Pointe-Noire

Golf de GuinéeUn récit/album du carnet de voyage :
Golf de Guinée
DolisieRécit/album précédent :
Dolisie
Pointe-Noire, le retourRécit/album suivant :
Pointe-Noire, le retour
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

2 janvier au 12 janvier 2008
Pointe-Noire, que d'aventures !!
Je connais bien cette ville et j'apprécie d'y venir... mais cette fois ci, tout ne se passe pas comme je le pensais !!!
Comme à Ouesso, il y a des pb d'électricité, des délestages par quartiers, mais ici, les hôtels ont des groupes.
Il y a des restos cher et des restos à bas prix à Pointe-Noire.
A coté de notre hôtel, nous avons un resto classe boui-boui où les poissons grillés sont très bons. Un peu trop d'oignons et de piment à mon goût, mais au moins il sont frais !
Nous avons aussi expérimenté le resto plus cher au bord de plage, sur la côte sauvage et c'est pas mal non plus !
Les problèmes commencent avec nos GPS, à cause d'un brouillage indéterminé, impossible de faire nos mesures !
Ce n'est pas le fait de commencer nos journées à 6h du matin pour tenir le planning qui y changera quelque chose...
Ni le fait d'avoir chercher partout d'où venait le brouillage : on est même allé embêter les militaires (je les avais trop vite accusés... mais ils sont perdus les pauvres !)
Alors que nous avions baissé les bras et que la date butoir pour partir en Guinée Equatoriale arrivait, le deuxième problème nous tombe dessus.
En pleine négociation pour des articles artisanaux, après une après midi off à la plage, je reçois un coup de fil me disant qu'un camion est rentré dans notre avion sur le parking de l'aéroport !
Taxi pour aller sur place et, en effet, un camion effectuant une marche arrière, "vigoureuse", a percuté l'empennage de note avion. Le cône arrière est froissé et la gouverne est touchée.
L'expertise montrera qu'une pièce de cette gouverne a cassé et qu'il faut le changer : nous sommes donc cloués au sol !
En attendant d'en savoir plus, cela nous laisse le temps de finir nos mesures de manière "traditionnelle", puis lorsque nous apprenons que des pièces doivent venir du Canada, nous cherchons un autre avion.
Un Beechcraft à Malabo, trop cher, un Dornier à Libreville, trop cher, ... et potentiellement un Antonov 12 ici à Pointe-Noire... c'est en fait celui que nous avons déjà croisé à Ouesso !
Finalement, l'affaire ne se fait pas, puisque celui-ci n'est assuré que pour le fret et pas pour les passagers... et heureusement finalement... mais ça vous découvrirez pourquoi à la prochaine étape !
Donc, après une semaine de recherches et d'attente à Pointe-Noire, retour en France, via Libreville, en attendant les réparations...

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

Jean MarieAuteur : Postée le 11 mars 2008 par Jean Marie
Vu 1040 fois
Golf de GuinéeUn récit/album du carnet de voyage :
Golf de Guinée
DolisieRécit/album précédent :
Dolisie
Pointe-Noire, le retourRécit/album suivant :
Pointe-Noire, le retour
Commentaires
Aristo le 27 juillet 2012 à 12:48

Mon cordon ambilical me rattache de cette belle terre; où que je soie. Qu'elle splondeur,ma belle terre natale! De par le monde, toi qui me lit, natif de DOL, ne l'oublions pas!!

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
72 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations