction du Kang Yatze. Le souffle court, on se rend vite compte que l'on approche des 5000m. Quand on arrive au sommet de la crete, la montgne s'est entierement degagee des nuages qui la masquaient, mais le fond est toujours gris.
Retour au camp juste avant une (enieme) averse de neige, et, bizarrement, le vent completement tourne en moins de deux heures... mais le temps est toujours aussi agite.
Ce soir, Ali a prepare de la Thukpa, soupe ladakhie tres riche, avec des pates faites maison, ca rechauffe bien. Pendant que je remplis mon thermos de the pour le petit dej', Ali me demande combien je le lui vendrai a la fin du trek... Aie, 30E, ca fait 1500Rs, et avec 2 ans d'age, il doit encore bien valoir 10-15E, ce thermos... c'est cher pour un ladakhi ! Puis il me propose une association : je trouve des clients francais, il organise tout le trek, et on encadre tous les deux... Je crois que je vais lui faire une reduc pour mon thermos... il ne me reste plus qu'a trouver des clients et un tour operator !

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 31 mai 2007 par Pierrot
Vu 89 fois
Intersaison au LadakhUn récit/album du carnet de voyage :
Intersaison au Ladakh
Alpage de TachuntseRécit/album précédent :
Alpage de Tachuntse
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
57 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations