Welcome in India !

A travers l'Inde du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A travers l'Inde du Sud
Récit/album précédent :
A travers l'Inde du Sud
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Le voyage a commencé la veille, en prenant le TGV de 9h à Lyon, par un temps gris et pluvieux. Arrivée à Roissy à 11h30, décollage à 15h dans un Boeing 767 de la Gulf Air. Escale à Abu Dahbi (Emirats Arabes Unis) de 23h30 à 2h30 (heures locales), 40°C à l'extérieur.
A 7h (heure locale, 3h30 à Paris) nous arrivons à Mumbai (Bombay). Il pleut, il fait chaud (28°C) et la piste d'atterrissage côtoie les premiers bidonvilles.
Après le luxe kitch de l'aéroport d'Abu Dabhi, le choc est rude en débarquant à Mumbai. L'aéroport ressemble plus à un hangar délabré (j'aurai une impression plus positive à New Delhi 10 ans plus tard). La chaleur est moite et étouffante et déjà une cohorte de mendiants nous attend à la sortie. Nous retrouvons le correspondant local de l'agence de voyages (après un quiproquo : son panneau était au nom de l'agence indienne, on a compris seulement quand il n'est resté que lui et nous !) qui nous conduit à l'hôtel.
Voyage de 1h en taxi : époustouflant. Trafic intense. Beaucoup de taxis noir et jaune. Bruit, klaxons incessants, pollution. Notre taxi navigue de gauche à droite, à toute allure il se fraye un chemin au milieu des voitures, triporteurs, charrettes, vaches, scooters, motos, bus anglais (datant de la colonisation !), passants, mendiants et bien d'autres... Bidonvilles, tentes de fortune, bâches plastique jonchent les trottoirs.
Nouveau choc en arrivant à l'hôtel : rue sordide, sale, boueuse, immeuble délabré, mais les deux chambres sont acceptables... La fatigue et cette première vision de l'Inde nous laissent sans voix. J'avais eu ces mots en arrivant à l'hôtel : "Une autre planète. J'ai l'impression de voir un film".
L'après-midi, après un peu de repos, petit tour en taxi jusqu'à la mer et la Porte des Indes. Il faut pousser un peu Christina qui n'a pas très envie de se retremper dans l'ambiance du matin. Hasard incroyable, on rencontre des amis de Lyon qui rentrent en France le soir même ! Achat de deux jupes à Christina pour qu'elle fasse plus "couleur locale". Le soir, repas dans un restaurant : riz et chicken, puis retour au bercail. Douche de fortune (avec un broc d'eau) mais néanmoins très appréciée.

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 20 avril 2008 par Pierrot
Vu 65 fois
A travers l'Inde du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A travers l'Inde du Sud
Récit/album précédent :
A travers l'Inde du Sud
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
21 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations