En plein carnaval brésilien!

Un récit/album du carnet de voyage :
Amandine la petite vagabonde des mers
Récit/album précédent :
A Recife avec le Tiramissu
Récit/album suivant :
Retour sur le Tubi
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

11 février 2001
Nous quittons Recife pour Fernando de Noronha. Nous mettrons 2 jours 1/2 pour parvenir à destination, avec en permanence plus de 25 noeuds de vent de face, ce qui nous obligera à naviguer tout le temps au pré serré, une allure qu’Amandine a beaucoup de mal à supporter.
Extrait du journal de bord d’Amandine :
« Dès que j’avalais quelque chose (nourriture ou boisson), je vomissais. J’étais beaucoup plus malade que pendant le parcours Salvador-Recife. Maman ne savait plus quoi faire. Je suis restée allongée dans le cockpit durant les deux jours 1/2 de navigation. La nuit, ça allait mieux. Maman me couchait dans la cabine et restait avec moi jusqu’à ce que je m’endorme. Je dormais bien mais le lendemain matin, dès que j’étais réveillée, j’étais de nouveau très mal. »
Nous restons 6 jours à Fernando do Noronha, que nous passons à parcourir l’île en tous sens, en buggy à pied ou en stop. Nous nous baignons sur les plages du sud de l’île, calmes et tranquilles. Nous jouons dans les vagues des plages du nord, exposées à tous les vent. A Praia de Sueste, je nage avec une tortue, aussi surprise que moi par la rencontre ! Sur la plage des dauphins, des dizaines de mammifères marins nous offrent un fantastique spectacle de sauts et de cabrioles, pour le plus grand plaisir d’Amandine.
19 février
Nous quittons avec regret Fernando de Noronha pour Fortaleza, une traversée de 420 miles, effectuée sans problème, en 3 jours et 3 nuits, tout en vent arrière et nous arrivons en pleine période de Carnaval ! Dans les rues, des groupes de gens déguisés répètent pour le Grand Défilé qui aura lieu le 27 février. Les rues sont animées. La caïpirinha coule à flot, de la musique endiablée s’échappe de tous les bars, le spectacle est partout… C’est la fête !
Pour continuer la fête après le Carnaval, je confie Amandine à un ami et je vais, avec tout l’équipage de Tiramissu, danser au « Pirata », la plus grande boite brésilienne, réputée dans tout le pays pour sa musique et son ambiance d’enfer.
Extrait du journal de bord d’Amandine :
« Nous avons goûté à la boisson des Indiens d’Amazonie : le Guarana. C’est une boisson épaisse, comme un milk-shake, au goût de noisette. Dedans, il y a toutes sortes d’ingrédients et notamment des oeufs de cailles entiers, mixés avec la coquille ! »

Auteur : Postée le 07 février 2007 par twinnings
Vu 32 fois
Un récit/album du carnet de voyage :
Amandine la petite vagabonde des mers
Récit/album précédent :
A Recife avec le Tiramissu
Récit/album suivant :
Retour sur le Tubi
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
19 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations