Madurai et Trichy, hauts lieux spirituels

A travers l'Inde du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A travers l'Inde du Sud
Partager / Envoyer : Sur Facebook Sur Google+ Sur Twitter Par E-mail

Nous quittons définitivement la montagne par une route escarpée vers la belle plaine de Madurai.
Arrivée à Madurai en début d'après-midi, corvée cartes postales (comme il est déconseillé de lécher les timbres, c'est très, très long), puis visite du musée de Gandhi, qui a séjourné ici. C'est ici aussi qu'il a décidé de délaisser les vêtements occidentaux pour le traditionnel dhoti. Exposition de photos sur l'histoire de l'Indépendance.
Début de la visite du temple de Mînâkshî consacré à Shiva qui avait béni de quelques gouttes du nectar de sa chevelure la ville (la plus ancienne du Tamil Nadu). Le temple a été construit entre 1623 et 1660, c'est aujourd'hui un des plus fréquentés de l'Inde. Quatre grands Gopura chargés d'une multitude de sculptures polychromes surmontent les portes d'entrée. Le temple est séparé de l'extérieur profane par plusieurs enceintes, et tout au centre se trouve le temple de Shiva couvert d'une coupole d'or. Il y a aussi la fameuse "Salle aux 1000 piliers" (en fait 985 !), et un musée qui contient plusieurs statues et sculptures. Les activités commerçantes et religieuses sont intenses.
Nous essuyons un orage de mousson assez violent qui couvre la chaussée d'un fleuve de boue en quelques instants. Nous pataugeons jusqu'aux chevilles à travers les halls et les cours. Nous finissons par quitter le temple à la nuit.
___
20 août
On quitte l'hôtel à 7h30 pour revoir le temple de jour. De nombreux pèlerins et dévots sont déjà là. Beaucoup de gens endormis à même le sol.
Il n'est plus possible de monter sur le plus grand Gopura (60m), car un européen s'était jeté du haut il y a quelques années. Voir Madurai et mourir ? Cependant un antiquaire nous invite sur la terrasse de son magasin (rempli d'objets d'art chics et bien chers !) pour avoir une vue sur l'ensemble du temple et de la ville. Superbe.
Départ pour Trichy.
En route, arrêt dans la campagne pour visiter une des riches demeures des marchands Chettiars enrichis au XIX° siècle. Ils ont subit un revers de fortune après l'Indépendance et ont déserté la région. Certaines maisons sont très délabrées, mais d'autres restent somptueuses. Nous visitons celle d'un marchand habitant Madras (où il possède un palais encore plus grand et plus beau !). Il vient ici deux ou trois fois par an avec quelques (200) invités. 6 personnes s'occupent de la maison.
Nous continuons sur Trichy (ou Tiruchirapalli). Visite du temple de Sri Rangam, véritable ville dans la ville, entouré de 7 murs d'enceinte surmontés de 21 Gopuras. C'est le plus grand complexe de temples de l'Inde. Nous avons la chance de trouver un guide parlant très bien français, et qui nous fait une excellente initiation à l'Hindouisme (que je vous épargnerai ici : pour les mordus, allez voir dans le guide, et complétez-le si possible !!!). Le temple est dédié à Vishnu (il y a une trinité : Brahma le créateur, Vishnu le protecteur et Shiva le destructeur, chacun possède une foule d'avatars, de principes féminins, etc.). Le guide nous montre aussi quelques sculptures érotiques (hi hi hi !) qui selon lui participeraient à l'éducation sexuelle des jeunes. D'autres sources donnent des explications différentes, bref, à part faire rire les indiens en voyant les touristes ouvrir des yeux comme ça et faire semblant de regarder ailleurs, on ne sait pas vraiment pourquoi ces personnages de bois ou de pierre revisitent le Kama-Sutra dans des lieux sacrés ! La visite se termine mal, le guide refusant nos 100 roupies de pourboire alors que Surinder lui en a déjà donné 250. Il réclame 300 de plus (l'équivalent de 6 repas). Menaces, insultes... Il finit par prendre nos 100 Rps.
___
21 août
Visite de l'association SEVAI à Allur (10 km de Trichy), association tournée vers les femmes, car c'est par elles que passe l'éducation des enfants. L'association finance aussi des projets par le système des micro-crédits (système de la Grameen Bank initié dans les années 80 au Bangladesh, Prix Nobel de la Paix il y a un an ou deux).
La visite prendra plus de temps que nous pensions, du coup le temps nous manque et nous zappons la visite du site religieux de Rock Fort. Route pour Tanjore.
Nous visitons un très beau temple classé au Patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Belles statues de bronze, magnifique bibliothèque renfermant des manuscrits très anciens, dont certains sont écrits sur des feuilles de palmiers.
Nuit à Kumbakonam

Photos du récit/album

Lancer le diaporama

PierrotAuteur : Postée le 30 May 2008 par Pierrot
Vu 288 fois
A travers l'Inde du SudUn récit/album du carnet de voyage :
A travers l'Inde du Sud
Commentaires
Votre commentaire pour ce récit/album(*) [?]

Enregistrer

(*) Ces champs doivent obligatoirement être renseignés.

Chercher dans Visoterra
57 visiteurs connectés
Comparez les prix des voyages
  • Vols
  • Voiture
Fermer [x]Recommandations