Datong 12ème jour

ChineUn récit/album du carnet de voyage :
Chine
Datong 11ème jourRécit/album précédent :
Datong 11ème jour
Beijing 13ème jourRécit/album suivant :
Beijing 13ème jour
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Après une bonne nuit calme grâce aux bouchons d'oreille KLM (hôtel à coté de la gare = bruit des trains… qui klaxonne !), nous prenons le bus direction les grottes du Yungang.
.
Il y a pas mal de monde pour visiter les grottes mais comme elles sont nombreuses et étalées tout le long de la falaise, ça ne se bouscule pas trop.
Certaines sont plus petites, d'autres gigantesques… plus ou moins décorées avec pour certaines une profusion de détails, de couleurs, sans un seul millimètre carré non sculpté !
.
On commence dans l'ordre…
.
Les grottes 1 à 2 sont pas mal mais petites… et la 4 est sans plus.
La grotte 3 déjà plus grande accueille un premier grand Bouddha.
.
Dans la grotte 5 se trouve le plus grand des Bouddhas de ce site avec ses 17m de haut.
Cette grotte, dont l'entrée se trouve précédée d'un bâtiment en bois surmonté de tête d'animaux étranges, est la première à avoir des parois entièrement sculptées du sol au plafond.
.
La grotte 6 est ma préférée avec son plafond très haut, son pilier central et son explosion de sculptures de toutes tailles sur toute sa surface !
.
Les grottes 7 à 12 sont de tailles plus modestes…
Les entrées des grottes 9 et 10 se trouvent derrière d'imposants piliers de roche.
La grotte 11 referme un grand Bouddha et un plafond peint de couleurs vives.
.
A partir de la grotte 11, la paroi de la falaise est une vraie dentelle… De nombreux trous ont été creusés dans la paroi pour y sculpter ou faire entrer de la lumière dans les grottes.
.
Les grottes 13 puis 16 à 20 contiennent des Bouddhas géants plus ou moins bien conservés.
.
Enfin, les grottes 21 à 45 n'étaient pas accessibles…
.
Après 2h de visite, nous reprenons le bus pour la ville et allons jusqu'à la gare routière.
Un bus par pour Beijing une heure plus tard, nous faisons donc l'aller retour jusqu'à l'hôtel pour récupérer les sacs.
Le bus part à l'heure et là commence l'aventure :
.
Le chauffeur roule à droite, puis à gauche, puis sur la bande d'arrêt d'urgence en klaxonnant… Le paysage est sympa avec une alternance de campagnes et de montagnes. De plus le ciel s'est bien dégagé depuis notre arrivée à Beijing.
Après avoir roulé sans encombre pendant environ 3 heures, le bus tombe dans un méga bouchon… (le fait que tout le monde veuille changer de file pour aller plus vite n'arrange pas l'affaire !).
Au bout d'une heure après avoir passé l'accident et être sortis de l'autoroute, notre chauffeur reprend son rythme de conduite sportive (pour rattraper le temps perdu ?), à tel point qu'il manque de faire une collision frontale avec un camion !!
L'explication qui s'en suit entre les 2 chauffeurs, met à mal le self control chinois décrit dans le Lonely Planet !!
.
Nous roulons ensuite sur une route de montagne défoncée, passons sur un barrage… bref, on roule 1h sur une route de campagne pourrie et paumée, sans quasiment traverser un seul village ! Alors que je me demande pourquoi nous ne sommes pas restés sur l'autoroute, je m'aperçois que l'on s'en rapproche en la longeant et qu'il y a un bouchon de plusieurs kilomètres avant un péage.
Lorsque nous reprenons celle-ci juste avant le péage, je découvre que le "ticketier" de notre bus doit descendre directement de la famille de Moïse…
Celui-ci se met devant le bus et écarte les voitures pour laisser passer le bus comme Moïse l'avait fait 3 500 ans plus tôt avec la mer rouge !
.
Après le péage, les camions sont forcés à rouler sur les 2 voies de droite, laissant les 2 autres voies aux bus et voitures. Il y a des centaines de camions à la queue leu leu qui se dirigent vers Beijing ! Des produits pour Beijing ou pour l'exportation ??
J'essaye de demander au descendant de Moïse où descendre du bus, mais comme il n'arrive pas à me comprendre, nous nous retrouvons à la gare routière au sud ouest de Beijing alors que notre hôtel est à l'opposé !
.
Bref après 7h30 de trajet de bus, il nous faut trouver un taxi tout en envoyant balader les escrocs qui essayent de nous proposer de nous ramener pour 5 fois plus cher que le tarif d'un taxi normal !
Enfin, vers plus de 23h00, nous arrivons à l'hôtel pour un repos bien mérité !

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

Jean MarieAuteur : Postée le 20 septembre 2009 par Jean Marie
Vu 694 fois
ChineUn récit/album du carnet de voyage :
Chine
Datong 11ème jourRécit/album précédent :
Datong 11ème jour
Beijing 13ème jourRécit/album suivant :
Beijing 13ème jour
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
38 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations