Au pays des moulins de Flandres

Carnet de voyage dans le Nord

Le moulin de la Roome

Nous voilà partis dans les Flandres. Ces un pays qui s'étend du Nord (59) de la France à une partie de la Belgique. On y trouve une grande richesse historique et culturelle qui donnent une dimension particulière à son paysage. Ce voyage a pour but la découverte des moulins de Flandres qui en sont un aperçu. Les photos sont prises dans un jour ensoleillé ce qui montre que le ciel du Nord n'est pas toujours gris!!!

Durée : 1 jours ( du 14/03/2007 au 14/03/2007)
Zone : Nord (+ de carnets de voyage) (Carnet sélectionné)[?]
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail
jiminy
Carnet de voyage créé par jiminy
Le 20 avril 2007

Vu 2662 fois
1 2 >

Le moulin Deschodt

Premier arrêt sur la longue route qui mène Wormhout à Cassel. Le moulin Deschodt se trouve sur la gauche. L’histoire nous dit qu’en 1780, la commune de Wormhout comptait déjà neuf moulins. Le plan cadastral de 1806 indique l’existence de onze moulins à vent. Mais l’apparition de minoteries à vapeur, le vote de lois catastrophiques pour la meunerie et les guerres les décimèrent peu à peu. Le seul rescapé est le moulin Deschodt. C’est au lieu dit « le Riecle » qu’Ignace Coudeville fit bâtir en 1756, le moulin de la Briarde dit maintenant moulin Deschodt.

Le moulin communal Deschodt
Le moulin de la Briarde
Voir le récit avec photos et commentaires

Le Casteelmeulen

Nous continuons notre chemin vers Cassel. Le moulin se trouve sur le mont. C'est un moulin à pivot datant du XVIIIe siècle. Il existait sur le Mont Cassel jusqu'à 20 moulins. Le 30 octobre 1911, le moulin se transforma en torche visible à des kilomètres. Le Syndicat d'Initiatives de Cassel racheta en 1947 le moulin Ruytoor d'Arneke qui se délabrait et l'installa sur le Mont. Il devint alors le "Casteelmeulen", ouvert au public dès 1949.

Le moulin de Cassel
Le Casteelmeulen
Voir le récit avec photos et commentaires

Moulin de Terdeghem

Reprenons la route. On descent le mont Cassel pour s'en aller vers la Belgique. Nous arrivons devant le moulin de la Roome. C'est un moulin à pivot en bois de 2 étages, érigé le long de l'une des 8 voies romaines (d'où son nom) qui radient autour de Cassel. Il est mentionné sur une carte des Pays Bas datant de 1645. La 1ère localisation de ce moulin daterait de 1590. En 1927, le moulin est détruit. L'association "Les Amis du Moulin de la Roome" décide de le reconstruire.

Le moulin de la Roome
Voir le récit avec photos et commentaires

Le Moulin St Arnoult

Reprenons la route endirection du deuxième moulins de Terdeghem : le moulin St Arnoult ou Steenmeulen. Moulin tour en briques de 3 étages, construit en 1864 à l'emplacement d'un moulin pivot renversé par une tempête, il est unique dans la région. Patrimoine de la famille Markey depuis 1938, ce moulin a produit de la farine panifiable jusqu'en 1965. Initialement destiné à produire de l'huile et de la mouture pour animaux, il est pourvu de 3 paires de meules.

Le moulin St Arnoult
Le Steenmeulen
Voir le récit avec photos et commentaires

Les moulins de Steenvoorde

Toujours en direction de la Belgique, nous arrivons à Steenvoorde. On y trouve deux moulins : le Drienvenmeulen : Moulin pivot situé à l'ouest du village sur la D 948. Bâti en 1774 à Somain (entre Valenciennes et Douai) et le Noordmeulen : Moulin pivot situé sur la D 18 (1576 : c'est la date gravée sur le faîtage de l'ancien pignon dans le grenier du moulin que l'ARAM Nord Pas de Calais a découvert lors de sa restauration). Allons découvrir en premier le Drienvenmeulen.

Le Drienvenmeulen
Le moulin Drienvenmeulen
Voir le récit avec photos et commentaires

Le Noordmeulen

Pour rejoindre le Noordmeulen, il faut se diriger vers le centre. C'est un moulin pivot. Ses ailes métalliques datent de 1983, elles mesurent 23 m d'envergure, elles remplacent celles en bois. C'est un moulin à pivot de 2 étages, il pèse 45 tonnes. Il est doté de 2 paires de meules, l'une pour la farine de blé, l'autre pour la mouture pour animaux. Il a fonctionné jusqu'en 1953. La commune l'a acheté en 1975 alors qu'il était menacé de destruction.

Le Noordmeulen
Noordmeulen
Voir le récit avec photos et commentaires

Le moulin de Boeschèpe

Après une courte pause au pied du Noordmeulen, notre chemin se poursuit vers Boeschèpe tout proche de la frontière belge où le chocolat, la bière et le carburant sont moins chère qu'en France, nombre de frontaliers se ruent vers les pompes et les magasins. Le moulin se trouve en haut du mont Boeschèpe où l'on admire un jolie paysage qui sera peut-être présent dans un autre récit de voyage.
Le moulin de l'Ingratitude ou Ondankmeulen a été construit en 1802 à Morbecque près d'Hazebrouck, il est transféré à Boeschèpe en 1884. Mis à la retraite en 1958. En 1964, son propriétaire Mme Becquet-Houvenaghel en fait don à la commune qui entreprend alors sa restauration.

Le moulin de l'Ingratitude
L'Ondankmeulen
Voir le récit avec photos et commentaires

Le moulin Lijstermolen

Voilà la frontière belge traversée, le paysage reste celui de la Flandres.
Le moulin Lijstermolen est un moulin à pivot en bois, à pied ouvert, et compte parmi les types les plus anciens des moulins à vent. L’ancrage se compose de quatre blocs (les dés) sur lesquels reposent deux poutres horizontales (les traverses). Le point d’intersection de ces poutres fixe l’axe vertical sur le pivot central autour duquel est construite la cage proprement dite. Celle-ci compte 3 étages, avec de bas en haut : étage inférieur, le grenier à farine et le grenier aux meules. Le moulin à blé est équipé de deux couples de meules.

Le moulin Lijstermolen
Voir le récit avec photos et commentaires

Le moulin d'Houtkerque

Une fois la fin de journée du 14 mars qui s'est terminé sur le moulin de Lijstermolen en Belgique, nous sommes rentrée pour se restaurer et passer la nuit à Wormhout.
Le lendemain nous partons en direction de la Belgique mais pas la même direction qu'hier.
Nous sommes à Houtkerque au moulin Hoflandmeulen. Le moulin a subi une grande restauration en 1946, par le meunier André et son fils sous la direction du charpentier de moulin Lucien Lanoot. A cette occasion, l’assemblage des liens des côtés du moulin a été refait comme il est actuellement, remplaçant les liens en croix de St-André, preuve de sa grande ancienneté.

Le moulin d'Houtkerque
L'Hoflandmeulen
Petit moulin à Houtkerque
Voir le récit avec photos et commentaires

Le moulin d'Hondschoote

Après Houtkerque direction la côte pour se rendre à Hondschoote où nous trouvons deux moulins : le moulin de la Victoire d'Hondschoote dit « SPINNEWYN » et le moulin du Nord dit Noortmeulen. Le SPINNEWYN a été reconstruit en 1993 à l’occasion du bicentenaire. Sous le Haut Patronage du Président de la République, le 11 septembre 1993 a été inauguré ce moulin reconstruit en hommage à la 32ème Division de Gendarmerie qui, par son action dans la nuit du 8 au 9 septembre 1793 permit à l’armée française de vaincre les armées coalisées qui assiégeaient Dunkerque. Le NOORTMEULEN est un moulin pivot qui daterait de 1547 bien que la date de 1127 figure sur l'une de ses poutres. Il serait le plus vieux moulin d'Europe.

Le moulin de la Victoire d'Hondschoote
Le Spinnewyn
Voir le récit avec photos et commentaires

Découvrez aussi tous les autres carnets de voyage dans le Nord proposés par les Visoterriens.

1 2 >
Carte du voyage
Chercher dans Visoterra