Découverte de la Turquie

Carnet de voyage en Turquie

Site de Pergé

Ce voyage m'a été offert par FRANCE LOISIR en remerciement de ma fidélité (35 ans d'adhésion, ce n'est pas rien!)

Ayant des difficultés à caler nos dates par rapport aux déplacement de Françis (mon mari), je propose à Véronique (ma soeur) de m'accompagner.

C'est pour toutes les 2 une grande première: nous n'avons jamais pris de vacances ensemble (en dehors des vacances de notre enfance).

Durée : 7 jours ( du 27/01/2008 au 02/02/2008)
Zone : Turquie (+ de carnets de voyage) (Carnet non sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
petite106
Carnet de voyage créé par petite106
Le 07 November 2009

Vu 990 fois
1

27 janvier 2008 - Arrivée en Turquie

Et l'aventure commence le dimanche 27 janvier 2008 au matin par une panne de réveil!

Nous avions heureusement prévu large et préparé nos affaires la veille, ç'aurait été vraiment bête de rater l'avion!

Atterissage à l'heure prévue à Antalya. Nous passons le contrôle de l'immigration où on nous remet un visa à ne surtout pas perdre car indispensable pour ressortir du pays.

Au sortir de l'aérogare, des bus nous attendent pour nous mener à l'hôtel. Le notre est le P15 et notre guide s'appelle Kémal.

Et c'est parti pour 2 bonnes heures de route. Il fait beau et nous admirons le paysage pendant que Kémal nous donne des indications sur l'organisation du séjour.

Les montagnes de Turquie
Campagne de Turquie
Un village de Turquie
Voir le récit avec photos et commentaires

28 janvier 2008 - Excursion à Alanya

Lundi 18 janvier 2008.

Nous commençons la journée sous les orages. Il ne fait pas froid.

Notre guide retarde un peu le départ (il tombe des trombes d'eau) et nous visiterons Alanya pratiquement sans nous mouiller.

Nous commençons la visite par les remparts d'où l'on a une magnifique vue sur la ville et le port.
Ensuite, comme nous avons peu de temps car nous sommes partis tard, il nous faut choisir:
se promener au bord de la mer sur le port, ou visiter la "tour rose"
que nous voyions des remparts de la vieille ville.

Nous prenons l'option "tour rose" (nous serons pratiquement les seules) et ne le regretterons pas: elle est très belle, ainsi que les points de vue du sommet.

Après un repas à base de poisson à Alanya, nous repartons sous la pluie.

Kémal tient absolument à nous faire goûter les bananes turques: il nous en achète quelques unes à un marchand au bord de la route.

Le car n'est pas complètement plein, et Véronique et moi nous sommes installées sur la banquette du fond. Nous sommes un peu surélevées, rien que nous deux.
Nous garderons ces places toute la durée du voyage.

Cette après-midi, nous visitons un caravan sérail (sorte de gite d'étape pour les caravannes)
Nous y arrivons sous des trombes d'eau.

Le bâtiment en lui même est intéressant, malheureusement, il est occupé par des commerçants et nous nous sentons vraiment agressées (plus qu'au Maroc)

Au moment de repartir, le soleil fait une perçée et nous avons droit à un magnifique arc en ciel.

De retour à l'hôtel, nous nous offrons sauna, hamman, gommage, massage mousse, massage huile. La totale! ça fait un bien fou!

Le port d'Alanya
Alanya, les remparts de la vieille ville
Alanya, la tour rose
Alanya, le port et la ville
Voir le récit avec photos et commentaires

29 janvier 2008 - Mosquée de Manavgat, Promenade en bateau et chutes d'eau

Ce matin, le soleil est de retour. Avec lui le vent du nord (genre mistral) et le froid.

Nous débutons la journée par la visite de la mosquée de Manavgat.
C'est une mosquée récente, mais remarquable.

Nous prenons ensuite un bateau pour descendre la rivière Manavgat jusqu'à son embouchure.
Tout le long se trouvent des chantiers navals avec souvent de fort beaux bateaux.

Le vent est glacial (et fort) mais nous préfèrons être sur le pont supérieur car à l'intérieur nous ne voyons pas grand chose: ce ne sont pas des vitres, mais des bâches en plastique qui ferment le bateau (ici, il ne fait pas froid souvent)

Nous accostons sur la bande de sable qui sépare la rivière de la mer. Elle est longue de 2 km.
Dommage qu'elle soit sale! (sacs plastiques, bouteilles vides....)

Le repas de midi est pris à bord, à l'abrit du vent (mais il fait froid quant-même). Au choix poisson ou poulet grillé (barbecue sur la plage).

Après une petite balade digestive le long de la rivière, nous repartons pour Manavgat.
Nous retrouvons les mêmes bateaux sur les mêmes chantiers, mais avec un éclairage différent.

Après cette "croisière" le bus nous mène en un quart d'heure admirer les chutes de cette même rivière.

Le site n'est pas très grand, mais magnifique et parait-il très fréquenté à la belle saison.
Pas étonnant, car c'est très ombragé, et avec l'eau il doit y faire une relative fraicheur en été. Aujourd'hui, c'est assez calme.

De retour à l'hôtel, nous allons faire un tour sur la plage car il se prépare un joli coucher de soleil. Quel spectacle!

Ce soir nous préparons nos bagages pour une escapade de 2 jours: demain, nous partons pour Pamukkale.

Nous retrouverons la même chambre au retour, donc un petit sac pour 2 suffit.

Notre hôtel
Mosquée de Manavgat
Manavgat, la mosquée
Manavgat, intérieur de la mosquée
Voir le récit avec photos et commentaires

30 janvier 2008 - Pamukkale, Hiérapolis.

Grand ciel bleu et froid vif ce matin sur Alanya.

Nous quittons l'hôtel vers 8 heures en direction de Pamukkale: environ 4 heures de route.
tout en écoutant les explications de Kémal, nous admirons le paysage, et passons d'un côté à l'autre du car pour prendre des photos (surtout moi!)

Pause pipi et café près du lac Özyurt. Il fait très froid.

Nous poursuivons notre route en direction d'Isparta. Les nuages s'accrochent aux montagnes et on voit qu'il a neigé avec du vent. C'est joli en hiver, et ce doit être magnifique au printemps.

Arrivée en bas de Pamukkale vers midi, nous commençons par nous restaurer.
Le car nous laisse ensuite à l'entrée du site. Celui-ci se traverse, il nous récupèrera à la sortie.

Bien couvertes, mais gelées quand même, nous sommes prêtes. Le vent, glacial, souffle en raffale, et de temps en temps on voit voler des flocons. Moi qui pensai qu'en Turquie j'allai trouver de la douceur, je ne fais pas de différence avec mon plateau Bugiste.

Arrivés par le haut du site, nous traversons quelques vestiges Romains (il y avait ici une station thermale) pour accéder au "site de coton".
Ce sont des sources d'eau chaudes, qui en s'évaporant ont recouvert la colline de calcite blanche.

Le soleil est de plus en plus présent, et encore très haut dans le ciel, cela rend très difficile la prise de photos dans tout ce blanc.
Nous décidons donc de commencer par la visite du théatre Romain de Hiérapolis dominant le site.
Comme notre temps de visite est limité (beaucoup trop court compte tenu de la richesse du lieu), nous faisons cette visite au pas de charge. Le froid étant mordant, cela nous réchauffe.

Nous retrouvons Pamukkale dans une lumière moins crue, de plus l'horizon s'est débouché et nous appercevons les montagnes alentour.
Ce site est vraiment extraordinaire avec ses cuvettes qui communiquent entre elles et ce blanc pur.
La nature est vraiment surprenante d'originalité!

Nous retrouvons Kémal et le groupe à l'heure dite (presque) nous sommes bien sûr les dernières (oserais-je dire: comme d'habitude?).

Et nous prenons la direction de la sortie en traversant l'antique cité de Hiérapolis (qui devait être une splendeur)
Les explications de Kémal nous ont permis d'imaginer facilement comment étaient organisées les rues, les bâtiments et la vie des habitants.

Le froid se fait plus pénétrant; d'autant que nous restons sans bouger pour écouter Kémal et que le soleil baisse.
Véro ne dit rien, mais on la sent gelée jusqu'aux os, et moi j'ai les mains et les pieds en glaçon.

Nous traversons ensuite la nécropole. Des tombeaux en tout genre: creusés, perchés....

Tout le monde allonge le pas, tant l'envie de se mettre au chaud devient pressante.
Nous retrouvons notre car et notre chauffeur, et arrivons à l'hôtel juste à temps pour le coucher du soleil sur la mosquée: magique!

Nous sommes dans un hôtel thermal: il y a des sources chaudes.
On peut se baigner dans un bassin couvert, mais il y a vraiment beaucoup de monde.
On peut aussi se baigner dehors, dans l'eau qui arrive directement de la source. Nous avons très longuement hésité tant la température extérieure est froide, mais nous n'avons pas regretté d'avoir claqué des dents 2 mn avant que l'eau ne nous réchauffe (elle sort à 70°), nous avons même du
changer de bassin: l'eau était trop chaude!
Le corps au chaud, la tête au frais, nous nous sommes délassées un bon moment!

Entre Alanya et Antalya
Le lac Özyurt
Banlieu d'Isparta
Entre Isparta et Dinar
Voir le récit avec photos et commentaires

31 janvier 2008 - Retour sur Alanya

Plus un nuage ce matin.
Ambiance encore bien fraiche, mais le soleil nous réchauffera plus qu'hier.

Retour sur Alanya par un autre itinéraire (via Serinhisar, Acipayam et Korkuteli) et d'autres paysages.

Après une halte photo sur la partie basse du site de Pamukkale, nous prenons la route de la montagne et retrouvons assez rapidement la neige.

En fin de matinée, arrivée à la "fabrique" de tapis dont nous visitons un atelier de fabrication aménagé pour la visite.
La vitesse à laquelle travaillent les ouvrières est impressionnante.

Après les ateliers, nous passons bien évidemment dans la boutique où, tout en dégustant un thé menthe ou pomme, nous avons droit au grand déballage!
Qu'ils soient en soie, coton ou laine, tous sont beaux. Véronique et moi avons particulièrement aimé les reproductions de Kandinsky en tapis muraux.

Nous reprenons ensuite la route pour nous arrêter rapidement dans un immense restaurant perdu au milieu de nulle part. (visiblement ne travaille qu'avec les voyages organisés)

Nous repartons ensuite vers Alanya. Nous roulons sur un plateau à environ 1200m d'altitude.

On ne peut pas venir en Turquie et ne pas boire de Raki (eau de vie parfumée à l'anis).
Kémal en offre un petit verre à chacun et nous trinquons joyeusement (sauf le chauffeur bien sûr).

Arrivée à notre hôtel à la nuit, bien contentes. (le bus ça va un moment)

Source chaude
La mosquée d'hier au soir.
Pamukkale, le bas du site
La "fabrique" de tapis
Voir le récit avec photos et commentaires

10 Février 2008 - La ville d'Antalya et dîner spectacle

Aujourd'hui, journée sur Antalya.
Très beau temps, les températures remontent.
Véronique n'est pas très en forme, elle a la "tourista" la pauvre (plusieurs personnes du groupe l'on attrapé aussi)

Nous commençons notre journée par la visite du musée D'Antalya.
D'abord les choses très anciennes, puis l'époque Romaine (Kémal est intarissable sur le sujet) La plupart des pièces et statues viennent du site de Pergé que nous verrons demain et ensuite plus proche de nous les livres anciens et l'artisanat..

Après le musée, halte champêtre à la cascade de Duden, une rivière qui se jette dans la mer d'une falaise. Joli coin, en pleine ville, avec une promenade aménagée en bordure de falaise qui donne envie de flâner.

Après le repas, nous visitons une "fabrique" de bijoux. Comme les tapis, n'a de fabrique que le nom, c'est surtout un immense magasin destiné à nous alleger de quelques (voire beaucoup) euros.
C'est vrai que ces bijoux sont beaux! Dans la boutique bijoux fantaisie où les prix sont plus en rapport avec notre bourse, Véronique craque pour une paire de boucle d'oreilles assorties à son pull (rose) et moi pour un pendentif argent et nacre.

Retour ensuite à Antalya pour la visite de la vieille ville. Nous y pénétrons par la porte Hadrian. Balade agréable dans les rues, l'architecture des maisons est particulière.
Les boutiques nous attirent, mais nous n'avons malheureusement pas le temps de nous arrêter. Nous aurions apprécié un temps libre en ville.
Notre visite est écourtée à cause de travaux: la rue que nous devions prendre est défoncée, ils sont en train de la repaver.

Nous retrouvons le car pour rejoindre le restaurant: usine à touristes.
Ce soir, c'est "soirée Turque": repas spectacle folklorique.
Nous finirons tous sur scène pour le final
Une très bonne soirée finalement.

Maquette murale
Statuette très ancienne.
Toutes folles de lui!
Gargouille romaine
Voir le récit avec photos et commentaires

02 février 2008 - Boutique de cuir, le souk et Pergé

Confirmation du beau temps et températures agréables, enfin conformes à ce que nous avions imaginé.

Nous reprenons la route d'Antalya pour notre dernière journée sur le sol Turc.

Première étape de la journée, une boutique de vêtements en cuir.
Nous assistons à un défilé de mode dans lequel je vais jouer au mannequin.
Puis c'est la boutique où, comme dans les autres, tout est fait pour vous faire craquer.

Après le repas, le souk pour ceux qui veulent ramener des souvenirs.
Avant, ce souk se trouvait en ville. Maintenant, il se trouve dans un bâtiment construit exprès, en pleine zone commerciale.

Dans ce bazard immense, nous ne pouvons pas faire un pas sans être harponnées par les vendeurs, c'est pénible!
Nous avons trouvé cela vraiment sans intéret et sommes allées nous "promener" dans la zone commerciale au soleil.

Nous finissons la journée sur le site de Pergé.
Le soleil descend et la température aussi. Par contre la lumière est belle.

Ce site est vraiment très grand, et seule une petite partie se visite.
Il y a encore des fouilles en cours.

Retour à l'hôtel où nous bouclons nos valises: départ très tôt demain matin.

En résumé, nous avons vu de très jolies choses, mais sommes souvent restées sur notre faim. (temps de visite trop court, impression de seulement survoler les choses)
Les boutiques (tapis, bijoux, cuir) on s'en serait bien passé. Nous aurions préféré des temps libre en ville (Antalya et Alanya)

Ce voyage était un cadeau, je vais pas cracher dans la soupe, c'était un très joli cadeau, mais ce n'est vraiment pas mon style de voyage.

Cela nous a permis, à ma soeur et moi de nous découvrir autrement, et nous a donné envie de reconduire l'expérience: en mai 2009, nous sommes allée passer 4 jours à Noirmoutier et l'ile d'Yeu, rien que nous 2, et nous projetons de le refaire tous les ans dans un lieu différent.

Epices
Le souk
Magnifique chambre d'enfant!
Site de Pergé
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage en Turquie proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra