De Marrakech à Ouarzazate : la traversée de l'Atlas

Fin d'été dans le sud MarocainUn récit/album du carnet de voyage :
Fin d'été dans le sud Marocain
Passage à MarrakechRécit/album précédent :
Passage à Marrakech
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Tizi n'Tichka
Tizi n'Tichka

Après une bonne nuit, nous retrouvons notre guide et partons pour Ouarzazate.

Le ciel est gris et bas de ce côté-ci de l'Atlas. Il a beaucoup plus ces derniers jours et la route est parfois mauvaise, recouverte de boue ou partiellement emportée. Je pense que ce n'est malgré tout pas pour déplaire aux habitants, l'eau est précieuse ici.

Après être sortis de Marrakech, nous atteignons vite l'Atlas et la route s'élève. Le paysage, relativement vert devient de plus en plus aride au fur et à mesure que l'on s'approche du col Tizi N'Tichka qui culmine à 2260m d'altitude. Il faut être vigilant sur la route, nous manquons d'être percutés par une fourgonnette surchargée qui coupait son virage et penchait dangereusement. Hassan nous confirme que c'est une route très dangereuse, encore plus l'hiver lorsqu'il y a du verglas.

Nous ne nous arrêtons que pour une courte pause photo au col Tizi N'Tichka. Rien d'intéressant ici hormis les vendeurs d'habits et de pierres précieuses pas forcément bon marché.

La route redescend et nous prenons à gauche vers Telouet. Le ciel s'éclaircit et permet de mieux apercevoir le mélange de couleurs des montagnes : ocre, rouge, vert, brun... Quelques petits villages parsèment la route. Nous sommes parfois abordés par des enfants qui veulent nous vendre des articles de leur fabrication. Nous n'achetons rien, conscients qu'ils seraient mieux à l'école. Hassan nous indique que l'école est gratuite et que tous les enfants y ont accès. Mais il est souvent plus tentant de monter son petit business auprès des touristes...

Nous déjeunons à Telouet. Au menu : tajine excellente. Nous allons ensuite visiter la Kasbah de Telouet, à moitié en ruine malgré les trésors qu'elle contient. Son dernier occupant, Thami El Glaoui était en effet craint de la population à cause de son soutien aux français et de ses méthodes très dures : on dit qu'il a fait emmurer vivantes des personnes dans la Kasbah. De ce fait, le village tout entier est laissé de côté par les autorité marocaines : tout est plus compliqué ici, notamment la construction d'un collège.

Premier changement de programme : la piste que l'on devait prendre jusqu'à la Kasbah d'Ait Ben Haddou n'est pas praticable à cause des pluies récentes. Nous empruntons alors la route vers Ouarzazate. Quelques arrêts photos : les paysages changent, les montagnes s'adoucissent, hormis dans les vallées, presque plus rien ne pousse.

Sud-Atlas
Sud-Atlas

Nous arrivons à la Kasbah d'Ait Ben Haddou que nous voyons d'un petit promontoire bordant la vallée et les cultures. Cette Kasbah, comme plusieurs endroits des environs de Ouarzazate a servi de décor à plusieurs films dont Gladiateur. Ouarzazate est en effet considéré comme le Hollywood du désert. Plusieurs studios y sont installés et la ville s'est spécialisée dans le tournage de films après l'accueil des touristes.

Pour terminer, nous rejoignons Ouarzazate et notre hôtel 'Les Jardins'.

visoterraAuteur : Postée le 09 février 2011 par visoterra
Vu 451 fois - 1 recommandation
Fin d'été dans le sud MarocainUn récit/album du carnet de voyage :
Fin d'été dans le sud Marocain
Passage à MarrakechRécit/album précédent :
Passage à Marrakech
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
66 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations