Parc du mont Sorak, et passage en Corée du Nord

Corée Nord et SudUn récit/album du carnet de voyage :
Corée Nord et Sud
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Chang nous a donné rendez vous à 9h.
La télécabine redémarrant à 6h30, nous décidons, francis et moi de remonter pour admirer le panorama au soleil levant. Nous ne sommes pas déçus.
L'épouse de Chang ne se joint pas à nous pour la balade de ce matin.
"Elle se réserve pour la suite" (nous comprendrons vite pourquoi le lendemain).
Nous commençons notre balade (de 2h) par une visite rapide du temple bouddhiste. A l'intérieur du porche d'entrée, il y a plusieurs statues de bois peint très colorées.
Nous cheminons un moment en forêt pour retrouver la rivière que nous longeons. Ici les bonzaï poussent à l'état sauvage!
Nous ne sommes pas seuls, d'importants groupes d'enfants (des scolaires) sont au bord de la rivière.
Retour par le même chemin, et nous quittons le parc national pour le bord de mer.
Nous ne sommes pas loin de la frontière avec la Corée du Nord.
La mer est pratiquement inaccessible (barrières de barbelés).
Dommage, les plages sont très belles.
C'était ici un endroit très touristique avant la guerre.
Nous visitons l'ancienne résidence d'été du Président Coréen. Il y est fait propagande pour la réunification des 2 Corées.
Il faut dire que les Coréens se sentent amputés d'une partie d'eux même.
Tout est prêt pour la réunification, d'ailleur, il y a une ligne de chemin de fer toute neuve jusqu'à la frontière qui attend pour être continuée.
vers 13h30, nous sommes sur lieu de rendez-vous pour notre passage en Corée du Nord.
Chang prépare ce voyage depuis longtemps.
Nous avons des passeports provisoires (150€ le visa) que nous sommes
invités à garder en permanence autour du cou dans une pochette en plastique.
Les appareils photos sont tous examinés de près, (le mien le sera plusieurs fois, par des personnes différentes) tous ne peuvent pas passer la frontière.
Les ordinateurs et les téléphones portables doivent aussi rester en Corée du Sud. Nous les laissons dans la voiture de Chang.
Je ne peux pas non plus emporter mes jumelles, elles serons mises en consigne.
Après un rapide repas, nous prenons un premier bus pour la frontière sud Coréenne où nous passons contrôle d'identité, rayons.... Il faut être patients, c'est long!
Puis d'autre bus (il y en a 22 au total) nous font traverser la zone démilitarisée occupée par l'ONU jusqu'à la frontière nord Coréenne.
Et là, rebelote (papiers, passage des bagages aux rayons....)
Enfin, nous démarrons véritablement.
Nous avons changé de monde!
Nous circulons sur une route bordée de fils barbelés, avec une ou deux sentinelles armées à chaque croisement.
Pas une voiture.
Les gens travaillent dans les champs. C'est binage à la main, boeuf et charrue...
Les déplacement se font sur des chemins parallèles à la route, en vélo ou à pieds.
Ce pays est resté figé en 1950!
Nous n'aurons aucun contact avec la population locale.
Nous sommes en fait parqués dans une enclave gérée par la Corée du Sud, dans des hôtels de luxe au décor somptueux.
C'est choquant quand on pense au degré de pauvreté des gens alentour.
J'avous n'être pas très à l'aise.
Après installation dans nos chambres, nous avons un buffet de spécialités coréennes.
Je tombe de sommeil (depuis le début de l'après-midi en fait) ce doit être le décalage horaire.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

petite106Auteur : Postée le 13 octobre 2008 par petite106
Vu 312 fois
Corée Nord et SudUn récit/album du carnet de voyage :
Corée Nord et Sud
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
188 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations