Croatie, destination soleil

Carnet de voyage en Croatie

Sous les treilles de Lopar
Chapelle de Lopar Les dames de Pag Le cavalier de la Placa

Un pays à la forme alambiquée, comme une silhouette d'ange dont l'Istrie serait la tête, la Dalmatie, le corps et la Slavonie l'aile. La Croatie a pour privilège de posséder un patrimoine naturel et architectural exceptionnel.

Durée : 27 jours ( du 08/06/2011 au 04/07/2011)
Zone : Croatie (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
perline9
Carnet de voyage créé par perline9
Le 12 July 2012

Vu 282 fois
1

Istrie bleue

L'Istrie, terre de passage et de métissage culturel, péninsule en forme de coeur, rappelle un peu la Toscane ou la Provence par la douceur de son climat, la beauté de sa nature et la richesse de son patrimoine.
L'influence de l'Italie et surtout de Venise, y est omniprésente.
Son littoral surnommé "l'Istrie bleue", contraste fortement avec "l'Istrie verte", l'intérieur de ses terres, une campagne paisible où tout respire le calme et la sérénité.
On ne saurait choisir entre la beauté de sa mer turquoise, avec ses petits ports et ses criques, et le charme de ses villages médiévaux assoupis derrière leurs hautes murailles en haut des collines verdoyantes de la campagne istrienne.

Umag
Rue colorée d'Umag
Umag place de l'Eglise
Konoba Rudi à Umag
Voir le récit avec photos et commentaires

Istrie verte

L'Istrie, terre de passage et de métissage culturel, péninsule en forme de coeur, rappelle la Toscane ou la Provence par la douceur de son climat et la beauté de sa nature. L'influence de l'Italie et de Venise y est partout omniprésente.
Son littoral surnommé "l'Istrie bleue", contraste fortement avec "l'Istrie verte", l'intérieur de ses terres, où tout respire le calme et la sérénité.
Loin de la chaleur du littoral et des plages, cette Istrie "verte" est la région de la truffe blanche, de la vigne et de l'olivier. C'est le lieu idéal pour "bien manger et bien dormir", ainsi que le proclame le dépliant de l'office du tourisme.
On ne saurait d'ailleurs choisir entre la beauté turquoise de la mer Adriatique, avec ses petits ports et ses criques, et le charme des villages médiévaux perchés sur les collines et enserrés derrière leurs remparts.

Labin en Istrie
Eglise Sainte-Marie à Labin
Musée de Labin
Labin centre ville
Voir le récit avec photos et commentaires

Dubrovnik, la cité où "la liberté ne se vend pas"

L'écrivain irlandais George Bernard Shaw a dit "Si vous cherchez le paradis sur terre, allez à Dubrovnik". On ne saurait mieux dire.
Dubrovnik, la "perle de l'Adriatique", comme on la surnomme, meurtrie et détruite pendant la guerre d'indépendance de l'ex-Yougoslavie, a retrouvé aujourd'hui sa beauté et son énergie.
Ses palais ont été magnifiquement restaurés, ses toits de tuiles rouges refaits, et la ville a renoué avec son lustre d'antan. Entre montagne et mer, Dubrovnik bouillonne de vie. L'ancienne Raguse est plus que jamais la ville où "la liberté ne se vend pas, même pour tout l'or du monde", ainsi que l'affirme la devise à jamais gravée à l'entrée de la forteresse Lovrijenac.

Luiggi, une figure locale de Dubrovnik
Scène de rue
Cétoine sur cactus
Crépuscule sur Dubrovnik
Voir le récit avec photos et commentaires

Rab, l'île du soleil

Rab, la séduisante, est une île à deux visages. La côte orientale de l'île aride et dénudée, présente un aspect austère, minéral et presque lunaire. La beauté de Rab se révèle sur son autre versant, avec ses pinèdes, ses cultures de vignes et d'oliviers, ses fleurs, ses criques et ses lagons.
C'est également une île chargée d'histoire. La ville de Rab, sa petite capitale, est une cité médiévale remarquable où tout rappelle son riche passé. Flâner dans ses ruelles, à l'ombre de ses quatre clochers, est un réel plaisir.
En raison de la douceur de son climat, Rab a été surnommée l'île du soleil et même l'île de l'amour. Rab est une île à l'étonnante diversité de paysages.

Place de la Liberté à Rab
Jablanac, départ pour Rab
Port de Rab
Les clochers de Rab
Voir le récit avec photos et commentaires

Pag, l'île du temps suspendu

Pag, une île sublime, austère et minérale où le temps paraît suspendu...
Telle une Irlande méditérranéenne, l'ancienne "Cissa" de l'Antiquité a su tirer profit de son sol rocailleux et salé. Les quelques 30 000 brebis qui y paissent, nourries d'herbes aromatiques et salées, donnent un lait parfumé qui sert à confectionner le Paski Sir, un fromage réputé dans toute la Croatie.
A Pag, l'exploitation des marais salants, la culture de la vigne et des oliviers millénaires, la dentelle de ses brodeuses ont fait la renommée de l'île depuis des siècles.
Le temps parait s'être arrêté sur les paysages sublimes de Pag, ainsi qu'entre les murs de sa petite ville où des femmes habillées de noir confectionnent des dentelles assises devant les portes, à l'ombre des ruelles.

Kanoba Barcarola à Pag
Terrasse de la Konoba Barcarola
Pag Konoba Barcarola
Pag la ville
Voir le récit avec photos et commentaires

Cavtat, la cité "aimée des dieux, de la nature et des hommes"

Avec une nature aux beautés innombrables, un climat agréable en toute saison, et un patrimoine culturel et historique de grande valeur, Cavtat est véritablement, comme il a été dit, une cité "aimée des dieux, de la nature et des hommes".

Port de Cavtat
Les eaux cristallines de Cavtat
Mairie de Cavtat
Vieille maison de Cavtat
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage en Croatie proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra