Champlitte fête la Saint-Vincent

Carnet de voyage en Haute-Saône

La confrérie de Saint-Sébastien encadre une sculpture de Saint-Vincent

Champlitte ,chef lieu de canton de Haute-Saône,est située à l'Ouest de la Franche-Comté,aux frontières du département avec la Côte d'Or et la Haute Marne.
"Petite cité comtoise de caractère",elle perpétue aujourd'hui, une tradition vieille de 397 ans en célébrant le Saint Protecteur des Vignerons:Saint-Vincent.Ainsi ,chaque année,le 22 Janvier,tous les Chanitois(les habitants de Champlitte) ont à coeur de participer à cette fête religieuse,qui est aussi une fête de la solidarité et de l'amitié.Ce jour là et plus qu'un autre jour de l'année,tous ont aussi le sentiment de rendre hommage à celui qui fut à l'origine du renouveau du Grand Vignoble Chanitois:Albert Démard,fondateur avec son épouse Félicie Démard et leur fils Jean-Christophe Démard,du Musée Départemental des Arts et Traditions Populaires.
(

Durée : 1 jours ( du 22/01/2009 au 22/01/2009)
Zone : Haute-Saône (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
jean baptiste laurenchet
Carnet de voyage créé par jean baptiste laurenchet
Le 22 janvier 2009

Vu 3894 fois
1

Saint-Vincent à Champlitte:la fête religieuse

Les festivités religieuses commencent dès le dimanche précédant la fête.Au cours de la Grande Messe,sont bénies les images représentant Saint-Vincent qui seront apposées sur les maisons d'habitation des Membres de la Confrérie.En versant leur obole,les Membres font oeuvre de solidarité envers le "Prenant",celui qui reçoit la statue du Saint pendant une année.
Le jour même de la fête,avant la messe,a lieu le Couronnement des Epousés.Puis la procession se rend au domicile des "Rendants".Lors de la reddition du Bâton sanctoral,les familles qui ont "hébergé"le Saint pendant l'année précédente,reçoivent amicalement toutes les personnes de la procession et leur offrent petits "croquets","beûgnets" et gaufres sèches,ainsi que différents vins blancs des producteurs locaux.Puis la procession revient à l'église pour la célébration de l'Eucharistie,durant la messe où l'on chantera les louanges de Dieu et on priera Saint-Vincent.

Image de Saint-Vincent
Autel de Saint-Vincent
Les porteurs du Pain et du Vin
Les enfants des écoles
Voir le récit avec photos et commentaires

Saint-Vincent à champlitte:Les Epousés

La Confrérie Saint-Vincent,chaque année a pour coutume de couronner l' "Epousée" de la fête.Cette dernière est choisie parmi les jeunes filles de la commune par le Bâtonnier et sa famille ,en accord avec le Directoire de la Confrérie.L'Epousée choisira ensuite son "Epousé".Le jour de la fête,celui-ci recevra la cocarde d'honneur formée d'un bouquet d'aubépine noué par de longs et larges rubans blancs et rouges.Son chapeau sera aussi décoré de rubans de la même couleur.
Les" Epousés" de l'année auront le privilège d'ouvrir le cortège se plaçant immédiatement derrière le porteur du bâton.Ils occuperont également une place d'honneur à l'église ainsi qu'aux repas de la journée.

Le couronnement de l'Epousée
Les" Epousés "sont prêts.
Les Compars de Chanitte.
La relève
Voir le récit avec photos et commentaires

Saint-Vincent à Champlitte:en procession chez le"Rendant"

9 heures 25,la procession quitte le parvis de l'église pour se rendre chez le "Rendant":Madame Michelle Coderey,Madame Anne-Marie Theurel Monsieur et Madame Gilles et Denise Theurel.C'est sur la Place de la Gargouille, récemment restaurée que les Bâtonniers de 2008 vont recevoir la foule des visiteurs,avant de rendre la statue de Saint-Vincent qu'ils ont gardée à leur domicile toute l'année dernière.

Porteur du Saint et Gardes-vigniers
9 heures 25, la procession quitte le parvis de l'église
En  tête du cortège
Le cortège
Voir le récit avec photos et commentaires

Saint-Vincent à Champlitte: La Place de la Gargouille

Les Bâtonniers de l'année passée vont remettre la Châsse de Saint-Vincent.C'est l'occasion pour le "Rendant",la famille Theurel du Prélot d'offrir à tous gâteaux et vin blanc.Le Saint repartira ensuite à l'église pour la Grande messe.Les porteurs recevront également brioches et vin nouveau qui seront bénis au cours de cette messe.

Accueillis par le soleil
La place de la Gargouille
La foule arrive
Le groupe folklorique arrive à son tour
Voir le récit avec photos et commentaires

Saint-Vincent à Champlitte: le retour pour la messe

La Statue de Saint-Vincent a été rendue et va être transportée à l'église pour la Grande Messe.Le cortège va se reformer et remonter la rue principale jusqu'à la Place de l'Eglise.Les porteurs ont reçu les brioches disposées en pyramides et le tonnelet de vin de l'année.Entre-temps,plusieurs centaines de personnes sont venues rejoindre les premiers arrivés et l'église est comble.

La bannière de Saint-Christophe
Le petit fût.
La pyramide de brioches
Le retour des "Compars"
Voir le récit avec photos et commentaires

Saint-Vincent à Champlitte: En cortège chez le "Prenant"

Vers 11 heures 30, après la messe, toutes les personnes présentes se rendent, cette fois, chez le "Prenant", c'est à dire la personne ou la famille qui va garder la statue du Saint toute l'année jusqu'à la prochaine fête de Saint -Vincent, le 22 janvier 2010.Pour accueillir le millier de personnes présentes, et parfois même beaucoup plus quand la fête tombe un samedi, la famille qui a sollicité cet honneur, dresse plusieurs tables , toujours bien garnies, dans un vaste espace ouvert.
C'est la famille Méchet de Margilley qui, cette année, s'est portée volontaire.

La sortie de la messe
De l'utilité du bonnet
La famille à l'honneur
Les Bâtonniers
Voir le récit avec photos et commentaires

Saint-Vincent à Champlitte:L'Intronisation

Vers 13 heures, après la messe ont lieu les "Réjouissances Populaires".Sous la Présidence de Jean-Christophe Démard, assisté de Jean Linotte Receveur de la Confrérie et de ses adjoints, les nouveaux Confrères vont être accueillis avec une certaine solennité.Chaque année, une Quinzaine de nouveaux membres reçoivent, souvent avec une grande émotion, le Collier des Houes d'Or, insigne de l'appartenance à la Confrérie. Par cette distinction, et dans la ligne tracée par Albert Démard, il s'agit d'honorer toutes les personnes qui maintiennent les traditions locales et encouragent la culture de la vigne, mais aussi de remercier les personnes qui oeuvrent pour que Champlitte et la Haute-Saône soient mieux connues et appréciées.

Les" Colliers des Houes d'or"
Le Président du Directoire va appeler les récipiendaires
Intronisation de  madame Rosita Cagnant
Jean Simard à l'honneur
Voir le récit avec photos et commentaires

Le repas traditionnel de Saint-Vincent

La suite des réjouissances de la Saint-Vincent se poursuit dans les divers restaurants du bourg. Si les officiels avec les nouveaux intronisés se réunissent à la salle des fêtes,l'ensemble des visiteurs se retrouvent dans les établissements plus traditionnels.Tous par contre affichent le même menu: Jambon persillé, poisson au Chardonnay de Champlitte, andouille aux petits ris, rôti de porc, cancoillotte bien sûr, suivie de l'inévitable tarte à la courge.Une petite variante toutefois est offerte à ceux qui n'aiment pas l'andouille: le menu servi dans les locaux du Grand Vignoble Chanitois l'a remplacée par le coq au pinot noir,petite touche bourguignonne qui en a ravi plus d'un.

Le menu
L'hôtel restaurant du Donjon
Le menu de "La Concorde"
"La Concorde"
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage en Haute-Saône proposés par les Visoterriens.

1
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra