DIKHIL-AS EYLA 60 KMS EN 03H30

DJIBOUTI "SUR LES TRACES D'HENRY DE MONFREIDUn récit/album du carnet de voyage :
DJIBOUTI "SUR LES TRACES D'HENRY DE MONFREID
ALI SABIEH-DIKHIL  75 KMS EN 4HEURESRécit/album précédent :
ALI SABIEH-DIKHIL 75 KMS EN 4HEURES
AS EYLA-LAC ABBE 45 KMS EN 3 HEURESRécit/album suivant :
AS EYLA-LAC ABBE 45 KMS EN 3 HEURES
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Mercredi:il est 04h30, je me lève, range mes affaires et prépare le petit déjeuner: thé au lait concentré, pain d'épice, biscuits au germe de blé. A 05h00, notre matériel rangé, les lits picots pliés, nos cuissards enfilés, nous sommes prêts au départ. Ali a fini sa prière, nous pouvons enfourcher nos montures et prendre la route d'As Eyla.
A 05h30, nous quittons la palmeraie. Deux kilomètres après Dikhil, nous prenons la piste qui mène à notre prochaine étape. Incroyable paysage de désolation cendrée, où seuls poussent quelques épineux et quelques mottes d'herbe, comme jetés au hasard de l'irrégulière plaine. Malgré les cailloux et le sable, nous tenons une moyenne de près de 20 kmsjh. Le soleil se lève illuminant l'horizon. A perte de vue, sur des dizaines de kilomètres, nous distinguons un paysage lunaire et volcanique. J'ai l'impression d'être au fond d'un océan sans eau. Nous croisons une caravane de dromadaires et donnons du pain et des barres de céréales aux nomades qui arrivent d'Ethiopie. Ce sont des pasteurs, véritables seigneurs de ce désert à peine dompté, des hommes et des femmes alliant respect et grande beauté, courage et hospitalité, malgré la rudesse du pays et la pauvreté omniprésente. 45 kms de piste hors normes, à la limite de chutes et de blessures graves. Nous sommes en admiration devant ces étendues encore sauvages. Pas âme qui vive pendant des kilomètres de savane pelée, seuls règnent alentour le silence et le désert de pierres.
Nous arrivons à As Eyla à 08h45 et prenons contact avec le chef de poste du village, qui est au courant de notre périple. Nous sommes ici encore accueillis à bras ouverts. Ali et Hussein sont bons conseillers, très professionnels et super agréables. Ils nous donnent des tuyaux, négocient les prix, nous servent de guides et d'interprètes.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

raidsextremesAuteur : Postée le 18 février 2008 par raidsextremes
Vu 711 fois
DJIBOUTI "SUR LES TRACES D'HENRY DE MONFREIDUn récit/album du carnet de voyage :
DJIBOUTI "SUR LES TRACES D'HENRY DE MONFREID
ALI SABIEH-DIKHIL  75 KMS EN 4HEURESRécit/album précédent :
ALI SABIEH-DIKHIL 75 KMS EN 4HEURES
AS EYLA-LAC ABBE 45 KMS EN 3 HEURESRécit/album suivant :
AS EYLA-LAC ABBE 45 KMS EN 3 HEURES
Commentaires
msmnassab le 18 novembre 2010 à 10:56

Je suis originaire d'As-eyla et j'aime bien As-eyla.
C'est mon village natal.

Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
53 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations