Corée Nord et Sud

Carnet de voyage en Asie de l'Est

Relève de la garde

Francis, mon mari, travaille beaucoup en Asie (Corée, Chine, Inde, Japon, Indonésie)
Ce voyage en Corée a été organisé avec son correspondant à Séoul Chang (avec lequel il travaille depuis 20 ans) pour me faire connaître ce pays.
Cest aussi une occasion pour Francis de le découvrir autrement, puisque nous allons y randonner dans le parc national du mont Sorak, et en Corée du Nord.

Durée : 1 jours ( du 01/10/2005 au 02/10/2005)
Zone : Asie de l'Est (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
petite106
Carnet de voyage créé par petite106
Le 03 October 2008

Vu 939 fois
1

Arrivée à Séoul.

Dimanche 2 octobre 2005.
Nous quittons Brenod pour l'aéroport de Lyon, direction SEOUL via Paris.
Il fait plutôt frais (10°) et très couvert.
Notre avion pour Séoul est assez récent, avec téléviseur individuel dans le dossier du siège devant nous.
Quelques réussites et parties de mah-jonc font bien passer le temps, d'autant que le "paysage" est obstrué par les nuages.
Vue d'avion, (une fois sous les nuages) la Corée est sympa, beaucoup d'iles (l'aéroport est sur l'une d'elle).
Une fois au sol, j'ai pas trouvé terrible, surtout qu'il fait gris/gris.
Il est 9h30, le lundi 03 octobre (+ 5h par rapport à la France). L'avion a une bonne heure de retard.
Chang nous mène à notre hôtel à Séoul.
J'ai globalement, sur le parcours, trouvé la ville de Séoul très môche, mais cela n'engage que moi.
Une bonne douche et 2h de repos plus tard, nous allons manger un morceau dans un centre commercial proche de l'hôtel.
On est tout de suite dans le bain: les seuls "outils" à notre disposition sont des baguettes!
Ensuite promenade à pieds le long d'une grande avenue avant de rentrer à l'hôtel, Chang devant nous prendre à 16h pour un tour en ville et un repas traditionnel coréen en compagnie de son épouse.
Après une traversée de Séoul difficile (beaucoup de monde), nous faisons au pas de course le tour du palais de la Dynastie Joséon.
Sur le chemin du restaurant, nous avons un avant goût de l'Antic Street (INSA DONG).
Nous y reviendrons après le repas, nous annonce Chang.
En fait, nous n'y retournerons pas, Chang trouvant qu'il est tard et que nous devons aller dormir car nous partons tôt (7h30) demain matin.
Le repas nous est servi dans un salon particulier. Nous nous déchaussons avant d'y entrer.
Nous sommes assis par terre, en tailleur (sur un coussin quant-mème), mais au bout d'un moment, pour nous qui n'avons pas l'habitude, c'est pas très confortable.
Une multitude de plats se succèdent. Il y a des choses succulentes, d'autres que j'apprécie moins (surtout les "sweet and saur").
Le retour à l'hôtel est beaucoup plus rapide que l'aller, les rues de Séoul s'étant un peu "vidées".

Voir le récit avec photos et commentaires

Parc national du Mont Sorak

Départ à 7h30 avec Chang et son épouse pour l'est de la corée, précisément le Soraksan National Park.
Il fait gris, mais le temps va se dégager dans la journée.
Nous suivons la rivière Han pour sortir de Séoul, et sommes très rapidement dans les montagnes.
Beaucoup de rizières et de cultures maraichère dans les vallées.
La Corée est un pays très montagneux, et il y a un problème de place pour les cultures. Ils produisent assez de riz pour leur propre consommation, mais doivent importer céréales et autre.
Les montagnes sont de plus en plus pointues, il y a quelques érables. Nous sommes dans un massif granitique.
Du col pour accéder à l'est du massif, superbe vue sur les montagnes.
Dommage pour les photos, le soleil est vraiment trop mal placé.
Peu après le col, départ pour une première balade de 2h environ.
Nous suivons une rivière de plus en plus encaissée entre les montagnes pour aller voir une jolie cascade.
Nous sommes un peu en retard sur l'horaire (la sortie de Séoul ayant été un peu longue, et Chang s'étant un peu perdu). Nous nous contentons de nos vivres de course pour attendre le repas du soir.
Chang a tout prévu: fruits, biscuits, boissons....
Nous reprenons la route.
Arrivés à l'hôtel vers 16h. Le temps de poser les bagages, et nous voila partis prendre la télécabine pour admirer le paysage au soleil couchant.
C'est vraiment magnifique! Il était d'ailleurs temps qu'on arrive, la nuit n'est pas loin.
Nous allons diner au bord de la mer (qui n'est pas très loin).
Toujours assis par terre, nous commandons un "pot": viande, légumes, champignons cuits dans un bouillon sur un réchaud à mème la table, le tout accompagné de riz. Nous mangeons, puis buvons le bouillon.

Parc national du Mont Sorak
Montagnes de granit
Passage étroit
Jolie cascade
Voir le récit avec photos et commentaires

Parc du mont Sorak, et passage en Corée du Nord

Chang nous a donné rendez vous à 9h.
La télécabine redémarrant à 6h30, nous décidons, francis et moi de remonter pour admirer le panorama au soleil levant. Nous ne sommes pas déçus.
L'épouse de Chang ne se joint pas à nous pour la balade de ce matin.
"Elle se réserve pour la suite" (nous comprendrons vite pourquoi le lendemain).
Nous commençons notre balade (de 2h) par une visite rapide du temple bouddhiste. A l'intérieur du porche d'entrée, il y a plusieurs statues de bois peint très colorées.
Nous cheminons un moment en forêt pour retrouver la rivière que nous longeons. Ici les bonzaï poussent à l'état sauvage!
Nous ne sommes pas seuls, d'importants groupes d'enfants (des scolaires) sont au bord de la rivière.
Retour par le même chemin, et nous quittons le parc national pour le bord de mer.
Nous ne sommes pas loin de la frontière avec la Corée du Nord.
La mer est pratiquement inaccessible (barrières de barbelés).
Dommage, les plages sont très belles.
C'était ici un endroit très touristique avant la guerre.
Nous visitons l'ancienne résidence d'été du Président Coréen. Il y est fait propagande pour la réunification des 2 Corées.
Il faut dire que les Coréens se sentent amputés d'une partie d'eux même.
Tout est prêt pour la réunification, d'ailleur, il y a une ligne de chemin de fer toute neuve jusqu'à la frontière qui attend pour être continuée.
vers 13h30, nous sommes sur lieu de rendez-vous pour notre passage en Corée du Nord.
Chang prépare ce voyage depuis longtemps.
Nous avons des passeports provisoires (150€ le visa) que nous sommes
invités à garder en permanence autour du cou dans une pochette en plastique.
Les appareils photos sont tous examinés de près, (le mien le sera plusieurs fois, par des personnes différentes) tous ne peuvent pas passer la frontière.
Les ordinateurs et les téléphones portables doivent aussi rester en Corée du Sud. Nous les laissons dans la voiture de Chang.
Je ne peux pas non plus emporter mes jumelles, elles serons mises en consigne.
Après un rapide repas, nous prenons un premier bus pour la frontière sud Coréenne où nous passons contrôle d'identité, rayons.... Il faut être patients, c'est long!
Puis d'autre bus (il y en a 22 au total) nous font traverser la zone démilitarisée occupée par l'ONU jusqu'à la frontière nord Coréenne.
Et là, rebelote (papiers, passage des bagages aux rayons....)
Enfin, nous démarrons véritablement.
Nous avons changé de monde!
Nous circulons sur une route bordée de fils barbelés, avec une ou deux sentinelles armées à chaque croisement.
Pas une voiture.
Les gens travaillent dans les champs. C'est binage à la main, boeuf et charrue...
Les déplacement se font sur des chemins parallèles à la route, en vélo ou à pieds.
Ce pays est resté figé en 1950!
Nous n'aurons aucun contact avec la population locale.
Nous sommes en fait parqués dans une enclave gérée par la Corée du Sud, dans des hôtels de luxe au décor somptueux.
C'est choquant quand on pense au degré de pauvreté des gens alentour.
J'avous n'être pas très à l'aise.
Après installation dans nos chambres, nous avons un buffet de spécialités coréennes.
Je tombe de sommeil (depuis le début de l'après-midi en fait) ce doit être le décalage horaire.

Parc national du Mont Sorak
Le grand Bouddha de la télécabine.
Début de la balade.
Le grand Bouddha
Voir le récit avec photos et commentaires

Randonnée dans les montagnes Kumgang - Corée du Nord

Le soleil se lève sur la mer.
Après un petit déjeuné coréen (c'est à dire un véritable repas avec légumes, viande, soupe, riz... sous forme de buffet), nous nous rendons en car au point de départ de la randonnée.
But de cette randonnée: la cascade de Kuryong, que nous admirerons du bas, avant de monter au dessus.
Le chemin suit une rivière, qu'il traverse plusieurs fois.
Il y a des inscriptions gravées sur les rochers, certaines, d'après Chang sont de la propagande.
Le sentier grimpe bien régulièrement, le soleil donne bien et nous n'avons pas froid.
La rivière "cascade" d'une cuvette à l'autre, et l'eau est d'un vert profond. On aurait presque envie de s'y baigner.
La cascade Kuryong est haute, difficile de la prendre en entier, d'autant que nous ne pouvons pas prendre beaucoup de recul.
Nous sommes toujours dans du granit rosé, la nature prend ses couleurs d'automne, mais il y a encore quelques fleurs.
Nous revenons un peu sur nos pas pour prendre le sentier qui monte au dessus de la cascade: très raide, bien aménagé avec beaucoup d'escaliers matalliques (on comprend maintenant pourquoi la femme de Chang "se réservait").
En montant, la vue se dégage, et nous avons un avant goût du panorama final.
Nous arrivons au dessus de la rivière, avant la grande cascade. 7 petits bassins se succèdent, c'est sublime!
Nous sommes à 800m d'altitude, et venons de monter 600m.
Après une pause pour admirer le paysage, nous redscendons par le même chemin, il est pratiquement 13h, la faim se fait sentir.
De retour dans notre enclave dorée vers 14h, nous déjeunons de spécialités de Corée du Nord: nouilles (gros spaghettis) dans un bouillon avec viande et légumes - froid - surprenant au début, mais délicieux.
Après une bonne douche et un peu de repos, nous assistons à un spectacle de cirque: jongleurs, acrobates, trapézistes, vraiment très bien. Les photos étaient interdites.
Après le spectacle, nous nous faisons un fast-food poulet pané frit - l'Amérique!

Lever du soleil sur la mer.
Clérodendron ou arbre du clergé.
Panneau de départ de la randonnée.
Inscription sur le rocher.
Voir le récit avec photos et commentaires

Rando 2 dans les montagnes Kumgang et retour sur Séoul.

Après un copieux petit déjeuné, nous rejoignons en bus le point de départ de notre 2ème randonnée dans les montagnes Kumgang.
Nous démarrons à 800m environ d'altitude (la hauteur maximale atteinte hier), et nous sommes au coeur des montagnes - Très découpées, pics pointus.
Ici les érables sont bien colorés.
Ciel très couvert, la pluie s'en mèle rapidement, pas trop fort heureusement, mais ça mouille quand-même.
Aujourd'hui, c'est grimpette d'entrée, des dizaines et des dizaines de marches, dans un paysage sublime.
Contrairement à hier, nous sommes limités dans le temps et ne ferons pas la totalité du circuit - Dommage et tant-pis, ce que nous avons vu est déjà extraordinaire!
La descente est aussi raide que la montée, et les marches rendues très glissantes par la pluie. Prudence donc.
Nous sommes estomaqués par la "pèche" des Coréens qui grimpent ces montagnes en courant presque! Et dans le tas (22 bus ne l'oublions pas) il y a des personnes agées (voire très agées).
Retour après 3h30 de crapahutage
Repas de gros raviolis ronds (les asiatiques sont très fort pour les pâtes)
A 14h nous rembarquons dans les bus et refaisons à l'envers le trajet du 05 octobre. Les passages aux frontières sont un peu plus rapides.
Nous récupérons la voiture de Chang après une pause café/thé et reprenons la route de Séoul où nous arrivons vers 20h.
Le temps d'une douche, et nous nous retrouvons dans un restaurant Japonais (exellent).

Une église?
Démarrage sous la pluie.
Paroie verticale.
Joli vallon.
Voir le récit avec photos et commentaires

Séoul: Gyongbokgun Palace - Insa-dong

Aujourd'hui, visite du Palais de la Dynastie Joséon (celui que nous avons parcouru en courant avec Chang mardi soir) et de Insa-dong (rue commercante)
Le ciel se partage entre soleil et nuage, il fait doux.
Nous arrivons au palais vers 11 heures, c'est la fin de la relève de la garde.
Nous passons 4 bonnes heures à silloner l'enceinte du palais, c'est immense et très agréable.
A côté du musée, des ateliers de travaux manuel pour les enfants. Nous les regardons un moment.
Nous quittons le palais en début d'après-midi pour aller déambuler dans Insa-dong en grignotant un en-cas.
Rue entièrerment piétonne, très typique et pleine de petites boutiques avec de très jolies choses. J'ai beaucoup aimé. En fin d'après-midi, il y a beaucoup de monde: c'est une rue qui vit pas mal la nuit et nous sommes samedi, alors....
Le soir nous faisons un tour dans la rue commercante à touriste: bruyant, racoleur et, à mon avis inintéressant.
Barbecue coréen (fait penser à la piérade) dans un petit restaurant pris au hasard, et retour à l'hôtel.

Relève de la garde
Un gardes du palais de Séoul
Palais impérial de Séoul
La salle du trône
Voir le récit avec photos et commentaires

Séoul

Aujourd'hui, nous nous sommes inscrits sur un "tour" journée.
Ne connaissant pas "Visoterra" à l'époque, je n'ai pas noté les coordonnées de l'organisateur. Tout ce que je peux dire est que nous avons été satisfait de notre journée (bien remplie)
Ces "tours" s'adressent à 2 personnes minimum, celà tombe bien, nous sommes 2, et pour nous: une voiture avec chauffeur et un guide.
Au programme entre autre: un temple boudhiste, une "croisière" sur la rivière Ham qui traverse Séoul, et la visite de l'aquarium.
Nous commençons par la cérémonie d'ouverture des portes du palais. (nous avons eu un avant goût hier quand nous l'avons visité) C'est un spectacle pour les touristes, mais qui donne bien l'idée du cérémonial qui entourait toute action. Les costumes sont magnifiques.
Ensuite, petit tour dans le quartier résidentiel du président et visite du "musée" de l'améthyste pierre emblématique de la Corée. C'est surtout une boutique (il est très difficile d'échapper à ces visites de magasins d'état)
Repas coréen dans un restaurant malheureusement plein de touristes pas des plus discrets.
L'après-midi, nous changeons de guide pour la visite du temple Bongeun, temple boudhiste en pleine ville, oasis de sérénité au milieu des grattes-ciel.
Ensuite c'est la "croisière" qualifiée de "romantique" sur la rivière Ham. Une heure de bateau dans un paysage urbain et une enfilade de ponts dont le pont olympique.
Et pour finir le COEX, aquarium de Séoul. Très bel endroit et visite agréable.
Retour à l'hôtel en fin d'après-midi.
Nous invitons Chang et son épouse à un dernier repas en commun: demain soir nous quittons Séoul pour Beijing (Pékin).

Le tambour
Civil pétition officer
Membre de la compagnie royale
Soldats de l'armée régulière.
Voir le récit avec photos et commentaires

Forteresse de Suwon

Nous bouclons nos valises, les mettons à la consigne de l'hôtel et prenons un taxi pour Suwon (35km de Séoul et 1h15 pour y arriver)
Il y a là une forteresse que nous avons envie de voir. C'est en fait les fortifications de la ville, 7km de rempart dont on peut faire le tour.
Nous n'en ferons qu'une partie en aller et retour. Il aurait fallu la journée (notre avion décolle à 16h)
Le site est classé au patrimoine mondial de l'humanité.
Des remparts, nous avons une très belle vue sur la ville et les alentours.
Vers midi, nous reprenons la direction de Séoul (35mn seulement cette fois)
Le temps de manger un plat de nouilles et Chang nous mène à l'aéroport.
En chemin, nous visitons le musée de la construction du pont qui relie le continent à l'ile où se trouve l'aéroport. Ils en sont très fiers: 4 km de long, soit 2 fois celui de l'ile de Ré et 2 étages.
La mer est basse.
Au revoir la Corée, bonjour la chine (qui fait l'objet d'un autre carnet de voyage)

Folklore
Ca grimpe!
Suwon (Corrée du sud)
Chemin de ronde.
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage en Asie de l'Est proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra