Beijing 14ème jour

ChineUn récit/album du carnet de voyage :
Chine
Beijing 13ème jourRécit/album précédent :
Beijing 13ème jour
Beijing 15ème jourRécit/album suivant :
Beijing 15ème jour
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Pour négocier le prix de la chambre à la baisse, j'emmène mes cafards à la réception, mais la fille hurle et recule au fond de son box… Finalement pas de baisse de prix, mais une chambre plus grande avec un grand lit.
On prend ensuite deux bus différents pour aller vers le Temple du Ciel, mais nous descendons un arrêt trop tôt. La marche est longue car la ville est immense !
.
Il fait très chaud, le soleil cogne fort et il y a beaucoup de monde. Malgré tout, la visite vaut le détour !
Petit moment de surexposition aux chinois (trop bruyants !), mais bon moment de rigolade !
En effet, un des palais, dont les murs de la cour forment un cercle autour de celui-ci, est nommé le Palais de l'Echo. D'après les informations données, si on murmure depuis le centre de la cour, on peut entendre distinctement quelque soit où on se trouve dans celle-ci.
Donc, tous les visiteurs chinois veulent impérativement essayer… au milieu du brouhaha de centaines de personnes !
Nous avons donc ceux qui se mettent au milieu de la cour et tapent dans les mains… ceux qui se collent contre le mur d'enceinte à 5m l'un de l'autre, l'un essayant de murmurer quelque chose pour que l'autre l'entende…
Bref du grand n'importe quoi qui donne un bruit de fond épouvantable et qui nous force à fuir hors de ce temple du brouhaha !
.
Le temple principal est gigantesque et trône sur une estrade de marbre blanc de forme circulaire faite de plusieurs niveaux. Les toits des temples sont tous fait des briques bleues.
Nous nous abritons du soleil dans la partie ombragée du parc attenant et profitons des jets automatiques pour nous rafraîchir !
Comme cela nous est déjà arrivé plusieurs fois lors de ce voyage, une chinoise nous demande si elle peut se faire prendre en photo avec nous et est toute excitée lorsque nous répondons par l'affirmative !
.
Nous reprenons le bus direction Quianmen et l'on s'arrête vers la porte du devant, situé au sud de la place Tiananmen, à l'opposé de la Cité Interdite.
Après avoir mangé rapidement dans un petit restaurant, nous marchons en direction des hutongs. Ayant déjà beaucoup marché dans la matinée, nous négocions un tour des hutongs en rickshaw.
Notre chauffeur nous emmène faire le tour dans d'étroites hutongs animées et authentiques, puis nous amène dans la rue Liulichang. Celle-ci est belle, mais décevante puisque rénovée et trop touristique (boutiques de calligraphie, sceaux, sculptures,…).
.
Après ce petit tour moins intéressant que prévu mais qui nous a permis de reposer les jambes, nous reprenons le bus (encore !), direction le lac Qianhai. Nous louons un petit bateau à moteur électrique pour une heure et partons sur le lac. La deuxième partie du lac, derrière un petit pont installé dans un goulet est plus étendue et plus calme. Nous profitons de ce moment de répit, loin des bruits de la ville et des cris des touristes chinois ou de leurs guides, pour déguster une petite Tsingtao bien fraîche !
.
Après cette escapade paisible, nous retournons à l'hôtel se changer pour passer une soirée "romantique".
En effet sur ce même lac, il est possible de manger sur de petits bateaux guidés à la rame (comme une gondole) avec l'option d'une musicienne à l'avant jouant de l'erhu, le tout faiblement éclairé de petits lampions rouges.
Ils nous on aussi donné des petites bougies que l'on allume et que l'on place dans de petits bateau en papier avant des les déposer délicatement sur la surface du lac.
C'est sympa de les voir s'éloigner au loin dans le noir…
Nos récupérons la nourriture au niveau d'un petit ponton avant de nous diriger vers le goulet et son petit pont, où quelques bateaux se bousculent.
.
Nous dégustons de la friture de petits poissons, des petits sandwichs à l'agneau et des fruits en écoutant la musicienne jouer de son instrument étrange, puis nous reprenons la direction du petit pont.
L'expérience est amusante… le goulet est pris d'assaut par une vingtaine de bateaux arrivant dans les deux sens et ne faisant aucun effort pour essayer de débloquer la situation ! Il faut l'intervention de deux petits bateaux à moteur essence hors bord, transformés en auto-tamponeuse avec des protections autour de la coque, pour pousser tout le monde et dégager le passage !
.
Après cet épisode "romantique" d'une bonne heure, nous achetons des glaces à l'italienne que nous dégustons en longeant la rive moins fréquentée. Nous nous arrêtons dans un bar sympa et paisible pour déguster un petit verre dans un canapé installé au bord du lac, loin du bruit des bars musicaux qui poussent leurs sonos à fond !
Nous rentrons ensuite tranquillement à pied vers l'hôtel.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

Jean MarieAuteur : Postée le 23 September 2009 par Jean Marie
Vu 782 fois
ChineUn récit/album du carnet de voyage :
Chine
Beijing 13ème jourRécit/album précédent :
Beijing 13ème jour
Beijing 15ème jourRécit/album suivant :
Beijing 15ème jour
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
47 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations