Decouvrir le Benin

Carnet de voyage au Bénin

Ganviè la venice d\'Afrique

Hier nuit on est arrivè a Cotonou. A l'aereoport j'ai reconnou tout de suite Justine. Apres 40 minute on etais deja dans nostre maison a Ouidah. J'ai decouverte comme les travaux sont en marche. Bient tot la Maison de la Joie serà termineè. Dans le meme temp j'ai decouverte que l'es enfant de la comunitè ont grandi. Cette annè l'ecole a bien marchè pour tous. Les enfants quand je suis arrivè ont commance une danse traditionelle, changeant les mot, pour me dire bienvenu.
Demain je ferai un tour de la ville, maintenant Justine me propose de manger quelque chose et d'aller a me reposer

Durée : 1 jours ( du 14/08/2007 au 14/08/2007)
Zone : Bénin (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
ouidah
Carnet de voyage créé par ouidah
Le 15 août 2007

Vu 783 fois
1

Ouidah la port de non retour

Ouidah la route des esclaves, la foret sacrè, le temple du pyton
Beaucoup des personnes me demande pourquoi faire une maison a Ouidah?
Moi je suis tombè amoreux de cette ville, car pour les voyageurs intéressés par le côté historique ou religieux du Bénin, Ouidah constitue la destination idéale. Jadis seul port du Bénin, Ouidah était le centre de la traite négrière dans la région, et une ville commerciale active. Aujourd’hui, la pratique de la religion traditionnelle connue sous le nom de Vodoun reste forte et constitue l’une des principales raisons pour lesquelles les visiteurs vont à Ouidah.
A Ouidah on a visitè:
Le Musée du Vodoun ou Musée d’histoire de Ouidah:
faisant à l’origine partie d’un vieux fort Portugais, ce musée retrace actuellement l’histoire du Dahomey (ancien nom du Bénin). Parmi les articles exposés, vous trouverez de vieilles cartes et photos, ainsi que des fétiches vodoun.
La Route des Esclaves:
Ce sentier est la route originale qu’empruntaient les esclaves, du centre-ville jusqu’à la côte, où ils étaient embarqués dans des bateaux qui les emmenaient vers le Nouveau Monde. Les touristes peuvent faire cette marche (environ 3,5 km) seuls.Partent da la Place Cha-cha, la vielle maison du Vicerois de Ouidah (lire Bruce Chatwin) les turistes traverseront trois grands villages avant d’atteindre la plage. Au dernier village, il y a un beau monument érigé à la mémoire des Africains ayant quitté leur patrie à partir de cet endroit.
Le Temple des Serpents ou Temple des Pythons
Les serpents entretiennent toutes sortes de significations symboliques dans la culture Vodoun. Ce temple sacré constitue actuellement l’une des principales attractions touristiques de Ouidah, vous aurez l'emotion d'avoir un pyton come cahecol
On a visitè La Forêt Sacrée
Ce beau parc est le site surplombé par un arbre très haut qui, dit-on, a émergé du sol lorsque disparut l’ancien Roi de Kpassè, fondateur de Ouidah. Vous trouverez ici une variété de statues de divinités africaines; il est un couvent voudou, un peux visiter seulment une partie.
Personellement je conseil de visiter la ville en velò, c'est res amusant

Préparation de repas pour les touristes responsables, ce soir c’est du poisson
Voir le récit avec photos et commentaires

Port Novo

Le lendemain on est parti pour Porto-Novo la vrai capitale du Bénin est l’une des plus intéressantes villes à visiter. La ville a été créée au 16ème siècle par les Colons Portugais qui lui ont donné ce nom. La ville garde aujourd’hui encore quelques traits de son premier charme colonial. La ville est situé à 30km de Cotonou, a cotê du Nigeria et connaît de ce fait un niveau élevé d’activités commerciales. Malheuresement on du croiser Cotonou et sa vie desormai impossible. Elle va divenir vraiment une de plus grande capital de l' Afrique de l'Ouest
A Port Novo on a arrive tout de suite sur
Le jardin de la place jean Bayol
Cette grande place est située non loin de l’entrée de Porto-Novo et contient la statue du Roi TOFFA de Porto-Novo. On peut y aller à pied par les jardins ou passer son temps à observer les passants. La plupart des grands musées et marchés sont à quelques minutes de marche de ce parc.

apres je conseille une visite a Le Musée Ethnographique
C’est le premier musée installé au Bénin (dans les années 60). Il renferme beaucoup d’objets culturels façonnés de tout le pays, dont beaucoup se rapportent à l’histoire de Yoruba. Ce musée est situé à quelques mètres de la Place Jean Bayol.
si vous avez plus de une demi journe a passè dans la ville vous pouvez aller a visiter
Le Musée da Silva
Ce musée a été créé par la famille da Silva de Porto-Novo et renferme beaucoup d’articles se rapportant aux premiers moments de l’histoire du Bénin pendant que c’était le Dahomey. . Ce musée est situé à quelques minutes de marche de la principale gare routière, du côté opposé à la Bank Of Africa(BOA).
a voir absoleument
Le Palais Royal (appelé également Musée Honmè)
Officiellement ce musée est appelé Musée Honmè. Mais la plupart des gens de Porto-Novo le désignent sous l’appellation de Palais Royal, puisque c’était jadis le palais du Roi Toffa qui a établi les premiers liens entre le Bénin et la France. Ce musée donne aux visiteurs une idée de la manière dont la royauté africaine a vécu au cours de la dernière moitié du 19ème siècle et de la première partie du 20ème siècle. Au nombre des objets exposés, nous avons le port royal du Roi Toffa et beaucoup de vieilles photos. Ce musée est situé à quelques mètres du Musée da Silva.
Pour les amants de l'ecologie et des ong, ne pas oublier de voir
Le Centre Songhaï
Situé dans un quartier de Porto-Novo appelé Ouando, le Centre Songhaï est un lieu important à visiter si vous voulez avoir une vue rapprochée de la production agricole du Bénin. Une promenade à travers cette grande ferme fait découvrir toutes sortes de cultures, d’animaux élevés et la manière dont les Africains se dévouent à la tâche dans ces deux domaines. Les visites à pied peuvent être facilement arrangées. Le Centre Songhaï abrite également un centre de conférence. Y sont disponibles des chambres d’hôtel, un restaurant servant des spécialités aussi bien Africaines qu’Européennes, et un télé-centre avec des ordinateurs très performants et un accès à l’Internet à des prix raisonnables.
Bon c'est dejà le moment a retourner a Ouidah et a sa tranquillitè, mais il ya encore a croiser Cotonou....

Voir le récit avec photos et commentaires

Ganviè la Venice d'Afrique

Ganviè: la Venice d'Afrique
C'est la place plus photographies du Benin, sur tous les carte postales on la peut reconnaitre, et nous sommes obligè a la voir...
Plus de 25.000 qui vivent sur l'eau. C'est le Tufino, qui se sont sauvè da l'eclavage sur la lagune. C’est l’une des excursions les plus populaires qui s’effectue à partir de Cotonou. Ganvié est un village traditionnel de pêcheurs fait de maisons construites en bambou et couvertes de toit de paille, bâties sur pilotis au-dessus de la lac. Les visiteurs se déplacent dans des pirogues (petits bateaux en bois), conduites à travers la lagune par les guides de la région Ils peuvent observer la vie quotidienne du village sur ces pirogues. Les femmes vendent du poisson, des fruits et des légumes dans les pirogues. Vous pouvez également voir les hommes qui reviennent de la pêche, les pirogues chargées de filets remplis de poissons. A cause de la popularité de ce village, ses habitants ont été beaucoup photographiés et exigent maintenant de l’argent avant que vous ne puissiez les photographier.Et moi je trouve ça juste.
Pour une excursion d’une journée, le voyage de Ouidah à Ganvié dure environ une heure. Portez un chapeau et des lunettes solaires et emportez votre eau minérale. Elle coûtera moins chère que si vous devez l’acheter dans l’un des petits bars. Le meilleur moment pour effectuer cette visite, c’est bien tôt le matin le moment le plus frais de la journée.

Ganviè la venice d'Afrique
Voir le récit avec photos et commentaires

Abomey la royale

On part pour le NOrd du pay. Obligè de s'arreter a Abomey, a ce nom est lie l'histoire d'un empire, un de plus emportan de toute l'Afrique.
Située à 145 km au nord de Cotonou, la cité d’Abomey est considérée par beaucoup de gens comme la capitale historique du Bénin. Abomey était le centre du royaume de Danhomè qui contrôlait la région avant sa colonisation . Les ruines des palais royaux dont un a été restauré et abrite le musée historique d’Abomey constituent les curiosités les plus populaires de cette cité. Malheuresement et onn'arrive pas a comprendre il est interdit d’entrer dans le musée avec des appareils photographiques. Les visiteurs qui arrivent avec des appareils doivent les déposer à l’entrée du musée.
Donc la place plus important du Benin, c'est la moin photografiè. Est-ce que on fait publicitè a son pay comme ça?
On est parti pas trop content!!!..

Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage au Bénin proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra