Golf de Guinée

Carnet de voyage en Afrique Equatoriale

Plage de Cap Lopez à Port Gentil 4

Une mission comme je les aime... relever des aéroports en Afrique.
Bien que je connaisse bien les pays du Golf de Guinée, c'est toujours un plaisir de travailler en Afrique Noire !
Un petit avion, Beechcraft 99, affrété pour l'occasion est venu de Madagascar pour toute la durée de la mission.
Celle-ci a commencé avec l'IGN mi-novembre et a fait le Cameroun, le Tchad et la République Centrafricaine.
Pour ma part, avec un collègue, nous partons pour un mois de folie pour faire le Gabon, le Congo et la Guinée-Equatoriale.
Que du bonheur en perspective...

Durée : 30 jours ( du 16/12/2007 au 14/01/2008)
Zone : Afrique Equatoriale (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
Jean Marie
Carnet de voyage créé par Jean Marie
Le 11 mars 2008

Vu 3587 fois
< 1 2

Bata

9 février au 13 février 2008
Bata... toute petite ville, presque village il y a 10 ans lors de mon premier passage... et maintenant, une ville en plein développement, à l'image de Malabo !
Des centres commerciaux, une promenade de bord de mer...
Et un aéroport en cours de construction, où l'on passe d'une petite piste VFR à une piste IFR aux normes A380 !!!
Mais, comme la nouvelle piste n'en est qu'à ses débuts, pas trop de boulot pour nous !!
Pas mal de chauve-souris dans les cocotiers... elles font un sacré boucan à leur réveil lorsque la nuit tombe vers 18h30-19h !!!
Et puis ce sont des belles bêtes... je dirais bien 25 à 30cm de haut...
Notre mission est encore chamboulée dans son planning et non par notre avion, mais par mon collègue qui doit se faire opérer à cause d'un calcul à la vésicule biliaire !!
Heureusement pour lui, il y a une clinique privée au top qui a ouvert ses portes ici il y a 6 mois !!!
Pour ma part, j'ai eu le temps de me balader du coté de Monte Alen, presque au centre du pays avant de m'envoler pour le Cameroun, laissant mon collègue entre les mains des docteurs !

Insecte de taille 1
Insecte de taille 2
Sauterelle
Singe à Bata
Voir le récit avec photos et commentaires

Monte Alen

11 février 2008
Déplacement presque au centre de la Guinée Equatoriale pour mesurer une montagne... prétexte pour faire un peu de tourisme !!
Il nous faut pas trop de temps pour atteindre Monte Alen à environ 100km de Bata. La route est goudronnée et en très bon état jusqu'à 66km, puis on bifurque vers le sud-est et c'est une piste en latérite. Mais la route future est déjà en construction (quand je vous dit que ça bouge en Guinée Equatoriale !).
Lorsque nous arrivons, il nous faut encore grimper cette montagne.
Nous achetons quelques provisions (des bananes à foison pour pas cher !)
Nous voilà donc partis pour 200m de dénivelée et 1.5 km de marche dans la forêt.
Par chance, le chemin étant fréquemment utilisé, il est assez dégagé et pas besoin pour notre guide de trop avoir à jouer avec sa machette.
La forêt est dense et les arbres sont très haut. Les cigales locales font un bruit monstre !
La montée est rude et il fait chaud et humide.
En haut, je trouve un arbre à piquant assez drôle...
Après une petite halte là haut, je redescends.
C'est là que je tombe sur une chenille bizarroïde avec sa couleur rouge orangée et ses piquants !!
Je goute des fruits appréciés par les singes. Le goût ressemble un peu à de la mure... étrange !
Arrivé au village je paye une bière à notre guide pour le remercier de son aide et me voilà dans un "bistrot cahute" du coin à offrir un coup à la moitié du village, déjà bien imbibés d'alcool !
Ben oui, comme il n'y a pas grand chose à faire, on picole !
Sur la route du retour, on s'arrête acheter des ananas...
C'est mon bonheur en Afrique : manger des fruits et légumes frais !!
Avocats, mangues, ananas, bananes, fruits de la passion, ... que du bonheur !
Quelques kilomètres plus loin, on tombe sur une voiture en train de charger des animaux de la forêt :
par terre il y a une gazelle et dans le coffre, une deuxième qui tient compagnie à un porc épic, un rat de cocotier, un chat sauvage qui "dort" entre des noix de coco et du manioc.

Village de Monte Alen
Canopée
Fruits Monte Alen
Arbre à piquants_1
Voir le récit avec photos et commentaires

Douala

13 février au 14 février 2008
Me voilà au Cameroun, le premier pays africain que j'ai fait et un de mes préférés en terme de tourisme potentiel... d'ailleurs si ça ne chauffe pas trop ça devrait être un voyage organisé pour l'année prochaine avec ma femme... histoire de lui faire découvrir l'Afrique Noire !
Douala et son marché artisanal !!
Bien fourni et avec des prix raisonnables !
Je n'ai pas grand chose à faire ici à part vider l'avion pour le laisser rentrer sur Madagascar... mettre mon matériel en caisse, avant de partir sur une nouvelle mission : une étude bathymétrique et géophysique au pied du Mont Cameroun dans la zone anglo-saxonne...

Patience sur la route entre Limbe et Douala
Bananes sur la route de Douala
Marché au bord de la route de Douala 1
Marché au bord de la route de Douala 2
Voir le récit avec photos et commentaires

Limbe

15 février au 20 février 2008
Limbe, anciennement Victoria, est dans la zone anglo-saxonne du Cameroun, pas très loin de la frontière avec le Nigeria.
En effet cette partie du Cameroun et une partie du Nigeria faisait partie du Cameroons administré par les anglais.
D'ailleurs au passage, saviez vous que Cameroun vient du portugais Camaroes qui veut dire crevettes ??
L'abondance de ces dernières dans le fleuve Wouri donna son nom au pays lorsque les marins de Fernando Po débarquèrent dans le coin...
Bref... me voici à Limbe pour 5 jours...
La ville est un petit peu touristique grâce au Mont Cameroun voisin.
Malheureusement, je ne verrai pas celui-ci, faute de nuages et de brume...
La mobilisation de notre petit bateau se fait au "port" de Limbe... je devrais plutôt dire jetée, parce qu'il n'y a qu'une pauvre jetée pour accueillir plusieurs bateaux !!
Il y a de grandes pirogues de bois chargées à ras bord de produits en partance pour le Nigeria voisin (le Cameroun est le grenier de l'Afrique Noire !). Ces pirogues sont propulsées par 3 ou 4 moteurs hors bord dirigés depuis le haut de la pirogue à l'aide de grandes barres de fer...
Il y a également les vedettes de l'armée Camerounaise qui patrouillent dans la zone pour arraisonner les pirates Nigérians qui viennent attaquer les embarcations.
On trouve également l'Angel Gabriel, ce gros bateau de transport tout rouillé qui transporte fret et passagers vers Calabar au Nigeria.
Lors de nos mesures, nous croisons bon nombre de petites pirogues de pêcheurs venus installer leur filet dans la zone.
La côte est sauvage, avec beaucoup de palmiers. Si il n'y avait pas cette brume qui cache le Mt Cameroun et la terminal pétrolier de la Sonara, ce serait vraiment parfait !
Ici aussi, on trouve nombre de petits restaurants où manger du poisson frais. Avant d'aller s'asseoir, il faut choisir son poisson, commander sa bière ailleurs... et attendre... et aimer le piment !!!

Grande pirogue pour le Nigeria 1
Grande pirogue pour le Nigeria 2
Pirogue en route pour le Nigeria
Jetée à Limbe
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage en Afrique Equatoriale proposés par les Visoterriens.

< 1 2
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra