Méharée dans les dunes

Fin d'été dans le sud MarocainUn récit/album du carnet de voyage :
Fin d'été dans le sud Marocain
Tour de l'Erg ChebbiRécit/album précédent :
Tour de l'Erg Chebbi
Au sud de l'Erg ChebbiRécit/album suivant :
Au sud de l'Erg Chebbi
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

A peine rentrés de notre tour de l'erg Chebbi, nous préparons un petit sac à dos contenant quelques affaires et Hassan nous emmène chez Ahmed, un chamelier fort sympathique. Il a commencé aux cuisines dans un restaurant du coin, est passé chef et a finalement monté sa petite affaire. Il apprend plusieurs langues étrangères (français, espagnol, allemand) au contact des touristes et se débrouille franchement bien!

Oasis
Oasis

Nous commençons la méharée tranquillement. Les dromadaires sont plus confortables que ce que l'on nous avait dit. On prend doucement l'habitude et trouvons la bonne position. Le mouvement lent des dromadaires est reposant.

Une ou deux heures plus tard, nous arrivons à notre premier bivouac. Avant le diner, nous grimpons en haut de la dune voisine. C'est assez raide et on s'enfonce beaucoup dans le sable, mais la vue là-haut valait bien la fatigue occasionnée! Le soir, nous avons une grande tente pour nous deux.

Réveil très matinal pour voir le lever du soleil (vers les 5h il me semble) et profiter de la fraicheur du matin. Les couleurs sont par ailleurs beaucoup plus agréables qu'en plein coeur de la journée. Nous marchons à côté des dromadaires une bonne partie du trajet, sauf vers la fin. A midi, Ahmed nous prépare une salade belle et bonne à l'ombre d'un acacia. C'est le ramadan et il ne peut ni boire, ni manger pendant le jour. Nous nous demandons comment il arrive à tenir le coup...

Nouveau bivouac le soir, plus petit. Je grimpe cette fois-ci seul en haut de la dune voisine. La pente est très forte, mais les paysages en haut sont toujours aussi magnifiques.

Nous dormons à la belle étoile difficilement. Le vent se lève et nous ramassons plein de sable... D'autant plus qu'un désert la nuit, c'est très animé : il y a plein de petites bêtes qui sortent du sable pour profiter de la fraicheur.

Lever matinal donc, puis nous retrouvons l'hôtel où nous pouvons nous décrasser. C'est très poussiéreux un désert! Et pour finir la journée, séance massage.

visoterraAuteur : Postée le 20 octobre 2009 par visoterra
Vu 735 fois - 1 recommandation
Fin d'été dans le sud MarocainUn récit/album du carnet de voyage :
Fin d'été dans le sud Marocain
Tour de l'Erg ChebbiRécit/album précédent :
Tour de l'Erg Chebbi
Au sud de l'Erg ChebbiRécit/album suivant :
Au sud de l'Erg Chebbi
Commentaires
visoterra
visoterra le 13 juillet 2011 à 11:31

Ben on n'a pas fait que l'erg Chebbi, c'est n'est ici qu'une étape qui est décrite. Le récit complet de notre voyage est à lire sur http://www.visoterra.com/voyage-fin-d-et...

poisson
poisson le 23 novembre 2012 à 23:02

Belles photos :lumière ,ombre ,soleil,sable,reflets.....Je compte partir avec quelques uns de mes élèves explorer le désert de merzouga en fin janvier....vos photos m'encouragent...

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
98 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations