10 ème jour

Ho Chi Minh / HanoïUn récit/album du carnet de voyage :
Ho Chi Minh / Hanoï
SapaRécit/album précédent :
Sapa
Récit/album suivant :
15, 16, èmes jours
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Nous avons quitté Hoï An pour nous rendre à Hué,la ville impériale dans le centre du Vietnam. Nous avons pris le bus de nuit cette fois. Un bus avec couchettes qui revient bien moins cher que le train et tout aussi rapide.
Eh oui ! Un train qui roule à 50 kilomètres heure, il fallait bien l'essayer, d'abord pour le "fun", ensuite pour le côté typique et surtout pour la vue de la campagne vietnamienne. Nous avons séjourné deux jours et deux nuits à Hué. Dès notre arrivée, nous avons été entreprises au par un "motobiker" qui voulait absolument nous faire visiter la ville. Inutile de préciser qu'un trajet en bus au Vietnam ne met pas en forme et fait chuter l'énergie, sa proposition était donc prématurée. Mais le lendemain, nous avons décidé de nous rendre à pied à la citadelle impériale. Fières de nous, puisque nous avions réussi à échapper aux multiples sollicitations de services de moyens de transports. Une fois sur place, on a craqué, on s'est laissé convaincre pour faire la visite en "pouss pouss", chacune le sien, Audrey dans l'un et moi dans l'autre. Le tarif avait été négocié au départ (à l'heure). Mais les chauffeurs de "pouss pouss" était malins, ils nous incitaient à visiter le site dans ses moindres détails : " Dont worry, we wait for you !" Sympa les gars, mais la visite terminée et le tour de la citadelle effectuée, on paie pour le prix convenu au départ ou quoi ? L'un des deux nous dit : "Not one hour, two hours ! So, you give me more money..." Comique !
Bien entendu on dit : "non, on paie une heure...". Non mais... ;-) En plus on a fait la visite de l'intérieur de la citadelle en 30 minutes chrono puisque cela devait fermer. L'un d'eux s'étonne et tente d'argumenter, il nous dit : "Why ?", je réponds : "Everybody always ask why... in Vietnam ?" Ils ont tous deux rigolé et ont accepté sans insister. C'est ça le Vietnam ! :-) Nous avons tout de même eu un mal fou à nous débarrasser du plus jeune. Il nous a suivi avec son "pouss pouss", nous à pieds et lui derrière pendant au moins un bon kilomètre. Il voulait obtenir notre accord pour le lendemain. Il envisageait de nous faire visiter la ville et les tombeaux impériaux. Nous déclinons sa proposition. Inlassablement il répétait : " why not ?" "why not ?" "why not ?" ;-) On rentrait dans un magasin et à notre sortie il était là... "why not ?" :-))) Il a fini par capituler. Ouf !!! Enfin tranquille, mais pas pour longtemps. Sur le chemin du retour pour l'hôtel nous avons croisé un autre "pouss pouss" : " Poutt poutt" madame ? Pas cher "poutt poutt"... Quand on est fatigué, rien de tel qu'une situation pareille pour nous redonner de l'énergie avec de la bonne humeur en prime !
Le lendemain donc, nous sommes allées visiter les tombeaux mais cette fois avec deux "mototaxi". Nous avons parcouru la campagne Vietnamienne, c'était chouette ! Les tombeaux magnifiques... La légende dit, que les empereurs auraient été enterrés ailleurs secrètement avec leurs trésors. Et que pour éviter les profanations, les participants aux funérailles auraient été exécutés et les trésors jamais retrouvés.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

patricia.bntAuteur : Postée le 05 octobre 2011 par patricia.bnt
Vu 22 fois - 1 recommandation
Ho Chi Minh / HanoïUn récit/album du carnet de voyage :
Ho Chi Minh / Hanoï
SapaRécit/album précédent :
Sapa
Récit/album suivant :
15, 16, èmes jours
Commentaires
jobinelatanante le 06 octobre 2011 à 13:47

ouin pas facile de "voyager" sans se faire harceler.... ils sont tous comme ça ou quoi ? louez-vous des roller-blade la prochaine fois et vous aurez pas besoins de pouss pouss hi hi hi
Bon jeudi
xxx

patricia.bnt
patricia.bnt le 08 octobre 2011 à 05:38

Jo,

Ils ne nous harcèlent pas, ils se débattent pour vivre, même si pour nous c'est lourd des fois, on fini par comprendre. Une course en motobike c'est en moyenne 20000/30000 vnm dong, à peine l'équivalent d'un euro pour nous. En France avec ce budget, je n'arrive même pas au coin de ma rue, j'exagère... Peut-être que oui, mais pas plus loin ;-)

jobinelatanante le 10 octobre 2011 à 02:57

pas facile la vie là-bas ! Je crois bien que vous allez apprécier la France a votre retour, hi hi
Bon restant de séjour les girls...
xxx

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
28 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations